Journée internationale des femmes et des filles de science: "Égalité et parité dans la science pour la paix et le développement"

Quand, heure locale: 
Lundi, 12 Février 2018 -
8:00am - 5:00pm
Où: 
Kenya, Nairobi, Kenya
Type d’événement: 
Catégorie 8-Colloque
Contact: 
a.ochanda@unesco.org

Le Bureau régional de l'UNESCO pour l'Afrique de l'Est, en partenariat avec le Forum des éducatrices africaines (FAWE-Afrique), Microsoft Kenya, Femmes africaines en sciences et ingénierie (AWSE), le Ministère de l'éducation avec d'autres parties prenantes et partenaires clés dans le domaine de l'autonomisation des femmes et jeunes filles en science, technologie et mathématiques (STEM), se sont réunis pour célébrer la Journée internationale des femmes et des filles de science en 2018. La célébration aura lieu le 12 février 2018 dans le Complexe des Nations Unies à Nairobi, Gigiri.

Le thème de la célébration de cette année sera «Égalité des sexes et parité dans la science pour la paix et le développement». L’objectif est d'encourager les filles et les jeunes femmes, non seulement à choisir la science, mais aussi à profiter de la science. L'événement vise à inspirer les femmes et les filles à voir les formidables opportunités qui existent dans tous les domaines de STEM. Cette année la commémoration sera l'occasion d'examiner la nécessité d'apporter des changements dans les politiques à tous les niveaux pour remédier au déséquilibre entre les sexes dans les domaines scientifiques, ainsi que dans d'autres domaines clés, notamment l'ingénierie, les mathématiques et les technologies innovantes. L'objectif global de la célébration de la Journée internationale des femmes et des filles de science est de donner de la visibilité aux femmes scientifiques qui ont fait la différence dans les domaines STEM et d'encourager les jeunes filles à aller au-delà les stéréotypes de genre et embrasser les carrières scientifiques.

La science et l'égalité des sexes sont toutes deux essentielles à la réalisation des objectifs de développement durable convenus au niveau international, y compris le Programme de développement durable à l'horizon 2030. Au cours des 15 dernières années, la communauté mondiale a fait beaucoup d'efforts pour inspirer et engager les femmes et les filles dans les sciences.
Malheureusement, les femmes et les filles continuent d'être exclues de toute participation à la science. Selon une étude menée dans 14 pays, la probabilité pour les étudiantes d'obtenir un baccalauréat, une maîtrise et un doctorat dans un domaine lié aux sciences est respectivement de 18%, 8% et 2%, tandis que les pourcentages d'étudiants de sexe masculin sont de 37 %, 18% et 6%. Afin d'assurer l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et des filles, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté la résolution A/RES/70/212 déclarant le 11 février la Journée internationale des femmes et des filles de science.