16. Peace, Justice and Strong Institutions

“Programme d’Appui à la Société Civile au Niger (PASOC), Phase 2” 2012-2016

a. 2 Contexte de la mesure: 
COOPÉRATION CULTURELLE INTERNATIONALE
b. Objectifs clefs de la mesure: 
  1. Contribuer à asseoir un véritable État de droit au sein duquel la société civile joue pleinement son rôle de partenaire au développement et contribue à l’amélioration de l’efficacité des politiques de développement ;
  2. Amplifier le rôle complémentaire et la contribution potentielle des acteurs non étatiques (ANE) nigériens à but non lucratif au processus de développement du pays ;
  3. Améliorer la capacité des ANE à participer à l’élaboration des politiques publiques et au suivi  de leur mise en œuvre au profit des populations vulnérables (surtout les femmes  et  les jeunes).
c.1. le périmètre de la mesure: 
National
c.2. la nature de la mesure: 
financière
institutionnelle
c.3. La principale caractéristique de la mesure: 

Le Programme d’Appui à la Société Civile au Niger (PASOC), phase 2 soutenu par la Commission Européenne, consiste en un appel à propositions pour promouvoir des projets culturels portés par des ONG et Associations de développement sur l’ensemble du territoire.

Cette mesure est constituée d’une ou de plusieurs actions, composées d’activités concrètes permettant de promouvoir la culture nigérienne sur le plan national et international. Il s’agit de contribuer à l’amélioration de la vie des populations à travers la diffusion et la prise de conscience de l’importance du patrimoine nigérien dans leurs pratiques quotidiennes : « la culture étant l’héritage le plus précieux d’un peuple, elle est le déterminant par excellence de son identité ».

e. Quels sont les résultats attendus de la mise en œuvre de la mesure? : 
  1. le Gouvernement, les PTF et les acteurs non étatiques (ANE) ont une connaissance précise, complète et actualisée de la société civile nigérienne ;
  2. les capacités des Organisations de la société civile  (OSC)  nigériennes  à  élaborer  des politiques publiques et suivre  leur mise en œuvre sont renforcées  par la pratique du « Learning by doing »;
  3. les OSC nigériennes sont concertées en vue de leur participation à l’amélioration du cadre juridique qui les régit.

 

f.2 Ressources financières allouées à la mise en œuvre de la mesure: 

Le montant global pour ce programme s’élève à 360.776.350 Francs CFA, soit 550.000 Euros.