Secondary tabs

What
Bureau export de la musique marocaine
Where
Maroc
When
2017
Who
Find out more about this innovative practice

Créé par le Ministère de la culture en partenariat avec les fondations Hiba et OCP, le Bureau Export de la musique marocaine (MoMEx) est un organisme public qui promeut la création et la diffusion de la musique marocaine traditionnelle et actuelle sur les marchés internationaux. Grâce à son rôle d’intermédiaire entre les artistes marocains, les producteurs de musique internationaux et les plates-formes de commercialisation mondiales, le MoMEx contribue à renforcer l’industrie musicale nationale en améliorant les capacités d’exportation du pays, en conférant une plus grande visibilité à des artistes et répertoires musicaux divers et en consolidant les droits des artistes.

Le MoMEx propose des formations au développement de carrières à l’international, destinées à perfectionner les compétences des musiciens marocains, créant ainsi un effet de levier sur l’investissement international. Il met les musiciens en relation avec des partenaires locaux, assure une veille concurrentielle afin de prévoir les fluctuations du marché, fournit un appui technique et financier à des projets au moyen de subventions à la mobilité et de programmes d’aide à l’enregistrement ou aux tournées, et favorise la distribution des albums à l’étranger ainsi que la participation à des concerts et festivals de musique internationaux. En 2016, le MoMEx était présent sur plusieurs marchés musicaux internationaux, notamment le MASA (Côte d’Ivoire), Babel Med Music (France), Atlantic Music Expo (Cabo Verde), WOMEX (Europe) et l’APAP (États-Unis), et a participé à d’importants festivals de musique en Afrique, en Europe et en Asie.

En promouvant la diversité des expressions musicales au Maroc et à l’étranger, le MoMEx contribue directement au développement d’un secteur musical durable et favorise l’équilibre des échanges mondiaux de biens culturels, comme le requiert l’Objectif 2 de la Convention. Il contribue également à la réalisation de l’ODD 17, qui vise à accroître les exportations de biens et services culturels des pays en développement (cible 17.11).

Objectifs clefs de la mesure:

Le Ministère de la Culture, en partenariat avec la Fondation Hiba et la Fondation OCP a crée le  Bureau export de la musique marocaine (MOMEX) en vue de renforcer les différents maillons de la filière musicale marocaine et contribuer à sa promotion à l’international.

La mise en place de cette nouvelle structure s’inscrit dans le cadre d’une action globale visant à renforcer la création musicale et sa diffusion, raffermir le lien entre la sphère artistique et le monde de l’économie et, de façon générale, renforcer l’industrie musicale marocaine.

Le MOMEX propose un accompagnement qui intervient à chacune des étapes du développement d’un artiste à l’international:

  • Veille de marché et conseils
  • Identification et mise en relation avec des partenaires locaux potentiels
  • Suivi des stratégies sur le terrain
  • Soutien logistique et financier des projets
  • Relais et reporting promotionnel d’un album ou de concerts à l’étranger.

Cet accompagnement permet d’atteindre les objectifs suivants:

  • Participer au développement du secteur de la musique et de ses performances à l’export ;
  • Apporter une visibilité plus large à la diversité et à la qualité du plateau artistique marocain dans les marchés internationaux à travers une meilleure diffusion de l’information et des répertoires musicaux ;
  • Permettre aux artistes marocains de s’exposer et de s’exporter sur les marchés potentiels ;
  • Susciter et soutenir une diffusion régulière des spectacles musicaux des artistes marocains à travers les festivals internationaux et les lieux de diffusion ;
  • Encourager la professionnalisation de la gestion des carrières des artistes à l’international.
Périmètre de la mesure:
Local, Regional, National, International
Nature de la mesure:
financial, institutional
Principale caractéristique de la mesure:

Le Bureau export de la musique (MOMEX), est un organisme de promotion de la création musicale nationale dans les marchés internationaux et constitue une intermédiation entre les artistes marocains, les producteurs internationaux et les plateformes de commercialisation mondiales. Il apporte un appui financier aux projets artistiques.

Les principes fondamentaux de la Convention ont inspiré les initiateurs du projet de création du MOMEX. En effet, la diversité des expressions artistiques musicales, qui puise dans les différents affluents de la culture marocaine: andalou, africain, méditerranéen, hébraïque, sahraoui et autres, mérite d’être mieux connue au niveau national et international.

La création du MOMEX a été impulsée par les constats suivants:

  • Un potentiel important : Une richesse culturelle et une grande diversité musicale
  • Des conditions de création  défavorables (piratage, problèmes de mobilité, Prédominance de l’informel)
  • Une faible présence dans les salons internationaux
  • Une concurrence rude
  • Un potentiel sous-exploité

Un potentiel expatrié (l’absence de structures managériales nationales pour la promotion des artistes marocains à l’étranger entraîne le départ des artistes confirmés au Moyen Orient, en Europe ou aux Etats-Unis)

Résultats attendus de la mise en œuvre de la mesure:

Tous les maillons de la chaine de valeur de la filiale de la musique marocaine seront renforcés. • L’exportation de la musique marocaine sera soutenue : La conquête de niches ou la captation d’une part du vaste marché mondial de la musique permettra de rééquilibrer la balance commerciale musicale et d’augmenter la valeur ajoutée de la culture dans la production nationale ; • Le Maroc sera positionné en tant que hub artistique de part sa position géographique exceptionnelle, sa richesse culturelle et artistique indéniable, et le développement de son industrie musicale, et captera ainsi une partie des marchés africain, méditerranéen et moyen oriental ; • La professionnalisation de la filière sera soutenue : le Bureau d’Export permettra la mise en place d’outils d’accompagnement aux niveaux de la création, de la production, de la promotion et de la commercialisation du produit musical en vue de contribuer à la professionnalisation de la filière musicale ; • Le défi du numérique sera relevé : L’avenir de la musique réside, de l’avis unanime des professionnels, dans le numérique (Téléchargements, streaming et abonnements et sonneries téléphoniques) qui offre une accessibilité partout et pour tous, et qui représente une part de marché croissante au détriment du marché physique de la musique enregistrée. La création du Bureau d’Export jouera un rôle clef dans l’accès des œuvres des artistes marocains à ces nouveaux supports dont les plateformes numériques ouvertes à l’international ; • La diversité des expressions culturelles, notamment de la musique marocaine, sera promue; • La diplomatie culturelle sera renforcée : Le Maroc peut prétendre à un rayonnement international plus important à travers le déploiement des différentes facettes de sa musique. De la sorte, ce secteur participera à promouvoir l’image d’un pays, riche d’une diversité remarquable d’expressions culturelles, et ouvert sur le monde. Le Bureau d’Export servira, en tant que mécanisme d’intermédiation, à renforcer la densité et la qualité de la diplomatie culturelle.

Ressources financières allouées à la mise en œuvre de la mesure:

Les trois partenaires (Ministère de la Culture, Fondation HIBA, Fondation OCP) contribueront financièrement au budget du MOMEX.

ODD
Objectif(s) de la Convention 2005 de l'UNESCO
Cultural Domain(s)
Musique
Cultural Value Chain
Création
Distribution