LE FONDS D’INVESTISSEMENT ST’ART, SOURCES DE FINANCEMENT COMPLEMENTAIRE (COMMUNAUTE FRANÇAISE)

Belgique
When
2018
Who
Star’ t Invest.
Objectifs clefs de la mesure:

En 2012, les Industries culturelles et créatives occupaient en Wallonie et à Bruxelles 104.000 emplois, 7,4% des employeurs en Wallonie et 11,5% à Bruxelles. A l’échelle nationale, ce secteur a généré 4,8% du chiffre d’affaire global (48 milliards d’euros) et 4,8% du PIB (15,6 milliards d’euros). Et pourtant, en raison de leurs spécificités, les entreprises créatives ont souvent du mal à trouver les moyens financiers indispensables à leur développement.
Fruit d’une volonté commune de la Région wallonne et de la Communauté française, le fonds d’investissement St’art, créé en 2009, est un instrument financier qui a pour but de soutenir le développement de l’économie créative en renforçant la solvabilité et la capacité de croissance des PME.
St’art s’adresse aux petites et moyennes entreprises (PME), y compris les asbl. Le fonds contribue à la création d’entreprises et au développement de structures existantes pour, par exemple, mener un nouveau projet, créer un produit ou conquérir de nouveaux marchés. Le fonds intervient sous forme de prêts et de prises de participation.
L’objectif est aussi d’induire un effet levier auprès des banques et des investisseurs privés. St’art travaille en étroite collaboration avec les instances publiques et les invests régionaux. L’intervention de St’art est donc complémentaire aux autres mécanismes financiers existants et aux éventuelles aides publiques ; elle ne s’y substitue pas.
Par cet instrument financier, St’art contribue notamment à soutenir la diversité de la  création, de la production et des entreprises culturelles et créatives. 
 

Périmètre de la mesure:
Regional
Nature de la mesure:
legislative, regulatory, financial, institutional
Principale caractéristique de la mesure:

Financière 
Bien que les artistes et associations, en Communauté française, peuvent être soutenus de différentes manières par des subventions ou des bourses, St’art propose divers types d’intervention en fonction des besoins de l’entreprise et de la nature de ses investissements. 
Aujourd’hui, le capital du fonds est de 17 millions d’euros. Les actionnaires de St’art sont la Région wallonne, la Communauté française et Finance.Brussels (société régionale d’investissement de Bruxelles).
St’art intervient dans le financement des entreprises créatives, d’une part, par voie de prêt. La durée du prêt est déterminée selon le montant et la capacité de remboursement. En co-financement, St’art intervient pour un montant minimal de 50.000 euros. Le fonds St’art peut également financer seul une société, pour un montant entre 20.000 euros et 50.000 euros, soit un prêt « First Step ».
St’art intervient, d’autre part, via des prises de participation au capital de sociétés. St’art est minoritaire dans le capital de l’entreprise et s’assure qu’au total, les structures publiques représentent moins de 50% du capital.
St’art propose également l’octroi de prêts à court terme, à taux réduits et d’un montant minimal inférieur à 50.000 euros à des projets d’économie culturelle.

 

Résultats attendus de la mise en œuvre de la mesure:

La mesure tend :  
-    A faciliter l’accès au financement des entreprises créatives et culturelles ;
-    Soutenir la création et le développement de ces entreprises en particulier ;
-    Soutenir indirectement l’économie et l’emploi.  

Ressources financières allouées à la mise en œuvre de la mesure:

17 millions d’euros.

Principales conclusions de la mise en oeuvre de la mesure:

En créant le fonds St’art fin 2009, les actionnaires fondateurs que sont la Région wallonne et la Communauté française ont souhaité développer un outil de financement innovant pour le secteur des entreprises créatives et culturelles. Davantage habitués à des co-productions ou subventions ponctuelles, ce secteur avait besoin d’une source de financement structurante, qui envisageait le développement et l’avenir des PME sur le moyen terme, voire le long terme.
Dès sa création, le fonds a financé tant la création d’activités - 65% sont des startups au moment de l’entrée de St’art - que le développement et la croissance d’entreprises créatives.
Aujourd’hui, les deux tiers des sociétés en portefeuille ne sont plus des startups mais ont entamé (ou poursuivi) leur croissance,d’où de nouveaux besoins pour assurer leurs développements.

Indicateurs utilisés pour déterminer l’impact:
-Croissance des TPE (Très Petites Entreprises) et PME (Petites et Moyennes Entreprises)- Chiffre d’affaires-Taux d’emploi-Stabilité-Investissement
Objectif(s) de la Convention 2005 de l'UNESCO
Domaines culturels
Multi-domain
Cultural Value Chain
Création
Production
Distribution