Plan culturel numérique du Québec

Where
Canada (Quebec)
When
2016
Who
Le MCC en concertation avec les organismes et les sociétés d'État du domaine culturel.
Objectifs clefs de la mesure:

Le numérique transforme les disciplines artistiques, ouvre les marchés et fragmente les auditoires, multiplie les moyens de production et de diffusion, modifie les habitudes de consommation et bouleverse les modèles d'affaires traditionnels. Conscient de cette réalité, le ministère de la Culture et des Communications (MCC) a entamé, en 2010, un vaste processus de consultation afin de déterminer les actions à entreprendre en culture pour amorcer le virage numérique au Québec. Dans le rapport périodique quadriennal sur les mesures pour protéger et promouvoir la diversité culturelle qu'il a déposé en 2012, le Québec annonçait que les contenus culturels numériques seraient un axe d'intervention prioritaire pour les prochaines années et qu'une stratégie en matière d'accès et de développement de contenus culturels numériques serait élaborée. Ainsi, les travaux entrepris par le MCC ont permis d'élaborer le Plan culturel numérique du Québec, en collaboration avec le réseau d'organismes et de sociétés d'État ainsi que les acteurs du milieu culturel et de la communication. Dévoilé en septembre 2014, le Plan s'échelonne sur une période de sept ans. Il contribue à assurer la vitalité de la culture québécoise et la faire rayonner sur les marchés locaux, nationaux et internationaux. Il permet d'aider les milieux culturels à effectuer une transition harmonieuse vers l'univers numérique afin que le Québec puisse continuer à compter sur cet apport important pour son économie et demeurer concurrentiel sur les marchés mondiaux. Le Plan culturel numérique s'oriente autour de trois grands axes : • créer des contenus culturels numériques; • innover pour s'adapter à la culture numérique; • diffuser des contenus culturels numériques afin d'assurer leur accessibilité. Il a pour but: • de donner les moyens aux acteurs du milieu culturel de créer et d'innover dans un contexte technologique en pleine effervescence; • de diffuser «notre culture, chez nous, partout», en favorisant la diffusion de la culture québécoise au plus grand nombre, sur les marchés locaux, nationaux et internationaux.

Périmètre de la mesure:
Local, Regional, National
Nature de la mesure:
financial, institutional
Principale caractéristique de la mesure:

Le Plan culturel numérique du Québec propose plus de 50 mesures pour les années 2014-2015 et 2015-2016. Le numérique évoluant rapidement, les mesures des années suivantes seront précisées ultérieurement. Les mesures sont regroupées par grands secteurs culturels. Voici quelques exemples de mesures par secteurs: • Arts de la scène et dramatiques : aider à l'acquisition d'équipements numériques pour les diffuseurs pluridisciplinaires et spécialisés. • Arts et lettres : appuyer les artistes, écrivains, collectifs d'artistes ou d'écrivains et organismes artistiques dans leurs efforts d'intégration de nouveaux outils de création en soutenant financièrement la création et le développement de contenus culturels numériques originaux. • Cinéma : aider les exploitants de salles en région à diffuser des oeuvres culturelles, en utilisant les technologies numériques actuelles, permettant ainsi de donner accès au public régional à des oeuvres culturelles québécoises non disponibles en région. • Lecture et livre : appuyer la mise à niveau des collections numériques des bibliothèques publiques du Québec, permettant ainsi d'élargir Je lectorat en rejoignant de nouvelles clientèles. • Médias : organiser une journée d'étude sur les impacts et les perspectives des mutations dans l'univers médiatique. • Muséologie : créer une plateforme numérique (EducArt) pour diffuser des contenus thématiques basés sur les collections du Musée des beaux-arts de Montréal et adaptés aux besoins de divers publics. • Musique : renforcer le soutien aux entreprises de l'industrie de la musique dans l'adaptation aux technologies numériques et dans l'enrichissement des contenus. • Patrimoine : développer une plateforme collaborative pour analyser et diffuser des collections archéologiques de référence du Québec. • Transversal : coordonner et animer un espace d'échanges d'idées sur l'essor du numérique en culture (Lab culturel).

Résultats attendus de la mise en œuvre de la mesure:

Avec le Plan culturel numérique du Québec, le MCC appuie les milieux culturels en tenant compte de l'importance des mutations en cours générées par le numérique et en assurant la présence des oeuvres et produits culturels québécois sur les plateformes numériques où les frontières n'existent plus. Le Plan favorise ainsi la diffusion de la culture québécoise au plus grand nombre, sur les marchés locaux, nationaux et internationaux. Le MCC doit s'assurer que les futurs investissements sont le plus représentatifs possibles des besoins. Ainsi, il poursuit une conversation soutenue avec les milieux culturel et numérique et demeure à l'écoute des problèmes et des constats émis à travers les différents processus de consultation ou les évènements relatifs au numérique. Pour faire face aux différents enjeux du numérique, le Plan culturel numérique doit élargir son territoire d'action pour rejoindre le plus grand nombre d'acteurs de différents secteurs (culture, universitaire, etc.), permettant une meilleure appropriation du numérique par le réseau de la culture et ce, de manière transversale. De plus, il est essentiel d'augmenter le niveau de compétences numériques du réseau de la culture, des artistes mais également du grand public.

Ressources financières allouées à la mise en œuvre de la mesure:

Un total de 110 M$ CA, répartis sur 7 ans, est prévu pour la mise en oeuvre du Plan culturel numérique. Une somme de 36 M$ CA est investie, en 2014-2015 et 2015-2016, pour la mise en oeuvre de 51 mesures dans les secteurs suivants : - Arts de la scène et dramatiques : 1,1 M$CA - Arts et lettres : 6,3 M$CA - Cinéma : 2,45 M$CA - Lecture et livre : 2,525 M$CA - Médias : 2,05 M$CA - Métiers d'art : 0,2 M$CA - Muséologie : 10,9 M$CA - Musique : 3,0 M$CA - Patrimoine : 5,125 M$CA - Transversal (tous les secteurs) : 2.35 M$CA TOTAL 36,0 M$CA De plus, un investissement de 10,23 M$ CA, annoncé en 2013-2014, s'ajoute pour la réalisation de cinq initiatives en infrastructures numériques dans les différentes régions du Québec.

Objectif(s) de la Convention 2005 de l'UNESCO
Cultural Domain(s)
Multi-domain
Cultural Value Chain
Création
Production
Distribution
Participation