Participation de Bibliothèque et Archives nationales au Réseau francophone numérique

Canada (Quebec)
When
2016
Who
BAnQ
Objectifs clefs de la mesure:

A l'initiative de la Bibliothèque nationale de France (BnF), le Réseau francophone numérique (RFN) a été créé, en février 2006, par les bibliothèques nationales de Belgique, du Canada, de la France, du Luxembourg, du Québec et de la Suisse. Par la création de ce réseau, ces six bibliothèques nationales de la Francophonie ont reconnu l'importance cruciale des programmes de numérisation pour le rayonnement des cultures francophones et de la langue française. En 2008, le RFN s'est élargi à toutes les institutions patrimoniales chargées de préserver et de diffuser le patrimoine documentaire francophone.

Dès septembre 2006, l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a appuyé la création du Réseau dans la Déclaration de Bucarest qui a clôturé le Xl8 Sommet de la Francophonie. L'OIF agit comme membre observateur du RFN.

Le Réseau a une triple mission :

  1. grâce à la numérisation, préserver un patrimoine précieux souvent menacé de disparition et le diffuser auprès d'un large public;
  2. assurer le transfert de savoir-faire auprès d'un nombre croissant d'institutions documentaires de la Francophonie par l'organisation de stages de formation, l'élaboration d'outils didactiques et l'échange permanent d'information;
  3. offrir aux institutions patrimoniales de l'espace francophone un forum d'échanges autour des enjeux de l'ère numérique.
Périmètre de la mesure:
Local, Regional, National, International
Nature de la mesure:
institutional
Principale caractéristique de la mesure:

Mandaté par les membres du Réseau, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) a conçu un portail Web qui a été lancé en 2008. Ce portail offre un accès centralisé au patrimoine documentaire numérisé des bibliothèques nationales membres, soit de 26 institutions. BAnQ est membre du comité de pilotage du RFN et s'occupe de la gestion et de l'alimentation du portail du Réseau.

Les actions du RFN en matière de coopération concernent principalement la tenue de stages et missions de formation à la numérisation pour le personnel des institutions des pays du Sud. Les finalités de cette initiative sont:

  • de soutenir la numérisation du patrimoine documentaire localement afin de le préserver et d'en permettre une large diffusion sur Internet;
  • d'assurer un transfert de savoir-faire Nord-Sud;
  • de fournir des équipements de base pour la numérisation;
  • de contribuer à la prise de conscience des autorités politiques locales quant à l'importance de la numérisation du patrimoine documentaire, dans des pays où les documents patrimoniaux peuvent être menacés de disparaître en raison des conditions de conservation (bâtiments, équipements,climat, conflits, etc.); 
  • de contribuer à conserver pour les générations futures la mémoire culturelle et historique des pays concernés.

BAnQ a participé aux stages et missions en fournissant, à même ses ressources humaines, les experts en numérisation alors que I'OIF contribue au déplacement des représentants des pays partenaires du Sud ainsi qu'au financement d'achat de matériel.

Enfin, de 2010 à 2014, M. Guy Berthiaume, qui était alors président-directeur général de BAnQ, a agi à titre de secrétaire général du RFN.

Résultats attendus de la mise en œuvre de la mesure:

En 2011, une mission de formation à la numérisation a été menée par BAnQ et la BnF à Dakar (Sénégal), réunissant 26 stagiaires des pays suivants: Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Mali, Sénégal et Togo. En 2012, une mission a eu lieu à Rabat (Maroc) et a formé 18 stagiaires (Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Mali, Maroc et Sénégal). Des stages et missions ont également eu lieu en Côte d'Ivoire et au Burkina Faso en 2013.

Au printemps 2016, la nouvelle Bibliothèque du RFN, en format bèta, a été mise en ligne. La nouvelle bibliothèque, qui sera lancée officiellement à l'automne 2016, devrait permettre une large diffusion des contenus numériques francophones et devenir une référence incontournable dans la Francophonie, autant pour les pays du Nord que pour ceux du Sud. En plus de contribuer à la mise en oeuvre de cette bibliothèque numérique et de participer aux formations, BAnQ versera des documents numérisés tirés de ses fonds d'archives et de ses collections patrimoniales; plusieurs des documents qui seront accessibles ont été ou seront numérisés grâce aux fonds du Plan culturel numérique du Québec. BAnQ et BnF occuperont chacune un poste de vice-président au sein du comité exécutif de la nouvelle structure de gouvernance du Réseau, adopté en avril 2016.

Ressources financières allouées à la mise en œuvre de la mesure:

Données non disponibles.