Programmes d’échanges culturels et artistiques dans le cadre de la coopération décentralisée : cas de Chambéry/Ouahigouya et de Grenoble/Ouagadougou

Burkina Faso
Quand
2016
Qui
Les Communes de Ouagadougou et de Ouahigouya
Objectifs clefs de la mesure:

- Renforcer les capacités techniques et financières de ces collectivités territoriales notamment du Burkina Faso pour la prise en charge des matières culturelles et artistiques transférées;

- Renforcer les échanges culturels et artistiques et les partages entre collectivités du Nord et du Sud.

 

Périmètre de la mesure:
International
Nature de la mesure:
institutional
Principale caractéristique de la mesure:

La coopération décentralisée avec les villes françaises s’inscrit dans le cadre des relations de coopération bilatérale avec la France mais les collectivités locales et leurs acteurs culturels tiennent compte de la convention et de ses programmes lorsqu’elles les connaissent et certains projets sont explicitement conçus en fonction de la Convention.

La mesure participe donc au renforcement de la décentralisation culturelle à travers l’amélioration de l’offre culturelle publique de Ouagadougou et de Ouahigouya (construction d’infrastructure, formation, échanges culturels et artistiques, etc.). Elle se manifeste par des projets d’échanges interculturels (jumelage entre le lycée Vaugelas de Chambéry et  le lycée municipal de Ouahigouya, réalisation d’un documentaire artistique entre jeunes des deux communes, exposition à Chambéry des photographies du milieu hospitalier de Ouahigouya, lecture croisée d’œuvres littéraires, etc.).

Résultats attendus de la mise en œuvre de la mesure:

Les résultats attendus sont :

- La politique/ culturelle décentralisée existe ;

- Les capacités des acteurs culturels des collectivités sont renforcées ;

- L’offre culturelle est améliorée ;

- Les échanges et des partages culturels sont renforcés entre collectivités burkinabè et celles du nord à travers le jumelage.

 

Ressources financières allouées à la mise en œuvre de la mesure:

La Ville de Chambéry en France a investi sur la période 2013, 2014 et 2015environ 100 millions f CFA soit 152 000 € et celle de Grenoble a mobilisé sur la même période environ 80millions de F CFA soit 122 000 €

Principales conclusions de la mise en oeuvre de la mesure:

Les actions font chaque année l’objet d’évaluation puis tous les trois ans ; le programme est évalué et ajusté par les responsables de ces coopérations décentralisées qui sont jugées salutaires et profitables au développement culturel des collectivités burkinabè.

A titre illustratif, la commune de Chambéry a participé à :

- l’élaboration de la politique culturelle de la commune de Ouahigouya ;

- la construction et à l’animation de la Maison des jeunes et de la culture de Ouahigouya ;

- la structuration des associations culturelles de Ouahigouya.

Signée pour la première fois en 1999, la convention de coopération avec Grenoble a connu plusieurs renouvellements dont le dernier est en date du 6 décembre 2016. Grenoble a :

- fourni un appui technique pour la construction, de la médiathèque de Ouagadougou en plus du soutien de l’OIF ;

- fait don de 6531 livres à la médiathèque ;

- fait don d’un bibliobus à la commune de Ouagadougou ;

- soutenu au plan financier des artistes burkinabè ayant pris part en 2014 aux cinquièmes rencontres musicales internationales diversifiées ;

- participé à travers la directrice des bibliothèques de la ville de Grenoble à la  Foire internationale du livre de Ouagadougou (FILO).

Indicateurs utilisés pour déterminer l’impact:
Le taux d'exécution des projets, le nombre d'activités réalisées, l'effet levier, la durabilté...