Institutionnalisation de Journées culturelles et artistiques ivoiro-burkinabè

Burkina Faso
Quand
2020
Qui
Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme (Burkina Faso)
Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération (Burkina Faso)
Ministère de la Culture et de la Francophonie (République de Côte d’Ivoire)
Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération (République de Côte d’Ivoire)
Décrivez les principales caractéristiques de la politique/mesure: 

La cooperation culturelle bilaterale entre le Burkina Faso et la Republique de Cote d'Ivoire est encadree de maniere generale par le Traite d'Amitie et de Cooperation signe le 29 juillet 2008 a Ouagadougou et au niveau specifique par l'Accord de cooperation culturelle signe a Ouagadougou, le 28 decembre 2009 assorti de programmes triennaux d'echanges.

Suite a des annees d'application des instruments juridiques de cooperation culturelle, les Parties ont releve, au-dela du dynamisme politique, une faible mobilisation des artistes, des organisations de la societe civile culturelle et des professionnels de la culture dans la mise en oeuvre des accords.

Pour y remedier, les deux Gouvernements ont decide lors de la septieme rencontre au Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement, tenue a Yamoussoukro, en juillet 2017, et en reponse a la faiblesse constatee au niveau de l'implication des acteurs culturels, d'instituer des journees culturelles et artistiques ivoiro-burkinabe en marge de chaque rencontre au Sommet du Traite.

La mesure est de nature politique et institutionnelle et entre dans le cadre de la reorganisation des objectifs finaux de la cooperation bilaterale qui doit dorenavant creer les conditions pour une forte implication des populations et impacter davantage les differentes categories d'acteurs des deux pays. Au niveau du secteur de la culture, la cooperation doit assurer l'implication et l'interaction entre les acteurs culturels, les artistes et les professionnels des deux pays, dans la mise en oeuvre des differents cycles de programme d'echanges culturels.

Les journees culturelles ont ete mises en oeuvre pour la premiere edition en juillet 2019 a Ouagadougou. Elle vise de maniere structuree a favoriser les echanges culturels et artistiques entre les artistes et les professionnels de la culture des deux pays, a valoriser les expressions culturelles et artistiques, a creer les conditions favorables aux echanges culturels et a l'etablissement de relations de partenariat et d'affaires entre les professionnels de la culture.

A partir de juillet 2020, et suivant le nouveau format des rencontres au Sommet du Traite, la mesure se deroulera chaque deux ans, de maniere alternee entre les deux pays.

A chaque edition, les pays a travers leur ministere en charge de la culture, selectionnent des artistes des differents arts et des professionnels, en vue de la participation aux expositions litteraires et de produits de l'artisanat d'art, aux defiles de mode, a la diffusion de films et a la soiree culturelle comprenant des prestations d'artistes modernes et traditionnels. La mise en oeuvre de la mesure est assuree principalement par les budgets nationaux des deux pays.

Lors de la premiere edition tenue du 27 au 30 juillet 2019 a Ouagadougou, le ministere en charge de la culture du Burkina Faso, a mis en place un comite national d'organisation comprenant les acteurs publics et des representants de la Confederation nationale de la culture. Une campagne de communication et d'information a ete faite en direction des differents publics a travers les medias classiques nationaux et les reseaux sociaux.

Quels sont les résultats atteints jusqu’à présent grâce à la mise en œuvre de la politique/mesure ?: 

L'institutionnalisation des journees culturelles et artistiques ivoiro-burkinabe a genere des resultats importants.

Au titre de la Republique de Cote d'Ivoire, deux (2) maisons d'edition, deux (2) stylistes modelistes et sept (7) exposants d'artisanat d'art ont ete selectionnes et ont pris part a l'exposition sur le site du Salon international de l'Artisanat de Ouagadougou (SIAO) durant (4) jours.

Pour le compte du Burkina Faso, l'exposition a mobilise quatre (4) maisons d'edition, trois (3) stylistes modelistes, douze (12) exposants d'artisanat d'art. Elle a permis de mettre une gamme variee de biens et services culturels des deux pays a la disposition et a la portee des populations.
Pres de deux (2000) personnes ont visite les stands d'expositions et effectue des achats de biens et services culturels proposes. En outre, des films de realisateurs ivoiriens et burkinabe ont ete projetes au public dans la salle de spectacle du Theatre national Koamba Lankoande. Il s'agit des films << Au nom du Christ >> du realisateur ivoirien Roger Gnoan M'Bala et << Duga >> du realisateur burkinabe Abdoulaye Dao. Les projections non payantes, realisees sur deux (2) jours dont un jour dedie a chaque pays, ont mobilise pres quatre (400) cent cinephiles.

En ce qui concerne la soiree culturelle ouverte au public, elle a mobilise trois groupes artistiques traditionnels de la Cote d'Ivoire et quatre du Burkina Faso. Elle a ete ponctuee de defiles de mode de stylistes ivoiriens et burkinabe en presence de plusieurs ministres des deux pays. Les artistes ainsi que les professionnels stylistes modelistes ont recu des cachets pour leurs prestations.

Ressources financières allouées à la politique/mesure en dollars américains: 

71365

Partenaires engagés dans la mise en œuvre de la politique/mesure : 
Nom du partenaireType d'entité
La Commune de Ouagadougou
Secteur public
La Confédération Nationale de la Culture (CNC)
Organisation de la société civile (OSC)
La mise en œuvre de la politique/mesure a-t-elle été évaluée ?: 
Oui
Si oui, quelles sont les principales conclusions/recommandations ?: 

La Partie ivoirienne et la Partie burkinabe ont evalue conjointement l'atteinte des objectifs de la mesure. L'evaluation a conclu a la poursuite de la mise en oeuvre de la mesure au regard de la materialisation effective des objectifs assignes et de l'adhesion des populations et des acteurs culturels.