Extension du réseau des centres d'arts dramatiques et scéniques

Tunisie
Quand
2016
Qui
La direction générale des arts audiovisuels et des arts dramatiques (MAC)
Les centres d’art dramatiques et scéniques
Les espaces d'arts dramatiques privés
Bureau des affaires régionales
Objectifs clefs de la mesure:

Outre les politiques publiques d'aide aux arts dramatiques et scéniques en matière de création, production et de diffusion, le MAC intervient pour renforcer les structures dédiées à ce domaine. Les objectifs étant :  

 

  1. Généraliser progressivement ces structures à l'ensemble des gouvernorats du pays (au nombre de 24) dans le but de renforcer la création ainsi que les circuits de production et de diffusion du produit théâtrale 
  2. Renforcer la participation et les pratiques culturelles et contribuer à dynamiser davantage le secteur des arts dramatiques et scéniques.
  3. Encourager les initiatives de création dans le secteur à travers notamment les aides à la production
  4. Renforcer les capacités des professionnels et encadrer les jeunes talents
  5. optimiser les conditions de jouissance et de fréquentation des lieux dédiés à ce secteur
Périmètre de la mesure:
Local, Regional
Nature de la mesure:
financial, institutional
Principale caractéristique de la mesure:

L’appui public au secteur des arts dramatiques et scéniques se traduit essentiellement à travers les aides à la production et à la diffusion. En 2015, le budget alloué au secteur est de l’ordre de 4 Millions de DT. Les aides à la production sont accordées uniquement aux projets soumis par des professionnels sur la base de l'avis d'un comité d’encouragement à la production dans lequel les professionnels du secteur sont majoritaires. Par contre les aides à la diffusion profitent aussi bien au théâtre professionnel qu’au théâtre amateur. En 2015, 39 pièces professionnelles ont bénéficié de l’aide à la production et 2260 spectacles ont bénéficié de l’aide à la diffusion dont 1346 professionnels et 914 amateurs (représenté essentiellement par les associations à caractère culturel qui, en plus des aides à la diffusion par l’achat de spectacles dans le cadre de leurs participations dans des manifestations nationales et internationales, bénéficient de subventions de fonctionnement (à titre d’exemple: en 2013, 41 associations ont bénéficié de ce mécanisme de soutien).

Le MAC intervient pour développer l'infrastructure en lien avec les arts dramatiques et scéniques. Huit centres régionaux d'arts dramatiques et scéniques sont déjà mis en place : ils offrent une plateforme pour stimuler la création, encourager la production et assurer la diffusion des œuvres. Ces institutions constituent une pépinière pour l'encadrement des jeunes talents et un cadre propice à l'échange entre professionnels, non professionnel et jeunes étudiants. Elle constituent également une plateforme pour initier ou/et abriter des manifestations culturelles à rayonnement national et international à l'instar de manifestation "24 heures théâtre du Kef" et le "Festival du théâtre expérimental à Médenine"

Dans la perspective de généraliser progressivement ces structures à l'ensemble des gouvernorats du pays, le plan quinquennal 2016-2020 prévoit la création de 06 centres d'arts dramatiques et scéniques.

Résultats attendus de la mise en œuvre de la mesure:

- Rythme de la production d'oeuvres d'arts dramatiques dans la pays soutenu

- Industrie de production d'oeuvres théâtrales et spectacles d'arts dramatiques promue et pérennisée 

- capacités des jeunes artistes comédiens, scénaristes et metteurs en scène renforcée et leurs actions autonomisées

- accès des citoyens, quelque soit leurs genres et leurs milieux, aux oeuvres d'arts dramatiques assuré

Ressources financières allouées à la mise en œuvre de la mesure:

Le budget de l'Etat (Titre 2 - investissements) pour un montant de 18 millons de dinars (soit à peu près 8.5 millons de dollars américains)

 

Principales conclusions de la mise en oeuvre de la mesure:

Cette mesure fait l’objet d'un diagnostique dans le cadre des rapports annuels d’activité élaborés par les services spécialisés du MAC. Cette évaluation a permis de s’arrêter sur certaines lacunes et limites de cette mesure :

Les centres d’art dramatiques jouent un rôle fondamental dans la dynamisation du secteur en termes de production, de diffusion et de formation mais ce rôle est limité par l’absence d’un statut régissant leur fonctionnement qui reste tributaire du système de ligne budgétaire.

Certains espaces privés ouvrent leurs portes pour accueillir des activités culturelles autres que théâtrales (expositions-projection de films- spectacles de musique) et ceci pour renforcer leurs ressources propres et assurer la pérennité de  leurs activités. Ainsi par manque de coordination entre les différents comités d’octroi de subventions publiques et en l’absence de critères précis, ces espaces peuvent bénéficier doublement de l’aide publique ce qui remet en cause les principes de l’égalité des chances et d’équilibre.

Indicateurs utilisés pour déterminer l’impact:
- nombre d'oeuvres crées ayant bénéficié de subvention du MAC- nombre de présentations ou spectacles d'arts dramatiques achetés par le MAC et programmés dans les festival appuyés par l'Etat.- nombre de personnes atteintes- nombre de organisations de la société civile ayant bénéficié des subventions du MAC- nombre de projets produits ayant bénéficié des subventions du MAC
Objectif(s) de la Convention 2005 de l'UNESCO
Domaines culturels
Arts de la scène