Conférence sur la culture aux Comores: "Ce qui va et ce qui ne va pas" et "La Compagnie TCHEZA, de rien à l'Opéra de Paris"

Comores
Quand
2020
Qui
Compagnie TCHEZA
Cette mesure a été reportée par la société civile.
Décrivez les principales caractéristiques de la mesure/initiative: 
La conférence s'est tenu au CNDRS et réunit Soumette Ahmed, comédien et metteur en scène, Cheikh MC, rappeur et artiste, Leenossent, chanteur, Fouad SALIM,humoriste, Idjabou BAKARI, journaliste pour dresser un état des lieux de la culture autour des lieux de culture, le renforcement de l'écosystème, etc.
Quels sont les résultats atteints jusqu’à présent grâce à la mise en œuvre de la mesure/initiative ?: 
5 artistes se sont exprimés sur leur vie d'artiste et leur ressenti suite à la crise de la Covid 19. Les freins ont été identifiés: Fuite des artistes dans les anciennes générations et les nouvelles ( Jz djohar, samira, don dadda, etc) Manque de reconnaissance des autorités Les avantages aussi: Production locale et un secteur en amélioration Une passion inébranlée Les productions de musique lors des mariages permettent aux studios de vivre Impact social: rénovation d'école, voyages humanitaires, etc Les doléances également: Plus de reconnaissance au niveau de l'état et des personnes devant aider le secteur à aller de l'avant Minimum pour offrir un live de qualité Des réflexions sur l'écosystème: comment réinventer l'industrie musicale? Avons-nous les moyens de notre existence? Comment définir et développer un public aux Comores Comment améliorer le palais du peuple et sur quel fond? On a du mal à être ensemble et à échanger Le rêve de se mettre ensemble et dire qu'on n'a pas besoin de l'Etat mais que les artistes ensembles peuvent construire un lieu Chercher un accompagnement dans le secteur privé Comment amener la population de masse à apprécier, voir un spectacle? Développer une politique du tarif des spectacles. Développer une politique du développement du public Manque de solidarité entre les artistes, notamment au sein des artistes plasticiens Faire les assises de la culture: bcp de conférence, Table ronde, les capitaliser à travers les assises de la culture et ainsi permettre à plus d'artiste de se développer Encourager une création permanente mais pas juste d'agenda selon les événements ou autres sollicitations extérieures Quelle est la volonté nationale? Un lieu qui soit le visage du pays et de son potentiel culturel Comment mettre l'art au service de la société? Il faut utiliser la force des arts à trouver le bien être de la population: sensibilisation dans les écoles, etc Un lieu: une équipe compétente pour la recherche de fonds, pour la gestion et la promotion du lieu Hypocrisie dans la culture comorienne: UNISON a donné une lumière sur le secteur de la danse pour donner bcp de visibilité sur le secteur. Ouverture d'un centre culturel à Malouzini Théâtre des bambous: dons de matériel pour dédouaner ce matériel à UNISON pour l'aménagement du centre culturel de Malouzini Note sur l'interdiction des associations de dédouaner du matériel, les difficultés et les coûts exorbitants des taxes douanières.