Notre Expertise

Education

L'éducation est au cœur du développement durable et des ODD et certaines compétences, valeurs et attitudes clés sont nécessaires pour relever les défis de la vie quotidienne des personnes et contribuer à la création de sociétés durables.

L'éducation et l'apprentissage tout au long de la vie sont des composantes essentielles de la vie afin que les communautés puissent créer des sociétés durables et harmonieuses qui intègrent les principes de justice sociale, de résilience écologique, de productivité économique, de participation politique et de dynamisme culturel et social.

Apprendre à vivre ensemble durablement est l'un des défis éducatifs les plus importants de notre temps.

Dans cette optique, le Bureau UNESCO Abidjan couvre les aspects de l’Education pour construire la paix, contribuer à éradiquer la pauvreté,  favoriser le développement durable et transformer des vies.

Il soutient l’Etat de Côte d’Ivoire dans la mise en œuvre de l’ODD 4 en  contribuant à améliorer des politiques et plans, et en fournissant/facilitant des appuis,  conseils et soutiens techniques et financiers.

 

Pour 2022-2023, le Bureau de l'UNESCO à Abidjan :  

 

  • est présent aux côtés de Mme la ministre du MENA dans le cadre des Etats Généraux de l’Education par l’ADG/ED  Mme Stefania Giannini ; 
  • a réalisé l’étude comparative des systèmes Educatifs de Corée du Sud, Burkina Faso, Ghana ,Malaise et Vietnam » qui a permis de comprendre les leviers transformateurs pouvant contribuer dans le cadre des travaux des Etats Généraux de l’Education et de l’Alphabétisation à la réforme du système éducatif ivoirien ;
  • Soutient  l’enseignement supérieur  technique pour une main d’œuvre technique innovante à travers la  Phase III du Fonds-en-dépôt chinois (CFIT) en développant un enseignement axé sur le marché du travail et un apprentissage fondé sur les compétences ;

    Intègre des approches novatrices basées sur les TIC pour l'éducation dans les pays africains dans le cadre du projet KFIT (Fonds fiduciaire UNESCO-Corée) « Transformer l’éducation en Afrique grâce aux TIC »;

  •  

    Développe un leadership en matière de curricula et d’éducation complète à la sexualité (ECS) / Education à la santé et à la vie saine (ESVS) pour répondre aux défis d'égalité des sexes et violences de genre en milieu scolaire à travers le programme O3 ( Our rights, Our lives, Our futur) ; Nos droits, nos vies, Notre avenir) ;

  •  

    Appuie la Côte d’Ivoire en vue de la capitalisation (i) des actions de la Recherche-action sur la mesure des apprentissages des bénéficiaires des programmes d’alphabétisation (RAMAA) et (ii) des orientations de l’Alliance mondiale pour l’Alphabétisation (GAL), pour l’élaboration ert la mise en œuvre d’une politique et d’une stratégie pertinente et inclusive en matière d’Alphabétisation et d’apprentissage tout au long de la vie ;

  •  

    Contribue au processus de réalisation du Projet de Contrat d’objectifs et de performance (COP) du Ministère de l’éducation et de l’alphabétisation, via l’Inspection générale, par l’appui en vue ‘outiller les gestionaires du système éducatif (DRENA/DDENA  et Chefs d’établissement) ;

  •  

    Appuie l’Etat de Côte d’Ivoire dans l’organisation de l’édition 2022 de la Journée Internationale de l’Alphabétisation qui aura lieu les 08 et 09 septembre 2022, à Abidjan, autour du thème « Transformer les espaces d’apprentissage ,d’alphabétisation  afin de créer les écosystèmes d’apprentissage de qualité et favoriser l’acquisition de compétences pour la vie » .

     

Sciences Naturelles

La création du savoir et la compréhension à travers la science permet de trouver des solutions aux défis économiques, sociaux et environnementaux afin de favoriser ainsi le développement durable et les sociétés vertes.

L’UNESCO aide les pays à :

  • Investir dans la science, la technologie et l'innovation (STI),
  • Elaborer des politiques scientifiques nationales,
  • Réformer leurs systèmes scientifiques et
  • Renforcer leurs capacités de suivi et d'évaluation des performances grâce à des indicateurs STI et des statistiques qui tiennent compte de la grande diversité des différents contextes spécifiques à chaque pays.

L’UNESCO offre des solutions optimales dans la préservation de l’environnement, de la biodiversité et dans la réduction des risques de catastrophe.

A ce titre, le Bureau de l’UNESCO à Abidjan, en étroite collaboration avec les parties prenantes au niveau national :

  • Contribue à la préservation, à la conservation et à la gestion durable de la biodiversité conformément à son programme scientifique intergouvernemental sur l’Homme et la Biosphère (Programme MAB) ;
  • Renforce les capacités des jeunes et favorise leur implication à la préservation de la biodiversité à travers ce programme ;
  • Appuie les Conférences des Parties relatives à la biodiversité, au changement climatiques et à la lutte contre la désertification ;
  • Met en œuvre son Programme Hydrologique Intergouvernemental (PHI) ;
  • Evalue la durabilité de la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) dans les municipalités - cas de la ville d’Abidjan (Projet City BluePrint) et à la mise en place d’un Observatoire National de la Qualité des Eaux en Côte d’Ivoire ;
  • Renforce les capacités des communautés à la prévention des risques de catastrophe à en vue d’améliorer leur résilience ;
  • Développe son programme en lien avec les Sciences Technologie Ingénierie et Mathématique (STIM) et contribue à la promotion de la femme dans les domaines scientifiques.

Sciences Humaines et sociales

Les sciences sociales et humaines jouent un rôle crucial dans les réponses aux défis de cohésion sociale, éducatifs et technologiques  pour construire des sociétés inclusives, justes et pacifiques. Elles donnent aux décideurs les informations, la compréhension et l'expertise nécessaires pour s'engager dans l'élaboration de politiques factuelles nécessaires pour « ne laisser personne de côté ».

Ainsi, le Bureau UNESCO renforce les capacités des jeunes à l’Education à la Citoyenneté Mondiale et à l’engagement civique en faveur des jeunes, en vue de promouvoir une production de connaissances par les jeunes eux-mêmes, sur des enjeux et défis de la jeunesse. Aussi, afin de renforcer leurs capacités d'innovation sociale, par un accompagnement dans la conception et la mise en œuvre, de leur engagement et leur participation à la prise de décisions aux niveaux local, national et régional.

Culture

La culture est un catalyseur des dimensions économiques, sociales et environnementales du développement durable. Le secteur Culture est riche en thématiques : les industries culturelles et créatives,  les villes historiques, y compris, le patrimoine culturel immatériel, les musées et les objets culturels, les industries culturelles, la culture et le développement, le patrimoine en péril, le dialogue interculturel et le respect de la diversité culturelle.

L’UNESCO a un avantage comparatif pour la promotion de la coopération internationale dans le domaine de l’Education, des Sciences, de la Culture, de la Communication et de l’Information en mettant l’accent sur la prévention et la gestion pacifique des conflits, l’éducation à la paix et la tolérance, la compréhension culturelle et le dialogue interculturel et interreligieux ainsi que la réconciliation entre les peuples. Le Bureau UNESCO dispose par ailleurs d’une expérience solide en matière de communication et de sensibilisation des communautés à la non-violence par le biais d’outils innovants, attractifs et adaptés aux besoins des populations locales. L’un des atouts majeurs de la Culture est sa capacité à aborder les défis de façon holistique en embrassant de façon synergique les principales dimensions de l’action humaine.

Dans le monde interconnecté d'aujourd'hui, force est de constater que la culture a le pouvoir de transformer les sociétés. Ses diverses manifestations – qui vont de nos précieux monuments historiques et musées aux pratiques traditionnelles et formes d'art contemporain - enrichissent tous les aspects de notre vie quotidienne d'innombrables façons. Le patrimoine constitue une source d'identité et de cohésion pour des communautés perturbées par l’accélération des changements et l'instabilité économique. La créativité contribue à l'édification de sociétés ouvertes, inclusives et pluralistes. Le patrimoine et la créativité participent tous deux à fonder des sociétés du savoir dynamiques, innovantes et prospères.

L'UNESCO est persuadée qu’aucun développement ne peut être durable sans une composante culturelle forte. En effet, seule une approche du développement centrée sur l’humain et fondée sur le respect mutuel et le dialogue ouvert entre les cultures peut conduire à des résultats durables, inclusifs et équitables.

La culture, dans tous les sens du terme, du patrimoine culturel aux industries créatives et culturelles, en passant par le tourisme culturel, est à la fois un facilitateur et un moteur des dimensions économique, sociale et environnementale du développement durable.

Les domaines clefs dans lesquels la culture peut jouer un rôle décisif au sein des Objectifs de Développement Durable (ODD) ont été identifiés : l’éradication de la pauvreté, la qualité de l’éducation, la gestion environnementale durable, les villes durables et la cohésion et inclusion sociale et l’employabilité des jeunes dans le secteur de la culture.

La culture est un moteur du développement durable, apte à rendre le secteur économique dynamique et viable en suscitant des revenus, en créant des emplois et en facilitant l’examen des aspects économiques et sociaux de la pauvreté sous l’angle du patrimoine culturel et des industries culturelles et créatives. Il apparaît souhaitable d’appuyer des actions en faveur du développement, du renforcement et de la consolidation des industries culturelles, du tourisme culturel et des micros entreprises à vocation culturelle. Ainsi le bureau UNESCO a développé son appui sur ces axes en les acteurs locaux concernés à sauvegarder le patrimoine, à renforcer les industries créatives et à encourager le pluralisme culturel en apportant à l’Etat partie de Côte d’Ivoire son expertise technique adéquate pour l’intégration de la dimension culturelle dans la prévention et gestion des conflits, l’implication des jeunes comme vecteurs des valeurs de l’UNESCO.

Notre stratégie d’intervention s’inscrit dans l’action globale du Système des Nations Unies (SNU) en Côte d’Ivoire qui a opté pour le DaO (« Delivering as One » ou « Unis dans l’Action »), avec le Cadre Programmatique Unique des Nations Unies comme principal cadre d’action.

Cette stratégie est sous-tendue par une dynamisation de notre partenariat avec la Commission Nationale ivoirienne pour l’UNESCO, les Chaires UNESCO et le Réseau des Ecoles Associées. La mobilisation des partenaires et des ressources est essentielle pour l’atteinte de nos objectifs :

Dans la sauvegarde, la promotion et la valorisation du patrimoine culturel et naturel et des sites inscrits au patrimoine mondial tels que:

  • La Ville historique de Grand Bassam

L’inventaire du patrimoine culturel immobilier de la Ville historique de Grand-Bassam ;

-        La révision du plan de conservation et de gestion ;

-        L’actualisation du plan de gestion de risques de catastrophes et la cartographie des zones à risque ;

-        La formation des guides touristiques et l’élaboration du circuit touristique ;

-        L’organisation de la table ronde des bailleurs et des partenaires et la création du club des partenaires de la Ville historique de Grand-Bassam ;

-        La campagne de sensibilisation sur la valeur universelle exceptionnelle.

  • Les Mosquées de style soudanais du nord ivoirien

 -      Un appui pour la conservation et la gestion des Mosquées de style soudanais du nord ivoirien.

  • La Réserve naturelle intégrale du Mont Nimba

-      Un appui pour la mise en œuvre de l’État de conservation souhaité en vue du retrait de la Réserve naturelle intégrale du mont Nimba de la Liste du patrimoine mondial en péril (DSOCR) ;

-      Un appui pour la mise en œuvre de la déclaration de Man relative au retrait du site.

  • Le Parc National de la Comoé

-        Un appui au renforcement de la surveillance et à la lutte contre l’orpaillage clandestin au Parc national de la Comoé.

  • Le Parc National de Taï​​​​​​​

-        Un appui au renforcement de la surveillance contre l’orpaillage et le braconnage à l’intérieur du Parc National de Taï.

-        Dans la sauvegarde, la promotion et la valorisation du patrimoine immatériel en contribuant à la consolidation de la paix, la cohésion sociale à travers la vulgarisation des pratiques culturelles endogènes relatives aux mécanismes traditionnels de prévention et de résolution de conflits ;

-        Un appui à accompagner l’Etat de Côte d’Ivoire dans le processus de ratification de vulgarisation et de mise en œuvre des Conventions culturelles de l’UNESCO ;

-        Dans la lutte contre le trafic illicite de biens culturels et le retour des biens culturels ;

-        Dans l’étude d’impact socio-économique du secteur de la culture en Côte d’Ivoire ;

-        Dans la promotion des industries culturelles et créatives tout en démontrant l’employabilité  de ce secteur et la plus-value de ce secteur dans l’économie de la Côte d’Ivoire.

Communication et Information

L’UNESCO aspire par le biais de son mandat unique et transversal dans le domaine de la communication et de l’information, à atteindre plusieurs objectifs de développement durable (ODD), et soutient ainsi la communauté internationale dans ses efforts pour réaliser le Programme 2030.

L’organisation vise ainsi à garantir les libertés fondamentales en ligne comme hors ligne, conformément aux normes internationales.

 

Le secteur Communication et Information du Bureau UNESCO à Abidjan, dont la vision est la défense de la liberté d’expression ainsi que l’indépendance et le pluralisme des médias, contribue à bâtir des sociétés du savoir inclusives fondées sur l’accès universel à l’information et l’utilisation innovante des technologies numériques.

Le Bureau UNESCO :

-     Fournit les outils pour bâtir des sociétés du savoir inclusives fondées sur l’accès universel à l’information et l’utilisation innovante des technologies numériques , garantir les libertés fondamentales en ligne comme hors ligne, conformément aux normes internationales, le développement et l’usage éthiques des nouvelles technologies, lesquelles ont une incidence croissante sur tous les pans des sociétés dans le monde.

-     Appuie les institutions d'éducation aux médias et à l'information (MIL) par l'élaboration, l'adaptation et l'application de politiques et de programmes, et le renforcement des capacités.

-     Favorise l'accès universel à l'information et au savoir par le biais du programme Information pour tous (PIPT), le développement de la communication (PIDC) Mémoire du monde, ainsi que par des solutions ouvertes, y compris des ressources éducatives libres et par l'identification, la préservation et l'accessibilité du patrimoine documentaire.