AMC - Programme Éducation pour l'emploi CARICOM

Where
Canada
When
2016
Who
Ministère des Affaires mondiales Canada
Objectifs clefs de la mesure:

Le but du programme Éducation pour l'emploi de CARICOM est de contribuer à la croissance économique de la région des Caraïbes grâce au renforcement  du système d'enseignement et de formation technique et professionnelle, y compris en améliorant les compétences pour l'emploi. Un des sous-programmes que l'on met  au point  est un programme  de deux ans de grade associé de niveau Ill  dans les industries culturelles/créatives, qui sera offert par les collèges partout dans les Caraïbes.

Le programme  fait  partie  de l'objectif global pour les Caraïbes qui est de promouvoir  une croissance économique durable par les moyens suivants :

•    renforcer la gestion des finances publiques,y compris la gestion de la dette;
•    accroître l'accès aux compétences professionnelles pour les jeunes;
•    renforcer  la productivité  des petites et moyennes entreprises et accroître leur présence sur les marchés régionaux et mondiaux;
•    promouvoir l'établissement  de partenariats  public-privé  qui créent des emplois et attirent les
investissements favorables à la croissance;
•    établir un environnement prévisible et favorable à la croissance économique grâce à la capacité accrue et à la responsabilisation des organismes publics ainsi qu'à la promotion d'un secteur privé plus compétitif.

Périmètre de la mesure:
International
Nature de la mesure:
institutional
Principale caractéristique de la mesure:

Le programme Éducation  pour  l'emploi  est  un  partenariat   institutionnel  entre  le  Collège communautaire T.A. Marryshow de la Grenade   et   le   Collège  communautaire de la Nouvelle-Écosse au Canada.

Financée par Affaires mondiales Canada et gérée par l'Association des collèges communautaires du Canada, cette mesure verse une aide au Collège communautaire T.A. Marryshow  pour l'aider à élaborer  un  programme  de  grade  associé de  niveau Ill  de  deux  ans dans les  industries culturelles/créatives. les mesures de soutien comprennent l'élaboration  du programme  d'études et la formation des professeurs pour donner la formation axée sur les compétences. Un deuxième établissement, l'Académie Garmex HEART en Jamaïque, bénéficiera aussi de ce partenariat. le programme de grade associé qui en découlera sera admissible à la qualification professionnelle antillaise (CVQ). Une fois approuvé pour la CVQ, le programme  d'études pourra  être utilisé par n'importe quel collège communautaire de la région pour offrir un programme semblable.

En 2014, la région  visée par le  Programme de développement régional  des Caraïbes a été reconnue  par le gouvernement  du Canada comme secteur prioritaire pour le développement international. le Canada appuie les objectifs de développement établis par la CARICOM qui visent la coopération et l'intégration régionales.

Au total, 14 pays sont visés par le Programme de développement international du Canada pour les Caraïbes dans le cadre duquel cette  mesure a été mise au point, soit 11États  insulaires (Antigua-et-Barbuda, Bahamas,Barbade,Dominique, Grenade,Jamaïque,Montserrat,Saint-Kitts­ et-Nevis, Sainte-lucie,  Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Trinité-et-Tobago)  et trois  États continentaux (Belize,Guyana et Suriname).

À long terme, l'objectif du Canada dans la région des Caraïbes est de contribuer  à l'essor et  à l'intégration de la communauté  des Caraïbes, qui lui permettront de générer une  croissance économique durable.
 

Résultats attendus de la mise en œuvre de la mesure:

On s'attend  à ce que le programme Éducation pour l'emploi contribue à la croissance économique dans les Caraïbes grâce au renforcement  de son système d'enseignement  et  de formation technique  et professionnelle, y compris l'accroissement des compétences pour l'emploi.

Par exemple, pour  ce qui est de la croissance économique, le programme  pour  les Caraïbes a, en 2012-2013:

•    Appuyé des améliorations dans les institutions  publiques, ce qui a permis à deux pays sur six de mener à bien des stratégies de gestion de la dette à moyen terme et de donner une formation sur la négociation de prêts à 64 travailleurs des Caraïbes.

•    Appuyé et financer les tout premiers « sondages auprès des entreprises » réalisés par la Banque mondiale  dans les Caraïbes, dont les résultats ont fourni aux décideurs des données jusque-là inexistantes sur l'état des affaires dans les Caraïbes.

•    Amélioré  l'accès  au  financement  parmi  les  microentreprises   et  les  petites  et  moyennes entreprises  en  offrant   l'aide  technique  de  l'lnstitute  of  Private  Enterprise  Development, l'institution de microfinancement la plus importante au Guyana.

•    Fourni une aide technique en appui à la réforme législative et au renforcement institutionnel lié aux partenariats public-privé.

•    Apporté un financement pour la tenue de 13 activités de dialogue public-privé dans la région, ce qui a mis l'accent sur les obstacles à la croissance et les façons de les surmonter.

•    Joué un  rôle  déterminant   dans l'élaboration  de la nouvelle  stratégie  régionale  du  Marché commun des Caraïbes {CARICOM) pour la formation professionnelle et technique et la formation pour la compétitivité économique et le perfectionnement de la main-d'œuvre.

Ressources financières allouées à la mise en œuvre de la mesure:

Affaires  mondiales  Canada et  le Collège communautaire  de  la Nouvelle-Écosse ont  affecté 440 000$  CA et 172 000$ CA, respectivement,à la mise en œuvre de la mesure.

Objectif(s) de la Convention 2005 de l'UNESCO
Cultural Domain(s)
Multi-domain
Cultural Value Chain
Création
Production
Distribution
Participation