Mise en œuvre des recommandations du Rapport de l'UNESCO "Egalité des Genres, Patrimoine et Créativité »

Burkina Faso
Quand
2020
Qui
Commission Nationale burkinabè pour l’UNESCO
Décrivez les principales caractéristiques de la politique/mesure: 

Les femmes ont toujours fait l'objet de prejuges, de discrimination du fait de leur statut, role et place dans la societe et ce quel que soit leur niveau et leur domaine, leur epoque, leur pays, culture et religion.

Ces inegalites qui se traduisent entre autres par un acces limite des femmes aux instances de decision, la segregation pour certaines activites, les opportunites restreintes de formation continue et d'acces aux reseaux de partage, les conditions d'emploi precaire et sous remunere, les stereotypes sexuels et idees preconcues sur les roles des hommes et des femmes. Toute chose qui impacte negativement les performances de developpement du pays et constituent des freins pour l'autonomisation et la participation des femmes dans les secteurs de developpement notamment celui de la culture.

A titre d'illustration, sur 51 580 entreprises toutes tendances confondues pres de 4 527 sont dirigees par des femmes (etude CEFORE, 2010). Sur 541 petites et moyennes entreprises culturelles, 46 appartiennent a des femmes (extrait bases de donnees des entreprises, INSD 2017).

Les disparites et inegalites posent egalement la problematique des droits humains. Plusieurs etudes ont montre la necessite d'en parler et de trouver des reponses appropriees autres que celles de l'integration du genre dans les politiques et strategies sectorielles.

Le secteur de la culture n'est pas epargne par les inegalites de genre. C'est pourquoi le rapport de l'UNESCO intitule << Egalite des Genres, Patrimoine et Creativite >> de 2014 fait egalement ressortir la necessite d'approfondir le debat, la recherche et la sensibilisation pour l'egalite des droits, les responsabilites et opportunites pour les femmes et les hommes, les filles et garcons dans le domaine du patrimoine et de la creativite.

En reponse entre autres aux recommandations, la commission nationale burkinabe pour l'UNESCO a organise 2 sessions de formations des cadres des ministeres et institutions en planification, budgetisation et suivi evaluation des projets et programmes sensibles au genre en 2017 ; un seminaire national sur << genre et gouvernance culturelle au Burkina Faso : facteur d'autonomisation des femmes et de renforcement des industries culturelles creatives >> en 2019.

L'objectif general de ces actions est de contribuer a approfondir le debat et la sensibilisation pour l'egalite des droits, les responsabilites et opportunites pour les femmes et les hommes, les filles et garcons dans les secteurs de developpement.

Les objectifs specifiques sont :
- renforcer les capacites des cadres des ministeres et institutions intervenant dans les domaines d'action de l'Unesco en genre pour une plus grande operationnalite ;
- faire l'etat des lieux du genre, de la culture et de sa prise en compte dans la promotion des industries culturelles creatives au Burkina Faso et identifier les defis et perspectives.

Quels sont les résultats atteints jusqu’à présent grâce à la mise en œuvre de la politique/mesure ?: 

Les resultats atteints sont entre autres :
- 150 cadres des ministeres et institutions intervenant dans les domaines d'action de l'Unesco ont recu les outils pour l'integration du genre dans l'elaboration, le suivi evaluation et la budgetisation des programmes et projets sectoriels ;
- Environ 100 actrices et acteurs du secteur de la culture ont participe au seminaire national sur << genre et gouvernance culturelle au Burkina Faso : facteur d'autonomisation des femmes et de renforcement des industries culturelles creatives >> et analyses la gouvernance culturelle et le genre
- les leviers pour l'utilisation des industries culturelles et creatives comme facteur d'autonomisation socioeconomique des femmes, des hommes et des jeunes en fonction de leurs specificites sont identifies ;
- la Declaration de Ouagadougou sur l'egalite de genre dans les industries culturelles et creatives a ete adoptee.

Ressources financières allouées à la politique/mesure en dollars américains: 

40000

Partenaires engagés dans la mise en œuvre de la politique/mesure : 
Nom du partenaireType d'entité
Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCAT)
Secteur public
UNESCO
Secteur public
Coopération Suisse
Secteur public
La mise en œuvre de la politique/mesure a-t-elle été évaluée ?: 
Non
Objectif(s) de la Convention 2005 de l'UNESCO
Domaines culturels
Multi-domaines