CENTRE CULTUREL KÔRE (CCK)

Mali
Quand
2020
Qui
FONDATION DU FESTIVAL SUR LE NIGER
Cette mesure a été reportée par la société civile.
Décrivez les principales caractéristiques de la mesure/initiative: 
Créé en Février 2011, le Centre Culturel Kôrè (CCK) de Ségou s’inscrit dans une vision de promotion et développement de l’Art et des métiers de la culture à Ségou, au Mali, et ailleurs. Ainsi, le centre s’investit dans la promotion de l’art, l’éducation culturelle, l’art social pour le changement de comportement, la production et la diffusion d’œuvres artistiques. Il constitue un centre de référence répondant aux attentes des artistes et opérateurs culturels, ainsi que des organisations de développement, en leur offrant des possibilités de spécialisation et de professionnalisation dans les métiers de la culture, de l’organisation et de la gestion des actions culturelles. Le CCK dispose d’un statut d’association et opère dans le cadre de trois composantes : Arts et Education Recherche et Centre de ressources Production et diffusion Composante 1 Arts et Education : La composante Arts et Education est structurée autour de deux programmes suivants. 1) Le ‘’Programme Kôrè Qualité’’ (PKQ), un programme de stage et de perfectionnement en faveur des jeunes artistes et entrepreneurs du Mali et d’ailleurs. 2) Le programme Art Social articulé autour de deux projets : le projet JI NI BESEYA et le projet ‘’Maaya Culture & Citoyenneté’’. Le premier s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre les organisations One Drop, WaterAid et le Centre Culturel Kôrè et le second, un projet du CCK bâtit autour du Maaya (un concept intégral d’humanité basé sur la relation entre l’individu et la communauté) pour éduquer les enfants et les jeunes à la citoyenneté. Composante 2 Recherche et Centre de ressource : Le centre est l’interface entre toutes les composantes du monde de la culture, le lieu d’information, d’orientation, de conseil, de formation, d’échange et de structuration du secteur, via notamment : - Un réseau de correspondants nationaux et internationaux. - Une base de données de contacts constamment réactualisée, qui aide à la structuration du secteur et permet de rentrer en contact avec ces partenaires dans le cadre du développement de leurs projets. - Une médiathèque spécialisée de plusieurs ouvrages liés au secteur (législation, technique, politiques et management culturels). - Un programme de recherche, conférences, séminaires et colloques liés au secteur et animé par des spécialistes. Composante 3 Production et Diffusion : Cette composante concerne la musique, les arts visuels & multimédia et les arts vivants. Le CCK est équipé de lieu de production et d’espace de diffusion et comporte: Un musée dédié à la diffusion des œuvres patrimoniales, doté d'une collection permanente d'objets et œuvres se rapportant à l'histoire de la musique, de la danse et des expressions traditionnelles en Afrique de l'Ouest. Des espaces Arts Visuels : le Centre est doté de plusieurs espaces d'exposition : Galerie Korè, Espace d’exposition de la Fondation festival sur le fleuve Niger. Des salles de spectacle équipées : le Centre est équipé d’espaces pouvant accueillir plusieurs types de représentations, événements ponctuels, programmations variées d'artistes de divers horizons. un studio d'enregistrement (Studio Kôrè) : Le centre est doté d'un studio d'enregistrement professionnel équipé. Ce studio est un outil indispensable, ouvert à d’autres producteurs (nationaux, continentaux ou internationaux). Un lieu de Vente de spectacles / œuvres visuelles : en collaboration avec Kôrè Production et la Galerie Kôrè, le Centre produit les spectacles des artistes avec lesquels il travaille et cherche à vendre ces spectacles sur le plan national, continental et international.
Quels sont les résultats atteints jusqu’à présent grâce à la mise en œuvre de la mesure/initiative ?: 
Depuis la création du centre en en Février 2011, de nombreux résultats ont été atteints : Au titre de la composante Art & Education : Plus de 16 ateliers d’initiation au bogolan et à la peinture avec les jeunes ; Plus de 25 soirées de conte avec les enfants et 30 ateliers artistico – pédagogiques ; 3 illustrations de conte en livret de bande dessinée ; Des séances de lectures et de projections de films, suivies de débats citoyens à la Médiathèque Kôrè ; Plus de 60 débats citoyens (Kôrè Baro), depuis la création du CCK ; Plus de 50 formations en Entrepreneuriat Culturel depuis l’ouverture du Centre. Au titre de la composante Recherche et Centre de Ressources : Plusieurs conférences débats sur la culture et les traditions organisées ; Plus de 10 colloques avec plusieurs intervenants sur des thématiques d’actualités organisés ; La médiathèque Kôrè avec une bibliothèque fournie de plus de 10 000 livres ; Une quinzaine de livres édités sur les cultures et traditions maliennes comme Maaya-Culture et Entrepreneuriat, Revue Kôrè Culture, etc. ; Plus de 50 séminaires de formation professionnelle en entrepreneuriat, en musique, en Arts visuels, en théâtre, etc. Sur la période de 2011 à 2019. Au titre de la Production & de la Diffusion : Le CCK est un tremplin pour la carrière des jeunes artistes grâce à la diffusion de leurs œuvres artistiques ; Plus de 40 programmations musicales et théâtres et 5 résidences artistiques par an ; Création d’un studio avec à son actif des centaines de productions depuis la création du CCK ; Quatre espaces de production et de diffusion disponibles ; Une Galerie Kôrè disponible et abritant des expositions permanentes.
Objectif(s) de la Convention 2005 de l'UNESCO
Domaines culturels
Multi-domaines