Soutien au développement de startups pour la promotion des biens et services culturels

Burkina Faso
Quand
2020
Qui
Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes
Décrivez les principales caractéristiques de la politique/mesure: 

La population burkinabe est essentiellement jeune. Selon les donnees de l'Institut national de la Statistique et de la Demographie (2015), 70% de la population a moins de 35 ans. Cette jeunesse doit etre le pilier du developpement economique et social du pays. Cependant, pour permettre la participation de ces jeunes au processus de developpement, les conditions de leur plein emploi doivent etre reunies.

Conscient de cette situation le ministere en charge de l'economie numerique a entrepris a travers sa Strategie Nationale de Developpement de l'Economie Numerique (S@DEN 2018 - 2020), des actions en faveur de l'entreprenariat numerique des jeunes afin de soutenir l'innovation dans les industries culturelles et creatives. Cette mesure institutionnelle consiste a soutenir des jeunes desireux d'entreprendre en developpant des solutions ou initiatives dans divers domaines dont celui de la culture et des secteurs creatifs.
Ainsi, divers cadres de detection et d'accompagnement de jeunes talents sont mis en place. Il s'agit des cadres suivants :
- organisation du concours intitule << Detection de jeunes talents (genies-TIC) >> ;
- organisation de concours << Hackathon >> consistant a developper des initiatives spontanees basees sur des thematiques specifiques ;
- operationnalisation d'incubateurs d'entreprises pour la maturation des projets retenus ;
- organisation d'evenementiels de promotion du numerique tels que la Semaine du numerique (ex Semaine de l'Internet), le Salon du E-commerce, etc.

Au terme de ces concours dedies aux publics jeunes, les meilleures idees de projets sont selectionnees et primees et les laureats beneficient d'accompagnement pour le developpement et la mise en oeuvre de leurs projets. Les laureats peuvent egalement beneficier de l'accompagnement technique et financier du Fonds Burkinabe de Developpement Economique et Social (FBDES) a travers le Programme Burkina Startup pour la creation d'entreprise et le financement de leurs projets. Le plafond du financement par projet est de 50 000 000 FCFA (soit 90 909 USD).

Quels sont les résultats atteints jusqu’à présent grâce à la mise en œuvre de la politique/mesure ?: 

La mise en oeuvre du soutien au developpement de startup pour la promotion des biens et services culturels, pour la periode de 2017 a 2020, a permis d'atteindre les resultats suivants :
- trois (03) editions de la Semaine du numerique organisees avec la participation du Ministere en charge de la Culture et d'acteurs culturels relevant du prive et des organisations de la societe civile culturelle. Durant chaque edition de la semaine des formations en informatique et a l'utilisation des technologies de l'information et de la communication sont dispensees au public jeune, y compris les jeunes acteurs des secteurs culturels et creatifs ;
- trois (03) concours de Hackathon organises, dont un specifiquement dedie a la culture, en 2018, sur le theme "Inventons la galerie d'art virtuelle de demain" avec la participation de 06 groupes composes de 28 candidats dont trois projets selectionnes et primes. Il s'agit des projets :
* Ayira : une plateforme de visibilite des oeuvres d'art du Burkina Faso ;
* Togse : une application mobile pour la valorisation des oeuvres d'art du Burkina Faso sur le plan national et international ;
* E-art : une plateforme de vente en ligne d'oeuvres d'art du Burkina Faso.
- deux (02) incubateurs de startups mis en place dans les deux principales villes du Burkina Faso que sont Ouagadougou et Bobo Dioulasso.

Ressources financières allouées à la politique/mesure en dollars américains: 

2727273

Partenaires engagés dans la mise en œuvre de la politique/mesure : 
Nom du partenaireType d'entité
Université Nazi Boni
Secteur public
Université Joseph KI ZERBO
Secteur public
Université Aube Nouvelle
Secteur privé
Opérateurs de téléphonie mobile (ONATEL, Orange, TELECEL)
Secteur privé
La mise en œuvre de la politique/mesure a-t-elle été évaluée ?: 
Non
Objectif(s) de la Convention 2005 de l'UNESCO
Domaines culturels
Multi-domaines
Priorités tranversales
Jeunesse