Soutien au développement de l’offre de biens et services culturels électroniques au Burkina Faso

Burkina Faso
Quand
2020
Qui
Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes (MDENP)
Décrivez les principales caractéristiques de la politique/mesure: 

Au Burkina Faso, les infrastructures de communication electronique large bande (haut debit) constituent un pilier essentiel du developpement socio-economique et culturel. En depit des efforts fournis par l'Etat pour le developpement de ce secteur, il demeure confronte a des difficultes liees a la persistance d'une situation d'enclavement numerique, au deploiement marginal du haut debit filaire, a la qualite de service non satisfaisante pour beaucoup d'usagers, aux couts d'acces aux reseaux et services prohibitifs.
Pour resoudre durablement ces difficultes et insuffisances, le Gouvernement, a travers le Ministere du Developpement de l'Economie Numerique et des Postes (MDENP), a entame depuis 2017 des projets d'infrastructures de communication electroniques dans le but d'accroitre la connectivite entre les differentes administrations publiques et privees, via des infrastructures cloud (infrastructures mutualisees) et fibres optiques. Il s'agit du projet d'infrastructure Cloud Gouvernemental, du Projet d'Infrastructure de Communication en Afrique de l'Ouest, composante du Burkina Faso et du projet Backbone national de telecommunication.
Ces projets visent a permettre au Burkina Faso d'apporter aux utilisateurs des services de communication electronique, y compris les acteurs des secteurs culturels et creatifs, des infrastructures large bande a haut debit et des solutions Cloud securisees, operationnelles et permanentes, garantissant une haute qualite de service et la fourniture de services connectes, fiables et adaptes a la demande. La realisation de ces infrastructures impacte considerablement les secteurs culturels pour lesquels s'ouvrent ainsi de nouvelles possibilites de promotion des biens et services culturels via les technologies de l'information et de la communication.
A terme, la mise en oeuvre des differents projets devrait permettre d'atteindre les resultats suivants :
- la construction d'un reseau dorsal en fibre optique de plus de 850 Km pour interconnecter les chambres optiques de metros distribues sur le territoire national ;
- la construction d'un reseau de fibre optique metropolitain d'acces d'environ 550 km pour connecter plus de 500 batiments du service public dans les 13 chefs-lieux de regions ;
- la disponibilite de noeuds Cloud offrant une capacite totale de plus de 576 Terra Octets de stockage et un acces a 9600 serveurs virtuels de reference ;
- la realisation du Point d'Atterrissement Virtuel (PAV) permettant d'apporter de la capacite internationale depuis les cables sous-marins jusqu'a Ouagadougou et de les redistribuer aux operateurs nationaux ;
- la realisation d'une liaison en fibre optique de plus de 300 km depuis Ouagadougou jusqu'a la frontiere du Ghana avec une capacite d'internet de 5G ;
- la realisation d'un point d'echange Internet pour ameliorer et faciliter les echanges de trafic internet locaux et l'acces au contenu local ;
- la disponibilite d'espaces d'hebergement des contenus numerique issues du domaine de la culture ;
- l'interconnexion des structures de l'administration culturelle et l'amelioration de leur connectivite avec les autres acteurs culturels.

Quels sont les résultats atteints jusqu’à présent grâce à la mise en œuvre de la politique/mesure ?: 

Le developpement des infrastructures de communication electronique large bande a eu un impact positif sur le developpement des secteurs culturels et creatifs. Il a permis la creation et le developpement d'une nouvelle offre de biens et services culturels via les technologies de l'information et de la communication.
Dans le domaine de la diffusion des contenus culturels, elle a permis la web diffusion de nombreuses radios et televisions implantees au Burkina Faso ; toute chose qui permet la diffusion des contenus culturels locaux a travers le monde, via l'internet. Ce developpement des infrastructures de communication electronique a egalement permis la creation de web radios et de web televisions dont plusieurs diffusent quotidiennement des contenus culturels accessibles au monde entier, via l'internet. Enfin, ces nouvelles infrastructures de communication electroniques ont considerablement ameliore la connectivite sur les reseaux sociaux (facebook, whats'app, Twiter, Youtube, Instagram) qui sont egalement des canaux privilegies de diffusion des contenus culturels et qui contribuent a la decouvrabilite des expressions culturelles presentes sur le territoire burkinabe.
Il en resulte que de plus en plus d'artistes et de professionnels de la culture diffusent des contenus culturels sur les reseaux sociaux, particulierement dans le contexte des mesures de confinement imposees par la pandemie de la COVID 19.
L'accroissement des capacites d'hebergement permet le stockage des contenus culturels et le developpement de sites internet dedies aux biens et services culturels. Des projets de creation de plateformes de vente en ligne de biens et services culturels sont actuellement en cours de realisation ; ce qui devrait accroitre le commerce electronique des biens et services.

Ressources financières allouées à la politique/mesure en dollars américains: 

85454545

Partenaires engagés dans la mise en œuvre de la politique/mesure : 
Nom du partenaireType d'entité
Ministère de l’Economie et des Finances (MINEFID)
Secteur public
Banque Mondiale (BM)
Secteur public
La mise en œuvre de la politique/mesure a-t-elle été évaluée ?: 
Non
Objectif(s) de la Convention 2005 de l'UNESCO
Domaines culturels
Multi-domaines