"IDA", structure publique de formation et d'enseignement artistique et culturelle.

Where
Djibouti
When
2018
Who
Ministère des Affaires Musulmanes, de la Culture et des Biens Waqfs
Objectifs clefs de la mesure:
  • Donner une deuxième chance de formation aux élèves déscolarisés à partir de la classe de troisième.
  • Détecter, encourager et former les jeunes talents qui s'adonnent aux expressions artistiques, et développer leurs potentialités créatrices.
  • Encourager les actions de création et de production culturelles et artistiques sur le plan national.
  • Renforcer les capacités nationales spécialisées dans les domaines de la promotion, la formation, la production, la diffusion, et la coopération en matière des arts et de la culture.
  • Promouvoir, préserver et enrichir le patrimoine culturel.
  • Entreprendre les études et recherches relatives aux différentes expressions culturelles et artistiques.

 

Périmètre de la mesure:
National
Nature de la mesure:
institutional
Principale caractéristique de la mesure:

Dès le début de son premier mandat en 1999, le nouveau chef de l’État a vu à la création du Centre de Formation Artistique (CFA), le premier du genre, par le décret n°99-0190/PR/MCC. C’est le début d’une politique culturelle active.

La vocation du Centre était à l’origine d’assurer la formation académique, technique, et théorique des différents expressions artistiques qui participent au développement et à l’amélioration des répertoires artistiques du pays en général et en priorité la musique. Le projet pédagogique couvre un cycle général de quatre années d’enseignement musical, réparti en deux niveaux, de deux années chacun. Chaque niveau est sanctionné par un diplôme.

En 2005, le nouveau décret n°005-0057/PR/MCC modifie le précédent décret, l’appellation du CFA est modifié en Institut Djiboutien des Arts (IDA).

Résultats attendus de la mise en œuvre de la mesure:

A court terme :

  • Assurer l’arrivée des premiers personnels spécialisés dans des disciplines artistiques et culturelles.

Il est attribué aux candidats, ayant satisfait les épreuves de contrôle continu et examens de fin d'année, un diplôme de « Techniciens d'Expressions Artistiques ».

Des techniciens disposants de compétences transversales pouvant :

  • Assurer des animations ou des initiations dans les trois matières au niveau des écoles primaires ou des CDC (Centre de Développement Communautaire).

 

 

  • Aspirer à des carrières individuelles (artiste musicien ou peintre) ou collectives (groupe musical).

 

A long terme :

  • Doter le pays d’une structure de formation artistique et culturelle évolutive jusqu’à l’avènement d’une structure de formation supérieure dans les arts et la culture.
Ressources financières allouées à la mise en œuvre de la mesure:

L’Institut Djiboutien des Arts (IDA) dispose d’un budget de fonctionnement.

Le budget annuel de 2005 à 2015 est de 83 941,35 $ USD.

Le budget annuel de 2005 à 2015 est de 111 921,80 $ USD.

Objectif(s) de la Convention 2005 de l'UNESCO
Cultural Domain(s)
Musique
Arts visuels
Cultural Value Chain
Création
Production