Renforcez vos secteurs créatifs ! L'UNESCO et l'Union européenne lancent un appel international à projets en offrant expertise et soutien à l’apprentissage entre pairs

Dans le cadre du projet financé par l'Union européenne « la Banque d’expertise UE/UNESCO sur la gouvernance de la culture dans les pays en développement », un appel international à projets est lancé auprès des gouvernements souhaitant renforcer les environnements réglementaires dans le secteur des industries culturelles et créatives, à travers la mise à disposition d’expertise et un soutien à l’apprentissage entre pairs. L'appel est lancé afin d’aider les pays en développement ayant ratifié la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (2005) à faire émerger de nouveaux environnements réglementaires pour renforcer les industries culturelles et créatives, et promouvoir la coopération Sud-Sud.

Les industries culturelles et créatives (ICC) sont devenues un moteur clé du développement durable. On estime que les secteurs créatifs  génèrent près de 30 millions d'emplois dans le monde et emploient plus de personnes âgées de 15 à 29 ans que tout autre secteur. Ils génèrent des recettes mondiales annuelles de 2.250 milliards de dollars américains et des exportations de plus de 250 milliards de dollars américains.

C’est pourquoi il est d’une grande importance pour les ICC que des cadres réglementaires – lois, stratégies et mesures – puissent être conçus et mis en place afin de garantir la créativité et l’innovation, les droits de propriété intellectuelle, la diversité des contenus et expressions culturels, la mobilité des artistes et des professionnels de la culture, la liberté artistique ainsi que l’accès aux marchés.

Adossés aux principes et objectifs de la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, ces cadres doivent non seulement garantir et stimuler la créativité, mais également prendre en compte les changements importants et rapides imposés par les technologies numériques. Ils doivent notamment relever les défis auxquels les artistes et les professionnels de la culture sont confrontés en termes de protection et de promotion de leur travail dans l’environnement numérique.

La mise à disposition d’expertise et le soutien à l’apprentissage entre pairs seront effectifs en 2019-2020, et appuyé par la Banque internationale d'expertise UE/UNESCO.

Ce mécanisme aidera les pays bénéficiaires, dans un délai de 18 à 24 mois, à :

  • concevoir, adapter et/ou mettre en œuvre des cadres réglementaires (lois, stratégies, politiques et mesures), y compris les droits de propriété intellectuelle relatifs aux ICC ;
  • renforcer les compétences et les capacités pour soutenir l'élaboration et la mise en œuvre à long terme de politiques culturelles qui soutiennent les ICC ;
  • créer des mécanismes d'échange entre pairs afin de renforcer les capacités institutionnelles à travers des activités de coopération Sud/Sud (échange de bonnes pratiques, transfert de savoir).

Les demandes devront être présentées par les ministères, les institutions publiques et les organismes publics ayant des responsabilités réglementaires en matière de gouvernance de la culture. L'UNESCO et l'UE évalueront les candidatures sur une base continue. Douze (12) pays, ou davantage si des fonds sont disponibles, peuvent bénéficier de ce programme de mise à disposition d'expertise et de soutien à l'apprentissage entre pairs. Les pays éligibles concernent 96 pays qui sont Parties à la Convention de 2005 et bénéficiaires de l’Aide publique au développement dans la liste de l’OCDE-CAD (voir l’annexe 1 de l'appel à projets). Une attention particulière sera accordée aux pays de la région Afrique-Caraïbes-Pacifique (ACP).

Pour toute demande de renseignements, veuillez contacter le Secrétariat de l’UNESCO de la Convention de 2005 à l'adresse suivante : culture-governance@unesco.org