Journée mondiale de la liberté de la presse 2018- Médias, justice et état de droit : les contrepoids du pouvoir

Quand, heure locale: 
Mercredi, 2 Mai 2018 - 9:00am - Jeudi, 3 Mai 2018 - 6:00pm
Où: 
Ghana, Accra
Type d’événement: 
Catégorie 3-Conférence non-gouvernementale
Contact: 
Saorla McCabe (Email: s.mccabe@unesco.org)

La célébration principale de la Journée mondiale de la liberté de la presse 2018 aura lieu à Accra, au Ghana du 3 au 4 mai. La Journée mondiale de la liberté de la presse 2018 offrira à différents acteurs l’occasion de se pencher sur les interactions entre les médias, le pouvoir judiciaire et l’état de droit, dans le cadre du Programme de développement durable à l’horizon 2030. Les sujets abordés seront pertinents pour la concrétisation des Objectifs de développement durable DD, en particulier pour l'ODD 16, qui met l'accent sur la promotion de sociétés justes, pacifiques et inclusives. L'évènement encouragera la discussion, sensibilisera aux défis actuels liés à la liberté d'expression et promouvra leur compréhension. De plus, l'évènement abordera les progrés réalisés en la matière.

La Journée mondiale de la liberté de la presse 2018 inclura une grande diversité de sessions (plénières, débats, présentations éclairs, etc.) qui aborderont les sous-thèmes suivant:

1. Liberté de la presse, accès à l’information et élections
2. Le système judiciaire à l’appui d’un journalisme libre et sûr
3. La liberté d’expression en ligne : améliorer l’autoréglementation
Une centaine d'évènements nationaux se tiendront au niveau mondial en complément de la célébration principale.

La Directrice Générale de l'UNESCO, Mme Audrey Azoulay, le Président du Ghana M. Akufo-Addo, ainsi que d'importants représentants de gouvernements sont attendus lors de la célébration. Les participants incluront des représentants de la société civile, des médias, des associations professionnelles, du monde universitaire, et du secteur judiciaire.

Le 3 mai, la Directrice générale de l'UNESCO décernera le Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO-Guillermo Cano, récompensant une personne ayant fait une importante contribution pour la défense de la liberté d'expression.

Deux autres éléments de la célébration principale renforceront son impact. Premièrement, la Conférence académique sur la sécurité des journalistes encouragera une plus grande collaboration entre la recherche et les praticiens du développement des médias. Deuxièment, la Salle de presse Jeunesse sensibilisera les jeunes reporters et les étudiants des médias aux nouveaux défis en matière de liberté d'expression. Cette sensibilisation sera faite via une couverture en direct de cet évènement d'ampleur internationale et réalisée avec l'aide et les conseils de professionnels des médias.

L'évènement inclura aussi au moins une exposition photo et la projection d'un film ainsi que de nombreuses représentations culturelles.