Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Forum mondial de l’UNESCO « Culture et nourriture : stratégies innovantes pour le développement durable »

Quand, heure locale: 
Jeudi, 12 Septembre 2019 - 11:00am - Vendredi, 13 Septembre 2019 - 6:00pm
Où: 
Italie, Parma
Type d’événement: 
Catégorie 6- Comité d’experts
Contact: 
unescoparmaforum@unesco.org

 Lier notre passé, cultiver notre avenir 

La culture et la nourriture se situent au carrefour entre tradition et innovation. Organisé par l’UNESCO, en collaboration avec le gouvernement de la République italienne et le soutien de la Région de l’Émilie-Romagne et de la Municipalité de Parme, le Forum mondial analysera les liens entre la nourriture, la culture et la société, le paysage en pleine évolution de la sécurité alimentaire et des systèmes alimentaires, ainsi que leur rôle central en faveur de la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

La nourriture a toujours façonné notre relation avec l’environnement, dès les premières communautés agricoles aux sociétés industrielles du XXIe siècle. Transmis de génération en génération, les processus liés à la collecte des aliments, à leurs préparation et service – établis de longue date – font partie de notre patrimoine culturel, matériel et immatériel. Ils sont une source d’identité culturelle et de fierté, où chaque gastronomie véhicule une histoire unique, un style de vie, des valeurs et des croyances. Pourtant, les pratiques culinaires ne sont pas restées figées, elles ont traversé les continents et agissent comme des passerelles de dialogue interculturel.

De nos jours, la culture alimentaire continue à stimuler les rencontres, la communication et l’échange, l’adaptation et l’innovation. Les villes d’aujourd’hui sont des lieux de vie où les traditions, les cultures et les comportements exercent une influence réciproque, et où le patrimoine culturel immatériel et la créativité se mêlent pour faire émerger de nouvelles pratiques sociales autour de la nourriture. Les médias construisent également un nouveau récit autour de la nourriture, des modes de vie sains et des produits locaux à travers une multitude de blogs gastronomiques, de festivals culinaires et de chefs célèbres pour leurs émissions de télévision.

La culture alimentaire peut apporter des solutions aux défis majeurs de la croissance démographique, du changement climatique et offrir un support de dialogue dans des sociétés de plus en plus diversifiées. Elle constitue une source d’inspiration pour relever les défis liés aux pratiques agricoles et de pêche durables, contribue à l’éducation au changement de comportement et à la sécurité alimentaire. La promotion de la diversité alimentaire, des changements de comportements pour garantir une consommation durable et lutter contre le gaspillage alimentaire sont des éléments clés de la stratégie mondiale pour atteindre les ODD.

Culture and Food: Innovative Strategies for Sustainable Development
© UNESCO

 

Réunissant plus de 150 participants et conférenciers, le Forum mondial mettra en lumière la culture et la nourriture à travers des sessions plénières, discussions thématiques et un certain nombre d’événements parallèles et interactifs destinés à un large éventail de publics, comprenant des professionnels, des experts internationaux, des représentants gouvernementaux, des OIG et des ONG, par les thèmes suivants:

 

https://fr.unesco.org/sites/default/files/styles/medium/public/panel_1_fr.jpg?itok=iXFqIPspSession 1 : Patrimoine culturel et nourriture : les fondements de l'identité culturelle 

La culture et la nourriture sont une source d'identité et un patrimoine culturel et naturel porté par les connaissances et les pratiques traditionnelles. Reflétant les codes de conduite et la structure des relations sociales, les habitudes alimentaires offrent un espace de partage de valeurs. Loin d’être statiques, les pratiques alimentaires franchissent les frontières, se mélangent et se transforment, dans un contexte de diversité culturelle et de multiplicité des ingrédients et des plats. La nourriture est un vecteur unique de dialogue et d'échange interculturel. Elle stimule la créativité, notamment par la cuisine de fusion. Dans cette session, les participants sont invités à explorer les liens entre la nourriture, le patrimoine culturel et l’identité. La session abordera les défis et opportunités pour renouveler les traditions de manière créative et innovante, tout en préservant l'identité locale.

 

https://fr.unesco.org/sites/default/files/styles/medium/public/panel_2_fr.jpg?itok=aKxjdfM-

Session 2 : La culture pour le développement socio-économique des territoires : les nouvelles politiques culturelles

Le monde est de plus en plus urbanisé - plus de 50% de la population mondiale vit dans les villes - ce qui a un impact sur le développement socio-économique des villes et des territoires environnants. La culture alimentaire fait désormais partie intégrante des politiques culturelles et de la diplomatie culturelle à travers le monde. Le secteur alimentaire est un moteur du développement social et économique. Il stimule la production agricole et les exportations, tout en suscitant une nouvelle dynamique économique, de l’expansion du secteur de l’audiovisuel et de la presse papier, à l’essorde nouveaux types d’emplois et du tourisme culturel. Dans ce contexte, la croissance du tourisme culturel et du tourisme culinaire ouvre des opportunités, tout en soulevant de nouveaux défis. L’industrie alimentaire, bien qu’elle soit à l’origine de problématiques liés aux habitudes de consommation alimentaire et au gaspillage alimentaire, peut également être un vecteur de réduction de la pauvreté et d’amélioration du bien-être. Les nouvelles habitudes sociales liées à la nourriture renouvellent les modes de communication et d'engagement social, d'inclusion et d'intégration en stimulant la diversité culturelle et la créativité. L'investissement économique dans l'alimentation soutient l'agriculture et les industries et contribue à l'intégration territoriale en renforçant les liens entre les zones urbaines et rurales, la connaissance des territoires et la coopération. Au cours des 30 dernières années, la société civile s’est engagée pour prévenir la disparition des cultures et traditions alimentaires locales et sensibiliser sur l’impact de nos choix alimentaires. Elles jouent un rôle important dans la conception de nouvelles stratégies socio-économiques. Cette session examinera les stratégies socio- économiques qui associent la nourriture et la culture pour stimuler le développement dans les zones rurales ainsi que dans les villes.

 

https://fr.unesco.org/sites/default/files/styles/medium/public/panel_3_fr.jpg?itok=MimrNpweSession 3 : Education et durabilité : formation professionnelle et nouveaux emplois

Les aliments associés aux modes de consommation alimentaire ont un impact majeur sur la durabilité des modes de vie et la santé. Un tiers des aliments produits dans le monde sont gaspillés et les plastiques à usage unique se retrouvent souvent dans l'océan. L'éducation au développement durable peut encourager les individus à faire des choix plus responsables. L'apprentissage d'un comportement durable peut s’effectuer dans des contextes variés, de la classe à l'école de cuisine, en passant par le secteur touristique ; il peut également toucher un public plus large à travers les médias, en passant par des célébrités et des chefs. Il est essentiel de sensibiliser le grand public à ces dimensions. Les tendances montrent que le secteur de l’alimentation est en croissance dans le monde entier, offrant plus d'opportunités d'emploi et d'enseignement et de formation techniques et professionnels. Cette formation doit être souple pour prendre en compte les systèmes de connaissances locaux pouvant conduire à une production et une consommation alimentaire plus durable, ainsi que les dernières tendances en matière de créativité culinaire telles que la nourriture de fusion ou la cuisine de rue.Cette session explorera les opportunités de création d’emplois dans les industries alimentaires, les stratégies pour l'éducation au développement durable, l’investissement dans la communication et la sensibilisation sur le rôle des cultures locales pour accompagner les transformations sociales en faveur de pratiques alimentaires plus durables.

 

https://fr.unesco.org/sites/default/files/styles/medium/public/panel_4_fr.jpg?itok=yrsp16OHSession 4 : Science et recherche: biodiversité, sécurité alimentaire et innovation pour la planète

En 2050, la population mondiale comptera 9,8 milliards de personnes. En plus de la croissance démographique, le changement climatique affecte la sécurité alimentaire. Selon les dernières statistiques de l'ONU, plus de 2 milliards de personnes n'auraient pas régulièrement accès à des aliments sains, nutritifs et en quantité suffisante. L’expansion des terres agricoles est également le facteur principal de déforestation. Ces tendances menacent la biodiversité, qui diminue à un rythme sans précédent. Les investissements dans la recherche et l’innovation permettent de combiner l’action en faveur de la biodiversité agricole et la résilience des écosystèmes, avec la sauvegarde de l’identité culturelle. Les nouvelles technologies et le développement des connaissances peuvent répondre aux problèmes mondiaux et aux défis urgents auxquels le monde est confronté aujourd'hui, tels que le changement climatique, l’accroissement des risques de catastrophe, la gestion de l'eau et la concurrence croissante pour les ressources naturelles. La culture peut jouer un rôle central pour promouvoir une approche durable de l’alimentation, qui place au cœur de ses préoccupations le respect de la santé du consommateur et de l’environnement, ainsi que la protection des producteurs. Des méthodologies innovantes sont nécessairespour préserver une agriculture durable et des régimes alimentaires sains, assurant une gestion durable des ressources naturelles tout en répondant à la demande alimentaire. Cette session examinera comment les connaissances locales et les pratiques traditionnelles peuvent contribuer à élargir la base de connaissances en s'appuyant sur les dernières avancées scientifiques et l’innovation.

 

https://fr.unesco.org/sites/default/files/styles/medium/public/panel_5_fr.jpg?itok=-oTG7aKgSession 5 : L’exemple des Villes créatives de gastronomie de l'UNESCO

Le Réseau des villes créatives de l'UNESCO (RVCU), créé en 2004, est une plate-forme destinée à promouvoir la coopération entre les villes qui ont placé la créativité et les industries culturelles au cœur de leurs plans de développement au niveau local. Ils partagent cette vision commune du développement local durable et coopèrent activement à l’échelle internationale. Les 180 villes qui composent actuellement ce réseau ont choisi de poursuivre des politiques culturelles basées sur sept domaines différents de créativité, dont l'un est la gastronomie et regroupe 26 villes. La plupart de ces villes ont rejoint le réseau depuis l'adoption du Programme des Nations Unies de développement durable en 2015, ce qui témoigne de l'intérêt croissant des États membres pour mettre la créativité gastronomique, ainsi que le patrimoine culturel immatériel lié à l'alimentation, au service du développement local, de la créativité et de l’innovation. Les Villes créatives de gastronomie de l'UNESCO se sont engagées à promouvoir la gastronomie et les pratiques alimentaires afin de susciter l'action mondiale et l'engagement des jeunes en faveur des valeurs universelles telles que la citoyenneté mondiale, le respect des Droits de l'homme, la diversité culturelle, le dialogue interculturel et intergénérationnel en vue d'une coexistence pacifique autour de la nourriture.