Dispositifs de facilitation de l’exportation des biens et services culturels

Burkina Faso
Quand
2020
Qui
Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat (MCIA)
Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID)
Décrivez les principales caractéristiques de la politique/mesure: 

Au Burkina Faso, il n'y a pas de mecanisme specifique d'exportation des biens et services culturels. Cependant, il existe des dispositifs nationaux de facilitation des echanges de biens et services de toutes natures. Ces dernieres annees, de nouveaux dispositifs de facilitation des exportations ont ete mis en place. Le plus recent est la plateforme SYLVIE << Systeme de Liaison Virtuelle pour les operations d'importation et d'exportation >> mise en service en fevrier 2016. La plateforme SYLVIE apporte des solutions en termes de simplification et de reduction des delais et des couts de pre-dedouanement des marchandises. Outre la plateforme SYLVIE, d'autres structures facilitent l'exportation des biens et services comme l'Agence de Promotion des Exportations du Burkina (APEX-Burkina) ; la Chambre des Metiers de l'Artisanat (CMA-BF) et le Salon International de l'Artisanat de Ouagadougou (SIAO).

Les mecanismes ci-dessus proposent les services suivants aux exportateurs : l'information sur les opportunites d'affaires, la formation sur les normes de qualite, l'appui technique et l'appui-conseil et des accompagnements financiers. Tous ces services constituent des facilites offertes aux exportateurs de biens et services culturels.

Les actions de ces differents mecanismes contribuent a la realisation des objectifs de la nouvelle politique commerciale denommee politique sectorielle << commerce et services marchands >> couvrant la periode 2018-2027.

La mesure a pour objectif global de contribuer a l'accroissement du volume des produits y compris des biens et services culturels. De maniere specifique et concernant les biens et services culturels, la mesure escompte a accroitre le volume d'exportation a travers :
- l'organisation de foires dediees au niveau national et international ;
- la mise a disposition d'informations sur les opportunites d'exportation ;
- la facilitation des operations d'exportation.

Il est attendu de la mise en oeuvre de la mesure un accroissement sensible du volume d'exportation des produits y compris des biens et services culturel ainsi que la creation de reelles opportunites d'affaires.

Quels sont les résultats atteints jusqu’à présent grâce à la mise en œuvre de la politique/mesure ?: 

La mise en oeuvre de la mesure a permis d'engranger les resultats suivants :
- 121 exportateurs ayant participe a 6 foires et salons a l'international dont 17 exportateurs a la 20e edition de BIOFACH tenue a Nuremberg du 14 au 16 fevrier 2018, le Salon International de l'alimentation (SIAL) et la Foire Internationale de Lome (FIL) ;

- une hausse de 38% du nombre d'objets d'art et d'artisanat exporte de 2017 a 2018 grace aux nouveaux dispositifs d'exportation mis en place. Les biens en vannerie et textiles sont les plus exportes avec respectivement 26,92% et 9,27% des exportations de biens culturels.

Ressources financières allouées à la politique/mesure en dollars américains: 

54545

Partenaires engagés dans la mise en œuvre de la politique/mesure : 
Nom du partenaireType d'entité
Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO)
Secteur public
Agence de Promotion des Exportations (APEX)
Secteur public
Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso (CCI-BF)
Secteur privé
La mise en œuvre de la politique/mesure a-t-elle été évaluée ?: 
Non