Mise en œuvre de la Stratégie nationale de promotion des exportations de biens et services (SNE, 2019-2023)

Burkina Faso
Quand
2020
Qui
Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat (MCIA)
Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID)
Agence pour la Promotion des Exportations du Burkina (APEX)
Décrivez les principales caractéristiques de la politique/mesure: 

Le Gouvernement du Burkina Faso, dans le cadre de la mise en oeuvre de son Plan National de Developpement Economique et Social (PNDES) visant la transformation structurelle de l'economie entend accroitre la production des biens et services de qualite afin de conquerir le marche sous regional, regional et international.

Cependant, pris isolement, les productions des differentes filieres rencontrent des difficultes pour se positionner et etre competitifs sur les marches exterieurs. Les difficultes sont de divers ordres : certification des produits, mise aux normes techniques internationales, complexite des procedures et formalites d'exportation, etc.

Face a ces contraintes et difficultes du monde des affaires, et pour assoir une approche efficace porteuse de solutions, le Gouvernement a adopte une strategie nationale pour la promotion des exportations.

La Strategie Nationale de promotion des Exportations (SNE) a ete adoptee en 2011 et revisee en 2018 pour se conformer aux nouveaux referentiels, etre en phase avec la dynamique economique en cours au Burkina Faso, integrer de nouvelles filieres porteuses et prendre en compte les evolutions intervenues dans le sous-secteur exportation tant au niveau national qu'international.

La promotion des exportations consiste a developper des activites exploitant un avantage relatif detenu par le pays, dans le but d'exporter la production sur le marche mondial, en s'appuyant sur une competitivite-prix favorable. Il s'agit essentiellement des activites de conseils, d'assistance, de formation, d'accompagnement a des manifestations commerciales, de veille strategique et commerciale sur les biens et services marchands.

La strategie se fixe pour objectif global la consolidation des acquis et le positionnement progressif sur de nouveaux couples produits/marches bases sur l'amelioration de la competitivite de nos produits. La SNE vise a repositionner les exportations des produits burkinabe sur les marches internationaux ainsi qu'a renforcer leur competitivite. La promotion des exportations de biens vise egalement les biens culturels, notamment les produits de l'artisanat (textile et habillement, cuirs et peaux).

Dans le souci de faire decouvrir davantage les potentialites economiques du Burkina Faso sur les marches d'implantation, la strategie permet la realisation de vitrines de promotion commerciale de produits burkinabe sur les marches etrangers afin de donner plus de visibilite aux produits exportables et aux entreprises burkinabe.

La SNE se presente comme un outil de developpement du commerce, de l'economie, de la culture et de l'integration entre les differentes localites du Burkina Faso. Cela par la mise en place d'espaces ou locaux dedies aux expositions permanentes des produits dans un but commercial ou promotionnel, de maniere a interesser d'eventuels acheteurs ou utilisateurs.

Les resultats ou effets escomptes de la mise en oeuvre de la SNE sont de plusieurs ordres.
En matiere de reglementation, il s'agit de l'actualisation des textes de lois et reglements encadrant le sous-secteur exportation et d'une meilleure accessibilite des exportateurs aux textes juridiques.

En termes de renforcement des capacites, il est attendu que les acteurs a l'exportation et leurs organisations interprofessionnelles soient outilles en matiere de pratiques de commerce international et que les capacites operationnelles des entreprises exportatrices et des unites de transformation soient ameliorees.

S'agissant de la connaissance du marche et de l'offre de produits a l'exportation, il est attendu une meilleure connaissance des exportateurs quant aux circuits des marches d'exportation, une amelioration de la disponibilite de l'information statistique sur les activites de promotion des exportations, une adaptation des produits des filieres retenues aux besoins et exigences du marche a l'exportation, la creation d'une attraction des produits mis sur le marche international, un accroissement de la productivite des produits retenus, l'amelioration de la presence des produits burkinabe sur les marches traditionnels et les nouveaux marches, une ouverture des produits burkinabe d'exportation vers de nouveaux marches (debouches).

En ce qui concerne la transformation des produits, une facilitation de l'acces au financement pour la transformation des produits des filieres retenues et une amelioration de la valeur ajoutee des produits transformes sont attendus.

Quels sont les résultats atteints jusqu’à présent grâce à la mise en œuvre de la politique/mesure ?: 

La mise en oeuvre de cette mesure a permis d'engranger les resultats suivants :
Le renforcement des installations de collecte des cuirs et peaux attenantes aux abattoirs et aires d'abattage pour une amelioration de la qualite des cuirs et peaux collectees pour les tanneries. Aussi il faut noter la facilitation de l'installation des porteurs de projets de transformation industrielle des cuirs et peaux par le renforcement de leurs capacites professionnelles et de production.

Au total 358 acteurs ont ete formes aux techniques et pratiques du commerce international, aux techniques de participation aux foires et salons, a la contractualisation, la fixation des prix a l'exportation, la demarche qualite, la negociation commerciale etc. De plus, un guide de l'exportateur a ete elabore au profit des acteurs afin de faciliter leur travail.

L'appui des acteurs dans la connaissance et la conquete des marches par l'amelioration de la productivite et de la competitivite des produits et services des artisans et artisanes, dans les filieres agroalimentaire, textile, cuirs et peaux. Aussi, les actions de sensibilisations sur les accords de facilitation des echanges tels que l'African Growth Opportunities Act (AGOA) surtout en matiere de qualite, d'emballage, etc. ont ete menees.

L'appui des artisans dans la protection de leurs oeuvres. Cette activite a ete realisee par l'APEX-Burkina en collaboration avec le Centre National de Propriete Intellectuelle (CNPI).

L'implantation des vitrines des produits d'exportation a l'etranger dont les produits en bronze, les textiles habillement et les cuirs et peaux. En 2019, une vitrine pilote a ete implantee en Cote d'Ivoire.

Ressources financières allouées à la politique/mesure en dollars américains: 

6000000

Partenaires engagés dans la mise en œuvre de la politique/mesure : 
Nom du partenaireType d'entité
Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso
Secteur privé
La mise en œuvre de la politique/mesure a-t-elle été évaluée ?: 
Non