Faire revivre l’esprit de Mossoul

Nom du projet :

Faire revivre l’esprit de Mossoul

Budget :

more than 5M$

Durée du projet :

23-04-2018

Lieu :

Mosul, Irak
L'objectif principal du projet est de favoriser la réconciliation et la cohésion sociale à Mossoul et dans sa vieille ville, par la restauration et la reconstruction de la mosquée Al-Nouri et de son minaret Al-Hadba en tant que repères iconiques, ainsi que d'un mémorial. Outre la réhabilitation du patrimoine, le projet vise également la relance des institutions éducatives et culturelles.intégrant le développement des compétences et de création d'emplois.

Le contexte

La ville de Mossoul, qui signifie «le point de liaison» en arabe, est l'une des plus anciennes villes du monde. Pendant des millénaires, elle a été un passage stratégique et un pont entre le nord et le sud, l'est et l'ouest. En raison de sa situation stratégique , elle a accueilli un grand nombre de personnes d'origines, d'ethnies et de croyances religieuses diverses. Cependant, cet emplacement unique en a également fait la cible de l'EIIL / Daesh. En 2014, l'État islamique a pris la ville et l'a déclarée capitale. Trois années dévastatrices (2014-2017) d'occupation se sont écoulées avant que les chaînes de l'extrémisme violent puissent être brisées.
Au cours de ces trois années, diverses batailles ont eu lieu, laissant Mossoul en ruines, ses sites patrimoniaux réduits en ruines, les monuments religieux et les antiquités culturelles endommagés, et des milliers de ses habitants déplacés, les laissant marqués et ayant d'immenses besoins humanitaires.

L'objectif

En février 2018, la Directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay, a lancé l'initiative phare «Revive the Spirit of Mosul» pour répondre au besoin de réhabilitation de l'une des villes emblématiques de l'Iraq. La relance de Mossoul ne consiste pas seulement à reconstruire des sites patrimoniaux, il s'agit de responsabiliser la population en tant qu'agents du changement impliqués dans le processus de reconstruction de leur ville par la culture et l'éducation. L'initiative phare "Faire revivre l'esprit de Mossoul" est née d'un message  fort d'espoir et de résistance pour l'Iraq et pour le monde monde, un message qu'une société inclusive, cohésive et équitable est l'avenir que les Iraquiens méritent.

La reconstruction ne réussira et l’Irak ne retrouvera son rayonnement que si la dimension humaine est érigée en priorité : l’éducation et la culture en sont les maîtres mots. Ce sont des forces d’unité et de réconciliation. C'est grâce à l'éducation et à la culture que les Irakiens, hommes et femmes, pourront reprendre le contrôle de leur destin et devenir acteurs de la renaissance de leur pays.

Audrey Azoulay, Directrice générale de l'UNESCO

Les 3 domaines d'action stratégiques

PATRIMOINE

Contribuer à la réconciliation communautaire et à la consolidation de la paix par la récupération du cadre de vie et la réhabilitation des sites patrimoniaux de la ville. Le projet le plus emblématique étant la reconstruction de la célèbre mosquée Al-Nouri et de son minaret, Al-Hadba. En savoir plus

ÉDUCATION

Renforcer le système éducatif et assurer une éducation de qualité pour tous. En reconstruisant les écoles endommagées, en assurant l'égalité des sexes dans l'accès à l'éducation et en développant les programmes et les capacités éducatives afin de lutter contre les impacts socio-psychologiques de la dévastation sur les jeunes. En savoir plus 

VIE CULTURELLE

Revitaliser la vie culturelle et intellectuelle de Mossoul en réhabilitant les bibliothèques grâce à la conservation des manuscrits anciens et en rouvrant les musées et autres espaces d'expression, de création et de dialogue. L'UNESCO collecte activement des fonds pour relancer les institutions culturelles de la ville attaquées par les extrémistes. En savoir plus 

Suivez nous au quotidien

Les progrès de notre action à Mossoul sur #ReviveTheSpiritOfMosul et sur @UNESCOIraq (en anglais)

Les donateurs ont versé plus de 100 millions de dollars pour la reconstruction de Mossoul

L'UNESCO s'est engagée à restaurer le centre nerveux de la ville, sa diversité et son histoire, tout en orientant ses programmes éducatifs vers la lutte contre l'extrémisme