Développement de marchés hors Québec et rayonnement de la culture québécoise à l'international

Where
Canada (Quebec)
When
2016
Who
Le MCC
Le MRIF
Le CALQ
La SODEC
Objectifs clefs de la mesure:

Le gouvernement du Québec désire consolider le développement des marchés pour la culture québécoise, ainsi qu'assurer son rayonnement à l'international.

Ainsi, le ministère de la Culture et des Communications (MCC) travaille en étroite collaboration avec le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), le ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF) et les représentations du Québec à l'étranger, en assurant un rôle de coordination de l'action internationale en matière culturelle.

L'un des axes privilégiés est le développement de marchés pour la culture québécoise dans les territoires et secteurs jugés prioritaires. Il est souhaité que la culture devienne un levier important de développement pour le Québec sur la scène internationale. Ces mesures visent également l'amélioration des conditions de vie
des artistes, des personnes travaillant en culture ainsi que des créatrices et créateurs. Elles ont pour objectif d'aider le milieu de la culture à conserver ses acquis, à accroître sa présence sur la scène internationale et à développer les marchés hors Québec pour donner une valeur ajoutée à la création et aux produits culturels québécois.

L'une des priorités de la Politique internationale, adoptée en 2006, est en outre de développer les compétences et les instruments permettant de mieux planifier et organiser la mise en marché des manifestations et produits culturels du Québec à l'étranger et de favoriser le rayonnement de la culture québécoise à l'international. Pour ce faire, le gouvernement du Québec vise notamment à renforcer la présence collective des organismes artistiques et entreprises dans les salons, festivals et événements internationaux.

Périmètre de la mesure:
National, International
Nature de la mesure:
financial, institutional
Principale caractéristique de la mesure:

Depuis 2014, une dimension culturelle est incluse dans les missions internationales du premier ministre du Québec, dont l'intégration d'organismes et d'entreprises culturels aux missions commerciales multisectorielles. Pour ce faire, le MCC travaille en étroite collaboration avec le MRIF et le ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation. De plus, des activités de développement de marchés culturels sont inscrites lors de la plupart des missions du premier ministre à l'étranger.

Programmes d'aide

Via son programme d'aide aux projets - appel pour l'invitation à des diffuseurs et programmateurs hors Québec, le MCC soutient l'accueil d'acheteurs hors Québec dans plusieurs festivals et événements internationaux se tenant au Québec dans l'objectif de les mettre en contact avec l'offre culturelle québécoise.

Le CALQ offre également des programmes en soutien aux activités internationales qui se divisent en bourses pour les artistes et en subventions aux organismes. La SODEC offre le Programme d'aide à l'exportation et au rayonnement culturel (Sodexport) qui permet de soutenir la diffusion des oeuvres québécoises sur le
marché international et le développement des marchés pour les entreprises culturelles.

Vitrines culturelles

Avec l'appui du CALQ, de la SODEC et du MRIF, le MCC participe au financement de vitrines culturelles ou de présences collectives québécoises dans les événements à l'étranger où une partie de la programmation est consacrée à la créativité québécoise.

Budget de développement de marchés

Annuellement, un budget de développement de marchés cultuels est octroyé aux représentations du Québec à l'étranger ayant un mandat culturel pour appuyer les actions des attachés culturels auprès de leurs partenaires sur le territoire.

Coopération internationale

Voir les fiches 2.2.2 et 2.2.3

Activités ad hoc

Plusieurs actions ponctuelles sont appuyées par le MRIF afin de favoriser la promotion et la reconnaissance de la créativité et de la spécificité culturelle québécoise et son rayonnement à l'international.

Résultats attendus de la mise en œuvre de la mesure:

Par ses différentes mesures, le gouvernement du Québec s'attend à consolider le développement de marchés dans les territoires et secteurs jugés prioritaires et à assurer un rayonnement de la culture québécoise à l'international. Il est ainsi désiré que ces mesures aient une répercussion positive sur le milieu culturel, notamment par l'amélioration des conditions de vie des artistes, des personnes travaillant en culture et des créatrices et créateurs.

Depuis 2012, trois missions internationales du premier ministre du Québec incluaient la présence d'organismes et d'entreprises culturels :

  • Chine (octobre 2014): 4
  • France (mars 2015) : 4
  • Mexique (octobre 2015): 5

Pour les années financières 2012-2013 à 2014-2015, 76 éditions de festivals et événements majeurs québécois pour l'accueil de diffuseurs, de programmateurs, d'éditeurs et de journalistes hors Québec et 40 présences collectives et vitrines culturelles à l'étranger ont été soutenues notamment par le MCC. Par exemple, le Québec a été l'invité d'honneur à la Foire du livre de Bruxelles de 2015, constituant une vitrine extraordinaire pour les auteurs et les éditeurs québécois. La présence du Québec à cet événement a été rendue possible grâce à la collaboration de plusieurs acteurs, soit Québec Édition, la SODEC, le CALQ, le MRIF, le MCC et la Délégation générale du Québec à Bruxelles.

Également, plusieurs appuis ponctuels ont permis la promotion, la reconnaissance et le rayonnement de la culture québécoise. Par exemple, en 2014, le slameur IVY, accompagné par le trio de jazz Jérôme Beaulieu, a reçu un appui pour sa participation aux activités de la programmation culturelle en marge du xve Sommet de la Francophonie tenu à Dakar, en novembre 2014. Outre ses prestations scéniques, IVY a pu donner un atelier de slam à des jeunes Sénégalais.

Ressources financières allouées à la mise en œuvre de la mesure:

En 2014-2015, le budget de l'action internationale alloué au portefeuille ministériel était de 14,2 M$ CA. Les montants pour les activités ponctuelles soutenues par le MRIF ne sont pas disponibles.

Objectif(s) de la Convention 2005 de l'UNESCO
Cultural Domain(s)
Multi-domain
Cultural Value Chain
Création
Distribution