En souvenir de Stephen Chifunyise, expert culturel emblématique de l’UNESCO

Le légendaire dramaturge, expert culturel, grand nom du théâtre et maître praticien de la culture du Zimbabwe, Stephen Chifunyise, surnommé affectueusement « Oncle Steve », est décédé à l'âge de 70 ans. Chifunyise, expert culturel de l’UNESCO ayant formé de nombreux acteurs de la culture en Afrique et dans le monde, a succombé à un cancer le 5 août 2019 à Harare.

Dans un communiqué, le Conseil national des arts du Zimbabwe a annoncé la mort de Chifunyise et a déclaré que le secteur créatif du pays avait perdu une légende. « C’est avec une détresse intense, de la tristesse, et une impuissance totale que le Conseil national des arts du Zimbabwe et la communauté des arts ont appris le décès de la figure emblématique et vénérée de l’industrie créative et culturelle, l’affable et irremplaçable Stephen Chifunyise », était-il déclaré.

Le prolifique dramaturge, ayant produit plus de 70 pièces couvrant un large éventail de thèmes, a fondé l’Atelier sur les arts du spectacle pour enfants (CHIPAWO) en 1989 avec Robert McLaren afin d’identifier et d’encourager les jeunes talents du secteur des arts. Parmi les talents qui ont transité par CHIPAWO figurent Danai Gurira, star de Black Panther, la défunte chanteuse Chiwoniso Maraire et Chipo Chung.

Aux côtés du regretté Kenyan Ngugi wa Miiri, Chifunyise a également joué un rôle déterminant dans la création de l’Association zimbabwéenne de théâtre communautaire (ZACT), organisation qui a joué un rôle central dans la croissance et le développement du théâtre au Zimbabwe. Coach et mentor, il a contribué de manière incomparable au développement d’acteurs professionnels au Zimbabwe, tant pour le secteur du théâtre que du cinéma.

Nous avons perdu une légende, une figure paternelle, un coach et un mentor.

 

« Nous avons perdu une légende, une figure paternelle, un coach et un mentor, un expert exceptionnel en matière de politique artistique et culturelle dont la capacité à comprendre les conventions, les cadres et les politiques de la culture et du patrimoine de l’UNESCO était sans égal », a ajouté le Conseil national des arts du Zimbabwe dans son communiqué.

Les condoléances ont afflué de la part de ses collègues des arts ayant collaboré avec lui sur des projets de l’UNESCO, des projets auxquels il était resté attaché depuis les années 1980. Au fil des décennies, il a joué un rôle de premier plan dans l’élaboration de politiques culturelles par l’intermédiaire de l’UNESCO, notamment au Malawi, au Botswana, au Lesotho, à Eswatini et au Zimbabwe.

Au cours des dernières années, il était membre actif de la Banque d’expertise, une équipe d’experts renommés des politiques culturelles du monde entier travaillant à la concrétisation de la vision de la Convention de 2005 de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. En 2010, lors de son lancement, Stephen avait été l’un des premiers professionnels de la culture à rejoindre la Banque, une communauté de pratique unique fondée sur l’apprentissage entre pairs et le transfert de connaissances, contribuant à un nouveau paradigme pour la coopération au développement.

Ayeta Anne Wangusa, membre de la Banque d’expertise et directrice exécutive de Culture et développement pour l’Afrique de l’Est, a déclaré : « Repose en paix, Oncle Steve, légendaire dramaturge et expert culturel du Zimbabwe. Ce fut un honneur de travailler avec toi à la fois pour le compte de l’UNESCO et de l’Union africaine. Tu étais un véritable puits de connaissances. Merci d’avoir partagé avec nous ta sagesse et tes récits ».

Stephen Chifunyise a consacré sa vie à son métier, à sa culture et à son peuple africain.

 

Josh Nyampimbi, bénéficiaire du Fonds international pour la diversité culturelle de la Convention de 2005, a également honoré sa mémoire. « Stephen Chifunyise a consacré sa vie à son métier, à sa culture et à son peuple africain. Du Zimbabwe à la Zambie et dans le reste du monde, cet homme signifiait différentes choses pour différentes personnes. Il était une source de connaissance et de sagesse ».

Le Secrétariat de la Convention de 2005 de l’UNESCO se joint à l’ensemble de la communauté des arts et de la culture pour porter le deuil de cet expert emblématique, dont la profonde compréhension des arts et de la culture continuera d’inspirer les générations à venir.