Mise en œuvre du projet Culture et gestion des aires Protégées pour un développement durable

Mali
Quand
2020
Qui
ASSOCIATION MALI CULTURE
Cette mesure a été reportée par la société civile.
Décrivez les principales caractéristiques de la mesure/initiative: 
C’est en 2017 que l’Association Mali Culture a mis en place son projet culture et gestion des aires Protégées pour un développement durable. Ce projet vise à intégrer la culture dans la valorisation et la protection des aires protégées. Le projet utilise l’art pour sensibiliser, mobiliser et influencer les comportements des communautés par la production et la diffusion de spectacles dans des parcs et différents aire protégés pour un développement durable. Le projet gestion des aires protégées a pour principale cible la jeunesse afin de lui faire comprendre l’importance de la nature pour son bien-être. Les spectacles proposés sont interactifs et participatifs entre les artistes et les spectateurs. Les spectateurs en plus d’assister au spectacle sont souvent invités à y participer pleinement afin de créer un certain engouement à la thématique. Le projet contribue à la défense de l’environnement. En effet, la sauvegarde de la biodiversité et celle de la diversité culturelle relèvent du même combat pour un développement durable. Culture et environnement interagissent à plusieurs niveaux. Des éléments du patrimoine immatériel (valeurs, usages et croyances impliquant tabous et interdits) peuvent contribuer ou non à la préservation des écosystèmes. Les expressions culturelles sont souvent intrinsèquement liées à des environnements particuliers et pâtissent de leur dégradation. De nombreuses expressions culturelles utilisent des ressources naturelles ; les produits de la faune et de la flore locale sont une matière première importante pour de nombreux métiers d’art et pour diverses technologies traditionnelles. Si certaines utilisations peuvent être nuisibles à l’environnement, d’autres contribuent au contraire à préserver ces ressources en permettant leur valorisation. Le respect de l’environnement étant dans une large mesure une question d’éducation et de sensibilisation, l’action culturelle et artistique peut y contribuer
Quels sont les résultats atteints jusqu’à présent grâce à la mise en œuvre de la mesure/initiative ?: 
Les différents résultats atteints depuis la mise en place du projet sont : 1) Stimulation de la création : A ce jour, plus d’une centaine (100) de spectacles ont été exécutés. Les artistes de plus en plus motivés, nous montrent à chaque représentation des créations les plus innovantes et inspirées les unes que les autres. Les groupes d’artistes au fil du temps s’approprient le concept et nous font découvrir de belles créations. 2) Circulation des biens et œuvres culturelles : Les artistes des différentes régions ont la possibilité de faire circuler leurs œuvres au cours des différentes programmations. Des groupes et artistes de Ségou ont pu se produire à Bamako, Kayes et Sikasso d’une part, des groupes et artistes de Bamako sont allé à Kayes, Mopti, Ségou et Sikasso. Et d’autre part, des groupes et artistes de Kayes, Mopti, Sikasso, Tombouctou, se sont produit à Bamako. 3) Sensibilisation sur la protection des aires protégées Avant chaque performance des artistes, une séance de sensibilisation est faite par des cours exposés sur la protection des aires protégées et suivi distribution d’affichettes. Des rencontres et échanges avec les autorités locales, les organisations de l société civile et les leaders d’opinions sont organiser afin de faire passer le message et les amenés à prendre une place entière dans les actions de sensibilisation des populations. Des rencontres dans les écoles sont organisées afin d’échanger avec les écoliers sur la thématique. La participation à des émissions radiophoniques et des campagnes d’affichages
Objectif(s) de la Convention 2005 de l'UNESCO
Domaines culturels
Cinéma/Arts audiovisuels
Musique
Arts de la scène
Edition
Priorités tranversales
Changement climatique
Jeunesse