Maximiser le pouvoir du sport en Afrique grâce à des partenariats innovants

Quand :

from Jeudi 19 Décembre, 2019
09:00
to Vendredi 20 Décembre, 2019
21:00

Type of event :

Réunion d'Etat membre ou d'Institutions

Where :

Centre des Conférences Ouaga 2000, Ouagadougou, Burkina Faso

Contact :

Boureima SY, Directeur de Cabinet du Ministre des sport et des loisirs, tel : +226 70 29 04 56, mail : sorysboureima@yahoo.fr; Jérémie NION, Président Commission presse et communication, tel. : +226 70 20 66 40, mail : nionj@yahoo.fr

L’élaboration de stratégies nationales pour le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire en vue de l’intégration du Plan d'action de Kazan et de la Déclaration d'Antananarivo fera l'objet d'une table ronde de deux jours qui se tiendra à Ouagadougou (Burkina Faso) les 19 et 20 décembre 2019, à l'initiative de l'UNESCO et du CISS INSIGHT.

Cette table ronde est organisée dans le cadre du projet régional : « Promouvoir les valeurs du sport par l'éducation, la santé et la gouvernance des fédérations sportives », projet mené par le Bureau de l'UNESCO à Abuja, en collaboration avec ICSS INSIGHT, CEDEAO, UEMOA, CNOSS, CONFEJES, CONFEMEN, OMS, ONUDC, ONUFEMMES, IOM, UNICEF et FISU, etc.

La réunion de Ouagadougou poursuivra les discussions sur les cadres nationaux concrets de mise en œuvre et l'adaptation de ce projet régional et de ses cinq composantes principales.

Il s'agit notamment de (i) promouvoir un environnement propice à une éducation physique de qualité (EPS) ; (ii) diffuser les valeurs du sport au service de l'intégration régionale, de la paix et de la coexistence pacifique entre les peuples ; (iii) renforcer le leadership des femmes pour une meilleure gouvernance des institutions sportives en Afrique ; (iv) institutionnaliser la lutte contre le dopage dans le sport ; et (v) promouvoir l'accès des personnes handicapées au sport et aux activités sportives.

Plus précisément, cette Table ronde s'efforcera d'atteindre les résultats escomptés suivants :
1. Présenter les objectifs et les étapes de mise en œuvre du projet et susciter des discussions, observations, contributions et recommandations pour articuler chaque composante au plus près des besoins nationaux, en s'appuyant sur le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire comme études de cas ;
2. Susciter l'intérêt et le soutien des partenaires et élaborer une stratégie de mobilisation de fonds ;
3. Convenir d'une feuille de route pour les prochaines étapes et d'un calendrier d’exécution pour les deux pays pilotes.