Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Mossoul à Chambord: Conference sur l’initiative phare de l’UNESCO « Faire revivre l’esprit de Mossoul »

Quand, heure locale: 
Mercredi, 26 Juin 2019 -
11:00am - 5:00pm
Où: 
France, Chambord
Type d’événement: 
Evénement spécial
Contact: 
Al-ahmed, Maisam m.al-ahmed@unesco.org

A l’occasion des 500 ans du château de Chambord, l’UNESCO et l’Université des Nations Unies organisent une table ronde composée d’ éminentes personnalités dans les domaines de l’histoire politique du Moyen-Orient, des sciences sociales, de l’histoire de l’art, de l’architecture, et de la littérature, ainsi qu’une jeune citoyenne de Mossoul afin de parler de la renaissance de Mossoul, pour qu’elle redevienne le symbole de l’identité plurielle de l’Irak. L’événement s’inscrit dans le cadre de l’initiative phare de l’UNESCO « Faire revivre l’esprit de Mossoul ».
En 1519, François 1er décide de faire construire le château de Chambord, qui devient vite la nouvelle « merveille du monde ». Inscrit depuis l’an 2000 sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, le château de Chambord fête cette année le 500ème anniversaire de sa fondation. A l’occasion de ce jubilé, l’UNESCO, le Domaine national de Chambord et l’Université des Nations Unies invitent les hommes et les femmes qui se battent à Mossoul (l’ancienne Ninive), pour relever les monuments et les bibliothèques détruites par Daesh, consoler les cœurs blessés et faire revivre la liberté dans leur pays.br /L’initiative phare de l’UNESCO, « Faire revivre l’esprit de Mossoul », comprend notamment la reconstruction de la Mosquée Al-Nouri, monument symbole du rôle de carrefour de cultures que la ville de Mossoul a joué dans l’histoire. br /Cette table ronde donnera la parole aux acteurs iraquiens de l’esprit de Mossoul (responsables politiques, universitaires, combattants du quotidien), mais aussi à des écrivains, des diplomates et des témoins clés. Une série de quatre entretiens en présence d’ éminentes personnalités dans les domaines de l’histoire politique du Moyen-Orient, des sciences sociales, de l’histoire de l’art, de l’architecture, et de littérature, ainsi que et d’une jeune citoyenne de Mossoul, témoin direct de la vie quotidienne dans la ville occupée par Daesh et qui œuvre maintenant pour la renaissance de Mossoul, afin qu’elle redevienne le symbole de l’identité plurielle de l’Irak.br /