Secondary tabs

Quoi
ODA Project in Cooperation with UNESCO
République de Corée
Quand
2018
Qui
En savoir plus sur cette pratique innovante

L’économie créative est devenue un moteur essentiel du développement durable, en particulier dans les pays en développement. Le Ministère de la culture, des sports et du tourisme de la République de Corée a pris acte de ce potentiel, et la culture a été intégrée dans le budget global officiel d’aide publique au développement (APD).

Dans ce contexte, le pays a engagé des fonds extrabudgétaires en faveur du Secrétariat de la Convention de 2005 par le biais du Fonds-en-dépôt UNESCO/Corée (KFIT), afin d’appuyer le développement des industries culturelles et créatives dans les pays en développement à travers le monde.

Les projets UNESCO/KFIT mis en œuvre dans le cadre de ce partenariat durable, établi en 2007, ont permis d’appuyer le renforcement des capacités des professionnels de la culture, la création de réseaux et la mise en place de processus éclairés et participatifs de formulation des politiques. Ainsi, en Ouganda et en Ouzbékistan, des professionnels de la culture ont acquis des compétences pratiques en conception, marketing, commerce et gestion, ce qui a amélioré leur accès aux marchés, réseaux de distribution et mécanismes de coopération internationale. Les projets mis en œuvre en République démocratique populaire lao, au Viet Nam et en Mongolie ont quant à eux élargi les possibilités de collaboration et de partenariat dont dispose la société civile, notamment avec la création de pôles de créativité physiques et en ligne, favorisant ainsi l’échange d’informations et le transfert de connaissances entre les acteurs culturels.

Un projet UNESCO/KFIT prévoyait par ailleurs la création, en 2018, d’une « communauté de pratique » professionnelle composée de spécialistes en milieu de carrière de la région Asie et Pacifique. Ce réseau devrait collaborer étroitement avec l’UNESCO pour fournir régulièrement des conseils, une assistance technique et un renforcement des capacités en vue d’appuyer la promotion et la mise en œuvre des objectifs de la Convention de 2005 dans la région. Il veille également au suivi de la mise en œuvre des politiques culturelles, afin d’aider les pays à évaluer la situation de leur secteur créatif, à mesurer les objectifs et à définir les domaines prioritaires de l’action future.

En prenant acte de la dimension stratégique de la culture dans sa stratégie de coopération en faveur du développement, la République de Corée contribue à la mise en œuvre de l’Objectif 3 de la Convention. Le partenariat entre l’UNESCO et le pays promeut des politiques axées sur le développement qui favorisent la créativité et l’innovation (cible 8.3), fait en sorte que l’ouverture et la représentation à tous les niveaux caractérisent la prise de décisions (cible 16.7), et améliore la cohérence des politiques culturelles en vue du développement durable au moyen d’un renforcement ciblé des capacités (cibles 17.4 et 17.9).

Objectifs clefs de la mesure:

The objective of the project is to establish a cooperative system with UNESCO

Périmètre de la mesure:
Local, Regional, International
Nature de la mesure:
legislative, institutional
Principale caractéristique de la mesure:

First, it sets an agenda of global significance in cooperation with international organizations, including UNESCO. Second, it supports the UNESCO Trust Fund to contribute to the development of culture and creative industries of developing countries in the Asia-Pacific region such as Pakistan and Bangladesh. Third, by supporting the UNESCO Creative Cities Network in Korea, it shares the experience of member cities in Korea and promotes cultural diversity.

Résultats attendus de la mise en œuvre de la mesure:

The project will help expand the scope of cultural exchange to embrace developing countries, thereby building a partnership for mutual exchanges on equal footing. It will also contribute to cultural development of developing countries by implementing cultural ODA projects based on local demand, while expanding Korea’s role in the international community. Finally, it will boost the country’s image and set a foundation for sustainable cultural exchange.

Ressources financières allouées à la mise en œuvre de la mesure:

430,618 dollar (as of 2016)

Principales conclusions de la mise en oeuvre de la mesure:

The project was evaluated in terms of policy implementation rate, policy effects, policy feedback – collection of the opinions on site and responses to them. As the project was implemented as planned, it scored high on the rate of implementation. As regards policy effectiveness, the project raised awareness among people involved in cultural and creative industries of developing countries, and it also contributed to spreading cultural diversity as a meaningful global agenda. It also received high marks on policy feedback, as the cultural ODA projects were subject to constant input from the participants at every stage of orientation, interim review and final evaluation.

Indicateurs utilisés pour déterminer l’impact:
Policy implementation rate, policy effects, policy feedback, etc.
ODD
Objectif(s) de la Convention 2005 de l'UNESCO
Domaine(s) culturel(s)
Multi-domaine
Chaîne de valeur culturelle
Création
Production
Distribution
Participation