Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Table ronde sur « Esclavage, race et racisme : comment se libérer des représentations raciales ? »

Quand, heure locale: 
Jeudi, 21 Mars 2019 -
10:00am - 1:00pm
Où: 
France, Paris
Type d’événement: 
Catégorie 8-Colloque
Contact: 
SHS.inclusion-rights@unesco.org

A l’occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale, l’UNESCO organise une Table ronde sur les sources des préjugés raciaux, l’impact du racisme et la persistance des représentations biaisées dans les sociétés actuelles. Cet évènement a pour objectif de déconstruire le concept de race, d’analyser les représentations héritées de l’esclavage et d’explorer les stratégies et moyens de les combattre. Avec la participation de l’anthropologue Alan Goodman, de la politologue Françoise Vergès, de l’historien Marcel Dorigny, du socio-démographe Patrick Simon, du dessinateur Gaspard Njock, de la Maire de Vaulx-en-Velin Hélène Geoffroy, de l’historienne Nell Irvin Painter, et du représentant du Haut-Commissariat aux droits de l’Homme (ONU) Mactar Ndoye.

La notion de race est une construction sociale qui a souvent été invoquée pour justifier des systèmes de domination et d’exploitation. Dès sa création, l’UNESCO s’est engagée, dans le combat contre les théories raciales en mobilisant les plus grands scientifiques pour démontrer l’inanité du concept de race et des théories racistes et en adoptant une série de Déclarations et d’instruments normatifs de portée internationale. Nous assistons aujourd’hui à une résurgence des préjugés exprimés sans complexe dans les stades, dans les médias sociaux et dans les arènes politiques. Malgré tous les efforts pour déconstruire les préjugés raciaux développés durant les périodes esclavagistes et coloniaux, ces représentations continuent à imprégner les discours politiques et même académiques, les expressions culturelles et les imaginaires populaires.

Face à la persistance de ces biais, l’UNESCO a décidé de mener la lutte contre les discriminations sur le terrain, dans les villes, en mettant en place une Coalition internationale des ville inclusives et durables (ICCAR), qui regroupe aujourd’hui plus de 500 villes dans le monde entier. Parallèlement, l’Organisation a contribué à faire mieux comprendre les racines historiques et les sources des préjugés et du racisme à travers son projet La Route de l’esclave : résistance, liberté, héritage.

La Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale offre donc l’occasion de revenir sur les représentations héritées de cette histoire et d’approfondir la réflexion sur les voies et moyens de les déconstruire et s’en libérer. Pour ce faire, l’UNESCO organisera cette Table ronde.

La commémoration de la Journée sera aussi marquée par le lancement d’une campagne contre le racisme et la discrimination par la Mairie de Bordeaux, ville membre de ICCAR.

Retransmission en direct : http://webcast.unesco.org/live/room-11/fr / http://webcast.unesco.org/live/room-11/en

L'interprétation simultanée des débats a pour but de faciliter la communication et ne constitue en aucun cas un enregistrement authentifié des débats. Seule l'intervention dans la langue originale fait foi.