Opérationnalisation de l’ODD 4 au Mali

Quand, heure locale: 
Lundi, 19 Mars 2018 - 3:40pm
Où: 
Mali
Type d’événement: 
Catégorie 7-Séminaire et atelier

Dans la semaine du 12 au 16 mars, le Bureau national de l’UNESCO à Bamako, à travers son programme CapED « enseignants » et « ODD 4 » a organisé trois ateliers à Ségou qui ont contribué fortement à l’opérationnalisation de l’ODD 4 au Mali.

 

L’UNESCO place le développement des capacités au cœur de son action opérationnelle dans les pays. Dans le domaine de l’éducation, cette action s’incarne essentiellement dans le Programme de développement des capacités pour l’Éducation (CapED). Créé en 2003, l’ancien Programme de développement des capacités pour l’Éducation pour tous (CapEFA) a été modifié en 2016 pour qu’il soit mieux aligné avec le programme ODD4-Éducation 2030 et il a donc été renommé Développement des capacités pour l’Éducation. Il a été lancé en 2010 au Mali afin d’accélérer la mise en œuvre de qualité des programmes de formation initiale et continue des enseignants.

 

Le premier atelier, organisé avec l’appui technique du bureau de l’Institut des Statistiques de l’Unesco (ISU) à Dakar, a permis d’élaborer un Cadre National des Indicateurs (CNI) et de mettre en place une équipe technique nationale. Cet atelier est une étape dans l’élaboration d’une stratégie nationale de développement des statistiques de l’éducation et de la formation. Il a permis de renforcer les capacités sur les différentes cibles de l’ODD4 et le cadre thématique des indicateurs de l’ODD4 de près de 26 acteurs venant des ministères de l’Education, de la Formation professionnelle et de l’Enseignement supérieur, des Affaires étrangères et de l’Intégration africaine, de l’Institut National des Statistiques, de la Direction de la Coopération multilatérale du ministère, des membres de l’équipe de rédaction du nouveau Plan décennal de l’éducation PRODEC II et de l’UNICEF, Chef de file des partenaires techniques et financiers pour l’éducation. Dans son allocution d’ouverture, le Conseiller Technique du ministre de l’Education a remercié l’UNESCO pour son accompagnement dans l’intégration de l’ODD 4 dans le système éducatif malien et a rappelé que cet atelier constituera un intrant dans l’élaboration prochaine des indicateurs du PRODEC II et permettra au Mali de disposer d’un mécanisme de suivi des ODD auquel tous les pays sont appelés à rendre compte.

 

Le deuxième atelier portait sur la formation à l’application StatEduc développée par l’ISU, à l’endroit de huit informaticiens et statisticiens de la Cellule de la Planification et de Statistiques (CPS) du ministère de l’Education nationale. En plus de la maitrise de StatEduc, cet atelier permettra au Mali d’améliorer la production des données dans une vision holistique en prenant en compte tous les sous-secteurs de l’éducation et de la formation.

 

Enfin, le troisième atelier, conformément aux recommandations du cadre d’action de l’ODD 4 dans sa cible 4c de « disposer dans les pays d’enseignants qualifiés », a permis au projet CapED d’appuyer le Mali dans l’élaboration du guide d’accompagnement du curriculum de l’enseignement normal. Cet atelier a réuni, sous la coordination de la Direction Nationale de la Pédagogie (DNP), une trentaine de participants de la DNP, de la Direction de l’Enseignement Normal et des formateurs des Instituts de Formation des Maitres (IFM). Ce guide permettra aux enseignants de pouvoir conduire les enseignements apprentissages en vue de l’amélioration de la qualité de l’éducation.

 

Avec le CapED, l’UNESCO apporte une assistance ciblée et renforce les capacités nationales à entreprendre des réformes éducatives reposant sur des données factuelles. Depuis ses débuts, le Programme a appuyé plus de 40 pays. Aujourd'hui le CapED est opérationnel dans quelque 25 pays.