Grappe TICAA (Tourisme Industrie Culturelle Artisanat)/SCA. (Stratégie de Croissance Accélérée)

Sénégal
When
2016
Who
SCA stratégie de croissance accélérée
Objectifs clefs de la mesure:

La grappe TICAA est un des éléments essentiels de la Stratégie de Croissance Accélérée dont les objectifs formulés doivent installer le Sénégal dans le camp des pays émergents. La place de la culture dans ce développement durable s’appuie sur le vecteur du tourisme dans ses interactions avec les industries culturelles et l’artisanat d’art. La grappe TICAA vise à :

  • diversifier l’offre touristique et culturelle,
  • développer les activités des populations locales
  • appuyer les micro-entreprises autour des pôles sur le plan des méthodes de production
  • créer une synergie dans la gestion partagée entre les secteurs de l’économie, de la culture et du développement social dans une logique de développement durable. 
Périmètre de la mesure:
National
Nature de la mesure:
regulatory
Principale caractéristique de la mesure:

La grappe TICAA fait partie des cinq grappes de la Stratégie de Croissance Accélérée : Agriculture et Agro-industrie ; Produits de la mer et aquaculture, Textile et habillement, TIC et téléservices. Les grappes sont mises en œuvre pour soutenir durablement la croissance économique et le développement humain. La Stratégie de croissance accélérée a été intégrée dans la politique générale du Plan Sénégal émergent. Cependant, la SCA est un document qui a servi de référence jusqu’en 2013. Aujourd’hui, la grappe TICAA est intégrée comme un des leviers du FONGIP – Fonds de garanties des investissements prioritaires - Pôle sectoriel prioritaire 2 : Artisanat, industrie culturelle, textile, tourisme. 

Résultats attendus de la mise en œuvre de la mesure:

Les résultats attendus sont :

  • Diversification de l’offre touristique et culturelle,
  • Développement des activités des populations locales
  • Appui aux micro-entreprises autour des pôles sur le plan des méthodes de production
  • Création d’une synergie dans la gestion partagée entre les secteurs de l’économie, de la culture et du développement social dans une logique de développement durable.
  • création d’emploi au nombre de 40 000 en 2010. 
Ressources financières allouées à la mise en œuvre de la mesure:

Le budget promotion minimal pour commencer à être visible sur le marché touristique international est estimé entre 307 millions de Fr CFA soit 467 988 euros.

Objectif(s) de la Convention 2005 de l'UNESCO
Domaines culturels
Multi-domain
Cultural Value Chain
Création
Production
Distribution
Participation