L’INTÉGRATION DE LA CULTURE DANS LA POLITIQUE DES DROITS DES ENFANTS ET DES JEUNES (COMMUNAUTE FLAMANDE)

Where
Belgique
When
2018
Who
Le Gouvernement flamand, Département de la Culture, de la Jeunesse et des Médias.
Objectifs clefs de la mesure:

Dans le plan flamand de la politique de la jeunesse et des droits de l’enfant 2015-2019 (JKP), le Gouvernement flamand poursuit les objectifs suivants pour tous les enfants et jeunes jusqu'à 30 ans: créer et garantir l'égalité des chances; créer et garantir de larges opportunités de développement; créer de l'espace ; et accroître la participation formelle et informelle à la vie culturelle des enfants et des jeunes. La culture est incluse dans le plan comme l'un des douze domaines de travail pour la protection des droits des enfants et des jeunes.

La culture contribue au développement de l'identité (personnellement et socialement), mais mène également à l'autoréflexion et à une approche critique de la réalité. La Convention relative aux droits de l'enfant (CDE, 1989) est claire: chaque enfant a le droit au temps libre et au repos, y compris le droit de participer librement à la vie culturelle et artistique. Cela donne un certain nombre de responsabilités aux autorités compétentes: ils doivent veiller au maintien d’une large offre diverse et donner aux enfants et aux jeunes la possibilité de participer à cette offre en enlevant les seuils financiers, pratiques et relevant du contenu. Enfin, il est du devoir des gouvernements de faciliter la création culturelle par les enfants et les jeunes.

Ce contexte bien considéré, l'objectif stratégique lié à la culture dans le JKP se lit comme suit: «En 2019 davantage d’enfants et de jeunes auront à la fois une meilleure orientation à la culture et de meilleures possibilités à la création culturelle ». Cet objectif est conforme à l'objectif de l'accord de coalition 2014-2019 qui détermine que le Gouvernement flamand fait prospérer les talents des enfants et des jeunes et se concentre sur différentes formes de culture de la jeunesse. Une attention particulière sera accordée à l'éducation culturelle dans le cadre de la politique de la jeunesse.

Périmètre de la mesure:
Local, Regional
Nature de la mesure:
legislative, regulatory, financial
Principale caractéristique de la mesure:

Le JKP a été écrit en collaboration avec divers secteurs, y compris celui du travail de jeunesse, de la culture, des sports et des médias. Le plan contient trois objectifs opérationnels liés à la culture, chacun comprenant des actions différentes. Nous en mentionnons quelques-unes dans ce rapport.

« OO 1: créer plus de possibilités de participation à la culture et à l'éducation culturelle. »

  • Subventionnement des associations d'éducation culturelle, des associations d'éducation artistique et des centres de jeunesse pour des projets artistiques
  • Kunstendag voor Kinderen: Au cours de cette journée d’arts pour les enfants les organisations artistiques, les centres culturels et les bibliothèques offrent à toute personne de moins de 12 ans et à leur famille et amis l'occasion de faire connaissance avec l’art dans ses différentes formes: la musique, l'art visuel, la danse, le théâtre, l'architecture, etc.

 « OO 2: améliorer la qualité de l'éducation culturelle »

  • Depuis 2015, une nouvelle réglementation a été adoptée pour le cadre d’une formation attestée dans les associations culturelles et éducatives. Celuici lie chacun des trois rôles dans le travail de jeunesse (animateur, animateur en chef et instructeur) à un profil de compétences spécifique avec des indicateurs associés pour assurer une même finalité.
  • Journée de l'éducation culturelle: Au cours de ce séminaire annuel, des acteurs professionnels du secteur de l’éducation culturelle en Flandre et aux PaysBas se réuniront pour réfléchir à l'éducation culturelle.

 « OD 3: attention pour la création culturelle et le développement des talents »

  • Topkunstenstatuut: Chaque année, un comité octroie un nombre de statuts artistiques de haut niveau à des élèves talentueux en deuxième et troisième grade de l'enseignement secondaire (14 à 18 ans). Avec ce statut, ils profitent de certains arrangements concernant leur programme d'apprentissage et leur fréquentation scolaire qui leur permettent à la fois d'obtenir leur diplôme final et de réaliser leurs ambitions artistiques.
Résultats attendus de la mise en œuvre de la mesure:

Le but de cette mesure est d'accroître les compétences culturelles des enfants, des jeunes et des travailleurs de jeunesse. Cependant, ceci n'est possible que si d'autres conditions sont également remplies:

  • Un groupe plus large et plus diversifié d'enfants et de jeunes participent aux activités culturelles. Les seuils de participation à la culture ont été supprimés. Il y a davantage de diversité, tant dans le public que dans l'offre.
  • Le secteur de l'éducation, ainsi que le secteur culturel stimulent un large groupe cible d'enfants et de jeunes à découvrir diverses activités culturelles (éducatives) et ceci aussi bien dans un contexte d’apprentissage formel que non formel ou informel (à l’école, dans la politique de loisirs, à la garderie d'enfants, à la maison,…)
  • Les enfants et les jeunes sont bien soutenus par les travailleurs culturels de la jeunesse, les éducateurs culturels, les enseignants culturels, etc.
  • L'éducation culturelle est qualitative. Les superviseurs sont formés et ont les bonnes compétences. Afin de mesurer les effets d'apprentissage, un cadre de qualité est construit.
  • L'offre de loisirs culturels et éducatifs dans les secteurs de la jeunesse et de la culture et l'éducation artistique à temps partiel offrent aux enfants et aux jeunes adultes diverses possibilités pour se développer en tant qu'artiste amateur.
  • Les enfants et les jeunes ayant des talents spéciaux reçoivent beaucoup soutien et disposent d’une bonne infrastructure.
Ressources financières allouées à la mise en œuvre de la mesure:

Le plan flamand de la politique de la jeunesse et des droits de l’enfant 2015-2019 est une mesure transversale écrite en collaboration avec tous les départements du Gouvernement flamand. En conséquence, les ressources financières allouées à la mise en œuvre de cette mesure sont dispensées auprès de toutes les autorités responsables de la mise en œuvre de chaque action. Il n'est pas possible de donner un aperçu du budget global.Le plan flamand de la politique de la jeunesse et des droits de l’enfant 2015-2019 est une mesure transversale écrite en collaboration avec tous les départements du Gouvernement flamand. En conséquence, les ressources financières allouées à la mise en œuvre de cette mesure sont dispensées auprès de toutes les autorités responsables de la mise en œuvre de chaque action. Il n'est pas possible de donner un aperçu du budget global.

Objectif(s) de la Convention 2005 de l'UNESCO
Cultural Domain(s)
Multi-domain
Cultural Value Chain
Création
Participation