Transformation numérique des industries culturelles et créatives en République de Moldova

Le 21 juillet 2022, dans les locaux d’Artcor à Chisinau, le Bureau régional de l’UNESCO pour la science et la culture en Europe et le Ministère de la culture de la République de Moldova ont officiellement lancé le projet de « Transformation numérique des industries culturelles et créatives en République de Moldova » en présence de diverses parties prenantes du secteur culturel et créatif. Ce projet a bénéficié du financement du Fonds-en-dépôt UNESCO-République de Corée pour le développement des industries créatives, qui a choisi la République de Moldova comme l’un de ses bénéficiaires pour le cycle 2021-2022, intitulé « Digital Creativity Lab ». Cette initiative fait suite aux efforts visant à soutenir la créativité numérique dans l’esprit de la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, ratifiée par la République de Moldova en 2006. 

Les activités prévues soutiendront les efforts du pays pour améliorer son secteur culturel et créatif en faveur du développement durable, en mettant plus particulièrement l’accent sur l’environnement numérique. Cette approche est conforme à la Stratégie nationale pour le développement de la société de l’information, notamment en ce qui concerne la création de conditions favorables au développement des technologies de l’information et de la communication. Le projet suit par ailleurs la stratégie nationale de développement du pays en ce qui concerne le système éducatif par rapport aux besoins du marché du travail afin d’améliorer la productivité du travail et générer de l’emploi dans l’économie.

Tout au long du projet, les partenaires de la République de Moldova seront soutenus dans leurs efforts de cartographie des secteurs numériques de la culture et de la création, dans l’objectif ultime de créer un registre national en ligne et multipartite des secteurs culturel et créatif, réunissant les institutions gouvernementales, le secteur privé, les organisations de la société civile et des entrepreneurs individuels. Néanmoins, suite à l’identification de lacunes en termes de compétences numériques et de ressources disponibles dans les secteurs culturel et créatif, le projet soutiendra également des programmes de formation spécifiques pour les travailleurs et les entrepreneurs culturels, en partenariat avec des établissements d’enseignement.

En ouverture de la réunion de lancement, Andrei Chistol, Secrétaire d’État au Ministère de la Culture de la République de Moldova, a déclaré que la compétitivité au niveau européen ne pouvait être atteinte que si les conditions nécessaires étaient créées pour développer la créativité et l’innovation. « Combler les lacunes numériques dans les secteurs de la culture et de la création en renforçant les compétences et les cadres politiques face à l’évolution rapide des technologies semble être l’occasion idéale pour y parvenir », a-t-il conclu.

 

Creative Industries Association in Moldova - Official launch of the “Digital Transformation of Cultural and Creative Industries in the Republic of Moldova” project, 21 July 2022, Chisinau.

 

Les industries culturelles et créatives ont été l’un des secteurs dont la croissance est la plus rapide dans le monde, et contribuent à 3 pour cent du PIB mondial. Ce secteur est néanmoins l’un des plus durement touchés par la crise de la COVID-19. En raison de la pandémie, nous avons assisté à une migration massive des activités culturelles vers des formes en ligne et hybrides. Cela a contribué à faire progresser la numérisation de la culture, mais a en même temps amplifié les écarts en matière d’accès, de création et de rémunération, ce qui a mis en évidence la fragilité du secteur et la vulnérabilité de sa main-d’œuvre.

 

Dominika Stojanoska, Représentante nationale d’ONU Femmes et Coordonnatrice résidente des Nations Unies par intérim

 

Matteo Rosati, Responsable de l’unité Culture au Bureau régional de l’UNESCO, a souligné que « ce projet est aussi une réponse à la pandémie de COVID-19, qui a eu un impact important sur le pays et a mis en lumière de façon spectaculaire la pertinence des outils et des plateformes numériques et la nécessité d’accroître les compétences numériques des travailleurs et des entrepreneurs culturels ».

Ressource précieuse mais partiellement inexploitée, le secteur créatif très diversifié de la République de Moldova mérite d’être encouragé et rendu plus résilient. Ce faisant, le secteur sera fondamental pour stimuler le dialogue, l’inclusion et la progression du développement durable.

Matteo Rosati s’est félicité de l’excellente coopération avec le Ministère de la Culture de la République de Moldova et a salué le généreux soutien de la République de Corée, et celui d’Artcor pour avoir accueilli l’événement de lancement. Les 30 ans de solides relations diplomatiques entre la République de Corée et la République de Moldova ont été salués par Lee Jin-sik, Directeur général de la politique culturelle du Ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme de la République de Corée, qui a adressé un message vidéo à l’auditoire et souhaité à la République de Moldova de réussir la mise en œuvre du projet.

Écosystèmes créatifs moldaves

Avec un taux de développement de 11 pour cent par an, le secteur des services créatifs est l’un de ceux dont la croissance est la plus rapide en République de Moldova. Le secteur englobe de nombreuses activités qui vont de la publicité à l’architecture, en passant par le graphisme et la conception de jeux, et offre des salaires parmi les plus élevés du pays.

L’Association des industries créatives de la République de Moldova soutient et représente les entreprises et les ONG du secteur des industries créatives du pays en assurant leur croissance, leur éducation et leur connexion aux niveaux local et international.

Vasil Braga, Directeur général du COR, a souligné que « le projet doit assurer la sensibilisation et la visibilité de la République de Moldova en tant que pays à fort potentiel dans les domaines créatifs ».

La créativité d’aujourd’hui peut devenir le patrimoine de demain. Pour les industries créatives, la République de Moldova représente un écosystème attrayant et sain et un environnement favorable à la collaboration, à l’apprentissage et au développement.

 

Corina Călugăru, Ambassadrice, Déléguée permanente de la République de Moldova auprès de l’UNESCO

 

© Creative Industries Association in Moldova - Official launch of the “Digital Transformation of Cultural and Creative Industries in the Republic of Moldova” project, 21 July 2022, Chisinau

 

L’événement de lancement du projet a eu lieu dans les locaux du Centre de création Artcor, un projet collaboratif de l’Association des industries créatives et de l’Académie du Théâtre, de la Musique et des Beaux-Arts de la République de Moldova. Entièrement conçu et réalisé par des professionnels locaux avec la participation d’étudiants de l’Académie du Théâtre, de la Musique et des Beaux-Arts, ce nouveau centre culturel dynamique offre la possibilité d’organiser des événements, des formations techniques et professionnelles, et du coworking. Ses installations accueillent également des start-up créatives, une bibliothèque, des salles de réunion, un atelier livres et design, un studio d’enregistrement et des salles de répétition.

Viorica Cerbușca, Directrice exécutive d’Artcor, en a présenté les dernières réalisations dans le cadre de la numérisation du secteur culturel et créatif en soulignant que « Artcor fait office de moteur d’innovation qui contribue au développement de l’entrepreneuriat créatif et stimule les échanges de savoir-faire et d’idées ».

Les activités culturelles ont contribué à 6 pour cent du PIB en 2014, avec une part importante d’activités créatives. Toutefois, pour tirer pleinement parti du potentiel économique et de développement des industries créatives, les opérateurs et professionnels de la culture, actuels et futurs, doivent être en mesure d’acquérir et de développer les compétences artistiques, créatives, techniques et de gestion, ainsi que les aptitudes nécessaires pour exprimer et manifester leur créativité en la transformant en activités, biens et services économiquement viables, et gérer efficacement les entreprises, institutions et événements culturels.

Compte tenu de la dynamique et de l’expansion rapide et récente des secteurs de la culture et de la création, on s’attend à ce que ce projet contribue davantage à la visibilité de la contribution de la culture à la croissance économique inclusive, à la cohésion sociale et à la qualité de vie, conformément aux principes et aux aspirations du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et à ses objectifs en matière de croissance économique et d’éducation au développement durable.

© Creative Industries Association in Moldova