Améliorer la gouvernance transfrontalière des eaux souterraines en Amérique Centrale

Quand, heure locale: 
Jeudi, 30 Novembre 2017 - 3:00pm
Où: 
Salvador, San Ignacio
Type d’événement: 
Catégorie 7-Séminaire et atelier
Contact: 
m.rubio@unesco.org

L'aquifère Ocotepeque-Citalá, qui s’étend entre El Salvador et le Honduras, contient des ressources en eau souterraine qui sont la principale source d'approvisionnement en eau domestique pour les habitants de la région. La protection et la gestion durable de l'aquifère et des eaux souterraines qu'il contient sont alors une priorité, en particulier à la lumière des changements et de la variabilité climatiques.

Le Programme hydrologique international de l'UNESCO (UNESCO-PHI) organise une série d'ateliers dans la zone de l’aquifère, visant à sensibiliser sur l'importance de ces ressources, promouvoir l'équité entre les sexes et améliorer les capacités locales en hydrodiplomatie.
Ces événements sont organisés dans le cadre de la deuxième phase (2016-2018) du projet «Gouvernance des ressources en eaux souterraines dans les aquifères transfrontaliers» (GGRETA), conformément à son objectif de renforcement des capacités en matière de gouvernance des eaux souterraines au niveau national et transfrontalier, afin de soutenir le processus d'établissement d'un mécanisme de coopération bilatérale.

Trois événements consécutifs sont organisés du 5 au 7 décembre 2017 à San Ignacio, El Salvador, près de la frontière avec le Honduras. Le premier atelier est intitulé «Eau et genre - Outils de UNESCO-WWAP / Intégration du genre dans la gouvernance des ressources en eaux souterraines» et le second «Hydrodiplomatie: les bénéfices de la coopération». Le public cible est principalement constitué des parties prenantes de la région: autorités et personnels municipaux, membres de conseils de l'eau et représentants des organisations régionales. Le troisième atelier s'adresse aux journalistes et portera sur "Les eaux souterraines et la coopération: communiquer et participer".

Les ateliers sont organisés en partenariat avec l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et avec le soutien du Plan Trifinio et de la Mancomunidad del Rio Lempa, les deux organisations régionales qui contribuent au développement de la région.