Mise en œuvre du Programme de travail 2018-2022 de la coopération culturelle bilatérale directe Burkina Faso/Fédération Wallonie Bruxelles (FWB)

Burkina Faso
Quand
2020
Qui
Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme
Ministère de la Fédération Wallonie Bruxelles
Décrivez les principales caractéristiques de la politique/mesure: 

Le Burkina Faso et la Federation Wallonie Bruxelles entretiennent des relations de cooperation culturelle bilaterale directe depuis le 4 fevrier 1998, a partir de la signature d'un accord de cooperation. La mise en oeuvre de la cooperation culturelle entre les deux Parties est adossee a des cycles reguliers triennaux de programmes de travail qui identifient les actions et les operateurs de la mise en oeuvre.

Cependant, les deux Parties ont releve a la lumiere d'une evaluation conjointe realisee en 2016, que les principes directeurs de la cooperation culturelle directe presentent des insuffisances qui affectent la pertinence des programmes d'echanges. Les insuffisances sont entre autres la faible structuration des actions des programmes de travail, le temps relativement reduit pour la mise en oeuvre des actions, la faible prise en compte des acteurs publics et le faible niveau de prise en consideration des priorites degagees par les politiques de developpement culturel.

A cet effet, a la septieme Commission Mixte Permanente de Cooperation tenue a Ouagadougou, du 13 au 14 novembre 2017, des reformes substantielles ont ete adoptees par les deux Parties a travers les cycles de programme de travail, perceptibles dans celui de 2018-2022.

Le cycle de Programme de travail 2018-2022 entre le Burkina Faso et la Federation Wallonie Bruxelles a donne une impulsion nouvelle a la cooperation culturelle bilaterale directe a deux niveaux. Premierement, tout en renforcant les acquis de la mobilite des artistes et des professionnels de la culture des deux entites, le nouveau programme integre les administrations culturelles dans le cadre de la prise en compte des politiques publiques de developpement culturel et des echanges d'experiences. Deuxiemement, les financements des operateurs culturels des deux entites sont realises a travers le Fonds de developpement culturel et touristique du Burkina Faso, qui recoit les ressources financieres dediees. Cela constitue un alignement sur les procedures nationales du Burkina Faso et une mise en oeuvre de la Declaration de Paris sur l'efficacite de l'aide, de 2005.

La mesure a un caractere politique et institutionnel. Elle a pour objectif general de mettre en oeuvre une cooperation culturelle bilaterale directe fructueuse au profit des acteurs culturels publics et des operateurs culturels prives des deux entites, avec un alignement sur les priorites degagees par les politiques publiques culturelles respectives de developpement. De maniere specifique, la mesure vise a :
- dynamiser la cooperation inter-administrations culturelles ;
- renforcer la cooperation entre les operateurs culturels prives, porteurs de projets culturels conjoints structurants qui favorisent la creation, la production et la diffusion de biens et services culturels dans le domaine des arts du spectacle et du cinema.

Les resultats attendus aux termes de la mise en oeuvre de la mesure sont :
- les administrations culturelles publiques developpent des actions benefiques a travers les echanges de bonnes pratiques et l'assistance reciproque ;
- les operateurs culturels prives des deux entites portent des projets favorables au developpement des arts et du cinema finances via le Fonds de developpement culturel et touristique.

Quels sont les résultats atteints jusqu’à présent grâce à la mise en œuvre de la politique/mesure ?: 

Les principaux resultats enregistres sont :
- 02 missions reciproques des administrations culturelles respectives des deux Parties ont eu lieu : la mission burkinabe a eu lieu du 21 au 27 juin 2018 a Bruxelles et la mission belge a Ouagadougou du 30 novembre au 07 decembre 2019. Les deux missions ont permis d'arreter des feuilles de routes de mise en oeuvre des actions ;
- les 20 ans de la cooperation culturelle bilaterale ont ete celebres a Ouagadougou, du 27 au 28 fevrier 2019, en marge du FESPACO ;
- un soutien financier direct en termes de subvention de 30 000 USD a ete accorde pour l'organisation de l'edition 2019 du FESPACO ;
- le soutien a hauteur de 95 418 USD a la mise en oeuvre des actions du CERAV-Afrique dans le cadre du partenariat avec l'Observatoire des politiques culturelles de Belgique ;
- la mise a disposition du Burkina Faso d'un assistant technique pour la mise en oeuvre du volet culturel du programme de travail.

Ressources financières allouées à la politique/mesure en dollars américains: 

1652892

Partenaires engagés dans la mise en œuvre de la politique/mesure : 
Nom du partenaireType d'entité
Les Ministères des affaires étrangères et de la Coopération des deux Parties
Secteur public
Confédération Nationale de la Culture (CNC)
Organisation de la société civile (OSC)
La mise en œuvre de la politique/mesure a-t-elle été évaluée ?: 
Oui
Si oui, quelles sont les principales conclusions/recommandations ?: 

Une evaluation a mi-parcours de la mesure s'est tenue le 19 decembre 2019 lors de la reunion du Comite conjoint de suivi et d'evaluation des conclusions de la 7eme session de la Commission mixte permanente entre le Burkina Faso et la FWB, tenue a Ouagadougou.

L'evaluation a mi-parcours a releve des avancees dans la mise en oeuvre de la mesure et des insuffisances dans l'execution des missions et des echanges a realiser au Burkina Faso a cause de la situation securitaire difficile du Burkina dans le contexte du terrorisme d'une part, et d'autre part, le retard dans la mise a disposition des ressources financieres au Fonds de developpement culturel et touristique pour le financement des operateurs prives. A cet effet, l'evaluation a recommande une mise a disposition diligente desdites ressources.

Objectif(s) de la Convention 2005 de l'UNESCO
Domaines culturels
Multi-domaines