Initiatives et programmes qui soutiennent le recours à la culture pour pallier à des problèmes socioéconomiques et promouvoir la pleine participation à la société

Where
Canada
When
2012
Who
Ministère du Patrimoine canadien, Ministère des Affaires autochtones et du Développement du Nord
Objectifs clefs de la mesure:

Le gouvernement du Canada a participé à un certain nombre d’initiatives visant à mettre en avant les avantages sociaux et économiques des expressions culturelles.

Le gouvernement du Canada a notamment participé à des initiatives internationales visant principalement l’échange de pratiques exemplaires et le soutien d’activités favorisant l’expansion de réseaux. Une grande partie des efforts déployés ont trait aux travaux réalisés par le Canada afin de promouvoir les objectifs de la Convention dans d’autres forums internationaux – y compris l’article 14 (Coopération pour le développement).

À l’échelle nationale, le gouvernement a appuyé des initiatives communautaires mises sur pied dans le but de renforcer les collectivités par les arts et la culture.

Principale caractéristique de la mesure:

COOPÉRATION INTERNATIONALE
De 2005 à 2009, le gouvernement du Canada a encouragé le dialogue sur ces aspects de la politique culturelle à l’échelle internationale alors qu’il assumait le rôle de président du Comité interaméricain de la culture de l’Organisation des États américains (OEA).

Au cours de cette période, le gouvernement du Canada a dirigé la mise en œuvre du plan d’action 2007-2009 du Comité qui établissait un cadre stratégique pour accroître la coopération culturelle dans les Amériques. Le plan d’action mettait principalement l’accent sur la promotion de la prospérité et de la croissance économique dans les Amériques par l’entremise des industries culturelles, de même que sur la réduction de la violence perpétrée par les bandes de rue en faisant participer les jeunes vulnérables aux arts et à la culture.

En vue de soutenir la mise en œuvre de ces mesures, le gouvernement du Canada a organisé à Toronto le Forum de jeunes sur les politiques relatives aux arts : Ignite les Amériques, qui a eu lieu du 15 au 21 septembre 2008. Cet événement a été organisé et planifié de concert avec l’OEA et les jeunes chefs de file du domaine des arts du Brésil, du Canada, de la Colombie, de la Jamaïque et des États-Unis d’Amérique. Deux jeunes de chacun des 34 États membres de l’OEA, qui possédaient de l’expérience de l’utilisation des arts et de la culture afin de favoriser la participation des jeunes vulnérables au sein de leur collectivité, ont été invités à y participer. Au total, 54 jeunes de 31 États membres de l’OEA ont été sélectionnés pour prendre part à l’événement.

Les participants au forum Ignite les Amériques, de même que les dirigeants des industries culturelles et les représentants des États membres de l’OEA ont échangé leurs expériences en ce qui concerne l’utilisation des arts et des expressions culturelles comme outils pour favoriser l’inclusion sociale et la croissance économique des jeunes marginalisés et désengagés socialement. Ils ont élaboré une trousse d’information pratique dont le but est de renforcer la capacité des jeunes à créer des entreprises culturelles durables et prospères.

Les conclusions tirées lors de ce sommet ont été présentées par des représentants des jeunes lors de la Quatrième Réunion interaméricaine des ministres et hauts fonctionnaires chargés de la culture qui a eu lieu les 20 et 21 novembre 2008 à Bridgetown, à la Barbade. Ces conclusions peuvent être consultées en ligne à l’adresse suivante : http://portal.oas.org/Default.aspx?tabid=1416&language=en-US.

Au cours de cette période, le gouvernement du Canada a également pris part à des échanges bilatéraux sur la façon dont la culture peut être utilisée comme outil pour réduire la criminalité et la violence et promouvoir la santé et les collectivités durables. Par exemple, en février 2007, le gouvernement du Canada a participé à un atelier organisé par le ministère de la Culture d’El Salvador sur la façon dont les arts et la culture peuvent être utilisés pour réduire et prévenir la violence, en particulier celle perpétrée par les bandes de jeunes. Un représentant du gouvernement du Canada a échangé les points de vue du Canada sur ces questions avec des représentants de diverses régions de l’Amérique centrale, ainsi que du Brésil et de la Colombie.

PROGRAMMES NATIONAUX
À l’échelle nationale, les programmes culturels fédéraux favorisent directement une évolution sociale et économique favorable.

Par exemple, le gouvernement du Canada investit dans les organismes qui veillent à ce que les jeunes autochtones âgés de 10 à 24 ans aient accès à des activités à caractère culturel en milieu urbain. Accroître la sensibilisation et les connaissances culturelles constitue un élément clé. À ce titre, les investissements réalisés aident à promouvoir l’établissement de collectivités autochtones dynamiques au Canada.

Le programme Connexions culturelles pour la jeunesse autochtone (CCJA) d’Affaires autochtones et Développement du Nord Canada soutient les activités communautaires à caractère culturel dirigées par des jeunes qui permettent aux jeunes autochtones de mieux comprendre leur culture, de développer leur estime de soi, d’acquérir de l’assurance et de renforcer leur identité culturelle, et qui incitent ces jeunes à faire des choix de vie positifs et à participer à la société canadienne. Le programme CCJA finance près de 250 projets dans 150 collectivités urbaines de partout au Canada, joignant ainsi 63 000 jeunes autochtones.

De plus amples renseignements sur le programme CCJA peuvent être obtenus à l’adresse suivante : http://www.aadnc-aandc.gc.ca/fra/1333030576029/1333030620605.

Objectif(s) de la Convention 2005 de l'UNESCO
Cultural Domain(s)
Multi-domain
Cultural Value Chain
Création
Production
Distribution
Participation