Faire revivre l’esprit de Mossoul

Nom du projet :

Faire revivre l’esprit de Mossoul

Budget :

more than 5M$

Durée du projet :

23-04-2018

Lieu :

Mosul, Irak
Entre 2014 et 2017, Mossoul a été le théâtre de l'une des plus grandes batailles urbaines depuis la Seconde Guerre mondiale. Elle a laissé ses habitants profondément marqués, avec d'immenses besoins humanitaires. L'UNESCO soutiendra la revitalisation des institutions éducatives et culturelles et la réhabilitation du patrimoine culturel, afin de promouvoir la tolérance, l'engagement civique et l'activité économique.

Mossoul est le symbole vivant de l’identité plurielle de l’Iraq. Depuis des siècles, elle est un carrefour des cultures au Moyen-Orient. Des villes sumériennes à Babylone, des murs de Ninive aux routes de la soie, la région a été un creuset de rencontres. Entre 2014 et 2017, cette histoire de paix, le véritable esprit de Mossoul, a été éclipsée par une autre histoire faite de haine et de violence.

L'occupation de Mossoul a laissé la ville exsangue. Pas un seul bâtiment n’a été épargné. Le site archéologique de Nimrud, le musée de Mossoul, le sanctuaire de Nabi Younis, le minaret d'Al Hadba et de nombreux autres sites et monuments ont été détruits.     #FaireRevivrelEspritdeMossoul.

Des milliers de maisons ont été réduites à l’état de gravats. Beaucoup d’habitants reviennent petit à petit, dans les camps bondés aux abords de la ville. L'ensemble du secteur de l'éducation, de la maternelle à l'enseignement supérieur, est dévasté, tandis que les étudiants et les enseignants sont confrontés aux séquelles physiques et physiologiques de la guerre.

La Conférence internationale sur la reconstruction de l'Iraq organisée au Koweït en février 2018 a souligné l’importance de mettre l’accent sur la dimension humaine pour une reconstruction durable de la ville. C'est pourquoi la Directrice générale de l'UNESCO a lancé une initiative phare « Faire revivre l'esprit de Mossoul ». Avec l’appui du Gouvernement iraquien et du Secrétaire général des Nations Unies, l'UNESCO coordonnera les efforts internationaux dans deux domaines principaux: la restauration et la réhabilitation du patrimoine culturel et la relance des institutions éducatives et culturelles.

L'UNESCO entretient une coopération de longue date avec l'Iraq. L’Organisation est présente en Iraq depuis le début de l'année 2003 et a réalisé avec succès plusieurs grands projets de protection du patrimoine culturel, comme la restauration du sanctuaire Al-Askari à Samarra et la revitalisation de la citadelle d'Erbil. En 2017, l'UNESCO, en coopération avec le Ministère iraquien de la culture, a lancé le Plan de réponse pour la sauvegarde du patrimoine culturel dans les zones libérées d'Iraq (2017-2019). « Faire renaître l'esprit de Mossoul » est une priorité de l'UNESCO pour les années à venir. Il s’agit de la plus importante campagne de reconstruction entreprise par l'UNESCO au cours des dernières années. Depuis février, l'UNESCO est pleinement mobilisée, au niveau du siège et dans ses bureaux sur le terrain à Bagdad et dans la région, autour de cette initiative pour la ville de Mossoul. Ce programme s’inscrit également dans le cadre du Plan du Gouvernement iraquien pour la reconstruction et le développement en Iraq et en lien avec le Programme lancé par le Secrétaire général des Nations Unies pour le relèvement et la résilience en Iraq (PRR).

Des milliers de personnes ont été déplacées pendant le conflit, dont la plupart sont rentrées, surtout depuis 2017.

La vieille ville a été largement endommagée, des milliers de bâtiments ont été touchés et des centaines de bâtiments historiques et religieux ont été détruits.

Des milliers de livres et manuscrits rares, ainsi que des objets provenant des bibliothèques, musées et collections de Mossoul ont été détruits ou pillés par ISIL/Daesh.

Là où la haine et la violence divisent, l'éducation et la culture fédèrent

Audrey Azoulay, Directrice Générale de l' UNESCO

50M$ pour la reconstruction de Mosul

Les Emirats arabes unis, l’UNESCO et l’Iraq ont conclu aujourd’hui un accord historique en vertu duquel les Emirats s’engagent à verser 50,4 millions de dollars pour contribuer à reconstruire le patrimoine culturel de Mossoul.
“Il s’agit d’un partenariat historique, d’une coopération inédite et dont l’ampleur est sans précédent, pour reconstruire le patrimoine culturel en Iraq" (Audrey Azoulay) En savoir plus

    Première réunion internationale

    Le 10 Septembre 2018, l'UNESCO a mobilisé la communauté internationale pour la reconstruction et le relèvement de Mossoul. Ce qui a permis la mise au point de la situation actuelle sur le terrain et la présentation d'une liste de projets majeurs qui contribuent à la réhabilitation des sites du patrimoine de Mossoul, à la relance de sa vie culturelle et de ses institutions éducatives.

    L’initiative phare de l’UNESCO

    A l’occasion des 500 ans du château de Chambord, l’UNESCO et l’Université des Nations Unies organisent une table ronde composée d’ éminentes personnalités dans les domaines de l’histoire politique du Moyen-Orient, des sciences sociales, de l’histoire de l’art, de l’architecture, et de la littérature, ainsi qu’une jeune citoyenne de Mossoul afin de parler de la renaissance de Mossoul, pour qu’elle redevienne le symbole de l’identité plurielle de l’Irak. (en savoir plus)