ACCORD DE COOPERATION CULTURELLE ENTRE LA REPUBLIQUE DE COTE D’IVOIRE ET LA REPUBLIQUE DU BENIN

Where
Côte d'Ivoire
When
2017
Who
Les Directions Centrales du MCF (Cinéma, Livre, Francophonie et Coopération Culturelle, Industries Culturelles et Créatives, Règlementation et Contentieux)
Les structures sous tutelle (INSAAC, ONAC-CI, CNAC, LEA, OIPC, Bibliothèque Nationale)
Le Ministère d’Etat, Ministère des Affaires Etrangères
Le Ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur
Objectifs clefs de la mesure:

Le protocole d’accord a été signé à Cotonou, le 14 mai 2014.

 

- Encourager et promouvoir les échanges d’amitié et renforcer la coopération culturelle sud-sud entre les deux pays

 

- Partager et mettre en valeur notre diversité culturelle et promouvoir la culture de la paix

 

- Soutenir les échanges de biens et services culturels et créatifs entre les deux pays

 

- Favoriser la libre circulation, des artistes, des créateurs, des opérateurs culturels et de leurs œuvres

 

- Promouvoir la visibilité des acteurs, activités et produits culturels des deux pays

 

- Encourager la participation active des deux pays aux foires, forums, salons culturels commerciales, plateformes commerciales d’intégration africaine

Périmètre de la mesure:
Regional
Nature de la mesure:
institutional
Principale caractéristique de la mesure:

 Encourager une coopération fructueuse dans le domaine de l’édition à travers notamment:

-La promotion de partenariats entre éditeurs béninois et ivoiriens

-La participation réciproque des professionnels et institutionnels aux manifestations littéraires

-Des échanges entre réseaux de lectures publiques et entre Bibliothèques Nationales

-La coédition littéraire

-Les publications d’ouvrages dans les domaines du patrimoine, des arts, du livre, des bibliothèques et des institutions culturelles

 

 Renforcer les échanges d’expériences dans le domaine de l’archéologie, des musées

 

 Favoriser l’échange de visites, la circulation, des experts, de stagiaires et d’étudiants pour des séminaires ou des formations dans les domaines du patrimoine, du cinéma, de la danse, du théâtre, de la musique, des arts plastiques et appliqués, du livre, du tourisme culturel

 

 Organiser des journées cinématographiques et faciliter les coproductions cinématographiques et audiovisuelles, la diffusion et d’autres formes d’échanges

 

 Encourager la coopération entre les 2 bureaux en charge de la gestion collective des droits d’auteur et des droits voisins et harmoniser les méthodes de lutte contre la piraterie, la fraude et la contre façon

 

 Protéger et promouvoir la diversité des expressions culturelles

 

 Renforcer la chaine de valeur des ICC et encourager le commerce d'activités, de biens et services culturels conformément aux dispositions de la Convention 2005

 

 Faciliter la participation réciproque des artistes plasticiens, graphistes, designers artisans d’art et autres professionnels culturels, aux manifestations et activités culturelles organisées de part et d’autres

 

 Un comité de suivi a été mis en place. Les dates de réunions sont fixées par voie diplomatique

Résultats attendus de la mise en œuvre de la mesure:

    Les échanges d’expériences et d’expertises dans les arts, la culture, le patrimoine sont effectifs

 

    L’intégration culturelle sous régionale est encouragée

 

    Les arts et la culture ivoirienne sont exportés à l’étranger

 

    La diversité des expressions culturelles des deux pays est protégée et valorisée conformément à la Convention 2005

 

    Les filières de l’édition, du cinéma et de l’audiovisuel sont soutenues grâce aux coproductions, coéditions et co-diffusion

 

   Léchange d'informations et de publications dans les domaines des Arts, du Livre, des Bibliothèques et des Institutions Culturelles et Créatives est effectif

Ressources financières allouées à la mise en œuvre de la mesure:

Information non communiquée