Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

8e Conférence régionale sur le droit humanitaire international pour la région de l’Asie du nord-est et sud-est ainsi que du Pacifique - “Protéger les biens culturels en Asie-Pacifique"”

Quand, heure locale: 
Mardi, 24 Septembre 2019 - 8:30am - Jeudi, 26 Septembre 2019 - 5:30pm
Où: 
Indonésie, Jimbaran
Type d’événement: 
Catégorie 8-Colloque
Contact: 
Léonie EVERS, l.evers@unesco.org

L'UNESCO se joint au Comité international de la Croix-Rouge (CICR), en coopération avec le Gouvernement de l'Indonésie, pour organiser la huitième édition de la Conférence régionale du CICR sur le Droit humanitaire international (DIH) pour la région de l’Asie du nord-est et sud-est ainsi que du Pacifique.
Cette édition se tiendra du 24 au 26 septembre 2019 à Bali, Indonésie, et est entièrement dédiée à la protection des biens culturels en Asie-Pacifique.
L'UNESCO se joint au Comité international de la Croix-Rouge (CICR), en coopération avec le Gouvernement de l'Indonésie, pour organiser la huitième édition de la Conférence régionale du CICR sur le Droit humanitaire international (DIH) pour la région de l’Asie du nord-est et sud-est ainsi que du Pacifique.
Cette édition se tiendra du 24 au 26 septembre 2019 à Bali, Indonésie.

En vue de l’intérêt marqué des participants de conférences régionales précédentes, et pour faire suite au succès de la Conférence célébrant le 20ème anniversaire du Second Protocole de 1999 à la Convention de La Haye de 1954, organisée par l’UNESCO à Genève (Suisse) en mars 2019, la protection des biens culturels fera l’objet dédié de l’édition 2019 de la Conférence régionale.

Le 70ème anniversaire des quatre Conventions de Genève de 1949, ainsi que le 20ème anniversaire du Second Protocol de 1999 à la Convention de La Haye de 1954 seront célébrés.

Les Conférences régionales sur le DIH s’adressent principalement aux professionnels issus de Ministères des Affaires étrangères, Ministères de la Justice, Ministères de la Culture ou des Cabinets des Procureurs généraux responsables de DIH.