Atelier national à El Salvador pour la protection du patrimoine culturel subaquatique

Quand, heure locale: 
Mardi, 6 Février 2018 -
9:00am - 5:00pm
Où: 
Salvador, San Salvador
Type d’événement: 
Catégorie 7-Séminaire et atelier
Contact: 
culture.sjo@unesco.org

Le Bureau de l'UNESCO à San José, avec le soutien de la Direction du Patrimoine Culturel et Naturel du Ministère de la Culture de la Présidence, organise un atelier national sur la protection du patrimoine culturel subaquatique en El Salvador en vue de l'adoption d'un plan d'action national.
L’atelier se tiendra le 6 février 2018, au Centre culturel d'Espagne à San Salvador, et s'adressera aux autorités locales ayant en charge la ratification nationale et la mise en œuvre de la Convention de 2001, les archéologues et le secteur du tourisme d'El Salvador. Il cherchera à clarifier le texte de la convention et à montrer les avantages à l'implémenter dans les autres Etats de la région.

Dans le cadre de cet atelier, la publication “Patrimoine Culturel Maritime de El Salvador. Registre des épaves”, y sera présentée le 5 février au Musée National d´anthropologie Dr. David J. Guzmán, San Salvador.
L'UNESCO promeut la préservation, l'étude et la protection du patrimoine culturel subaquatique de l'humanité. Son principal outil pour ce faire est la Convention de 2001 sur la Protection du Patrimoine Culturel Subaquatique. Ce cadre juridique établit des mesures de protection contre le pillage, le trafic illicite et l'exploitation commerciale du patrimoine submergé, ainsi que des normes scientifiques internationales pour les activités visant les vestiges archéologiques sous-marins.
Ce patrimoine est particulièrement riche dans les eaux de la région d'Amérique Centrale. Le patrimoine retrouvé ici témoigne des premiers contacts entre l'Europe et l'Amérique. De même, ce patrimoine est essentiel pour comprendre cette histoire millénaire, préhispanique, dans laquelle la politique, les échanges et l'économie des cultures de la région ont été pratiqués principalement à travers l'utilisation du milieu marin.
Pendant des années, ce patrimoine si précieux pour ses connaissances et élément formateur des identités nationales et culturelles de la région a été détruit et menacé par la pratique de la chasse au trésor, de l'exploitation commerciale et du pillage. Ces menaces, mais ont diminué au cours des dernières années grâce aux efforts de divers acteurs sociaux, des universitaires et des politiciens se sont engagés à la sauvegarde du patrimoine, trouver encore une place en l'absence de cadres législatifs régionaux appropriés, en particulier dans les eaux internationales. C'est pourquoi la ratification et la mise en œuvre effective de la Convention de l'UNESCO sur la protection du patrimoine culturel subaquatique est nécessaire, car elle établit des mesures de protection non seulement dans le cadre de la juridiction nationale des États mais aussi là où se trouve le patrimoine.