Secondary tabs

What
“Programme d’Appui à la Société Civile au Niger (PASOC), Phase 2” 2012-2016
Where
Niger
When
2018
Who
Find out more about this innovative practice

La deuxième phase du Programme d’appui à la société civile (PASOC II), financée par le Fonds européen de développement et mise en œuvre au Niger de 2012 à 2016 par le Ministère du plan, vise à renforcer la participation de la société civile à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques nationales de développement, en particulier des politiques de réduction de la pauvreté en faveur de groupes vulnérables tels que les femmes et les jeunes.

Diverses démarches sont menées à cette fin. Par exemple, les ONG et associations nigériennes ont été appelées à présenter des projets et initiatives locaux devant promouvoir les droits de l’homme – notamment le droit au développement culturel – et la citoyenneté active dans quatre régions du pays, qui seront financés par des microcrédits. Les projets sélectionnés doivent permettre d’informer les Nigériens de leurs droits et de les sensibiliser à ce sujet, de diffuser des informations sur les droits de l’homme, et d’entamer un dialogue sur les moyens de faire appliquer ces droits et d’améliorer la gouvernance locale.

En outre, un processus de consultation a été engagé au titre du PASOC II, en vue d’améliorer le cadre juridique national régissant les ONG et d’encourager une participation plus active et démocratique des organisations de la société civile à la prise de décisions.

La mise en œuvre de la deuxième phase du PASOC au Niger contribue directement à la réalisation de l’Objectif 1 de la Convention et de l’ODD 16. En effet, en renforçant le dialogue entre le gouvernement nigérien et la société civile, en donnant des moyens d’agir aux organisations de la société civile et en créant un environnement plus propice au développement de leurs activités, ce programme concourt progressivement à la mise en place d’un système durable de gouvernance de la culture (Objectif 1) et favorise une formulation des politiques plus éclairée et transparente (cible ODD 16.7).

Objectifs clefs de la mesure:
  1. Contribuer à asseoir un véritable État de droit au sein duquel la société civile joue pleinement son rôle de partenaire au développement et contribue à l’amélioration de l’efficacité des politiques de développement ;
  2. Amplifier le rôle complémentaire et la contribution potentielle des acteurs non étatiques (ANE) nigériens à but non lucratif au processus de développement du pays ;
  3. Améliorer la capacité des ANE à participer à l’élaboration des politiques publiques et au suivi  de leur mise en œuvre au profit des populations vulnérables (surtout les femmes  et  les jeunes).
Périmètre de la mesure:
National
Nature de la mesure:
financial, institutional
Principale caractéristique de la mesure:

Le Programme d’Appui à la Société Civile au Niger (PASOC), phase 2 soutenu par la Commission Européenne, consiste en un appel à propositions pour promouvoir des projets culturels portés par des ONG et Associations de développement sur l’ensemble du territoire.

Cette mesure est constituée d’une ou de plusieurs actions, composées d’activités concrètes permettant de promouvoir la culture nigérienne sur le plan national et international. Il s’agit de contribuer à l’amélioration de la vie des populations à travers la diffusion et la prise de conscience de l’importance du patrimoine nigérien dans leurs pratiques quotidiennes : « la culture étant l’héritage le plus précieux d’un peuple, elle est le déterminant par excellence de son identité ».

Résultats attendus de la mise en œuvre de la mesure:
  1. le Gouvernement, les PTF et les acteurs non étatiques (ANE) ont une connaissance précise, complète et actualisée de la société civile nigérienne ;
  2. les capacités des Organisations de la société civile  (OSC)  nigériennes  à  élaborer  des politiques publiques et suivre  leur mise en œuvre sont renforcées  par la pratique du « Learning by doing »;
  3. les OSC nigériennes sont concertées en vue de leur participation à l’amélioration du cadre juridique qui les régit.

 

Ressources financières allouées à la mise en œuvre de la mesure:

Le montant global pour ce programme s’élève à 360.776.350 Francs CFA, soit 550.000 Euros.

ODD
Objectif(s) de la Convention 2005 de l'UNESCO
Cultural Domain(s)
Multi-domain
Cultural Value Chain
Création
Production
Distribution