Restaurer le patrimoine, la culture et l’éducation à Beyrouth - #ForBeirut


© Ali Chehade

Suite aux deux explosions dévastatrices survenues à Beyrouth, au Liban, le 4 août dernier, l'UNESCO mobilise des organisations et des experts de haut niveau du Liban et de l'étranger afin de coordonner les mesures d'urgence et à long terme pour sauvegarder le système éducatif et le patrimoine culturel de la ville, gravement endommagés. Les explosions ont fait des centaines de morts et des milliers de blessés et ont également causé de graves dégâts dans certains des quartiers les plus historiques de Beyrouth, dans les principaux musées, galeries et sites religieux, alors que le Liban était déjà en proie à d'autres crises, notamment la pandémie COVID-19. L'UNESCO présente ses plus sincères condoléances aux familles des victimes et renouvelle son soutien à la ville de Beyrouth.

L'UNESCO a accueilli trois débats virtuels ResiliArt dans le cadre de son action #LiBeirut visant à mobiliser un soutien pour le redressement de la capitale libanaise, qui a été dévastée par deux explosions dans son port le 4 août.

  • Le 10 septembre 2020, de 19h à 20h30 (CET). OnResiliArt Liban : Défendre la diversité culturelle par la créativité, SUIVEZ LE DÉBAT ICI.
  • Le 17 septembre 2020, ResiliArt Liban : Musées et galeries d'art pour le retour de la vie culturelle à Beyrouth, SUIVEZ LE DÉBAT ICI.
  • Le 24 septembre 2020, ResiliArt Liban: Jeter un pont entre le passé et l'avenir grâce au patrimoine bâti , SUIVEZ LE DÉBAT ICI.

Soutenez l'action de l'UNESCO LiBeirut

Faites un don et aidez au rapide rétablissement de la culture et de l'éducation

...
...

8000

Immeubles affectés

640

Bâtiments historiques endommagés

160

Ecoles endommagées ou détruites

500

millions USD nécessaires pour le patrimoine et l'économie créative

L'UNESCO veillera à ce que l'éducation et la culture occupent une place centrale dans les efforts de reconstruction

Réseau des villes créatives de l'UNESCO

Suite aux deux explosions qui ont interrompu la vie de millions d'habitants et causé de graves dommages aux quartiers historiques et aux institutions culturelles de Beyrouth (Liban), ville de littérature créative de l'UNESCO, le secrétariat du réseau des villes créatives de l'UNESCO (UCCN) a appelé l'ensemble de ses 246 villes membres dans plus de 80 pays à collecter leurs mesures de solidarité en faveur de la capitale libanaise et de ses citoyens. Les villes créatives de l'UNESCO à travers le monde ont entrepris des actions rapides et ciblées, notamment en transmettant des messages de solidarité, en lançant des campagnes de collecte de fonds, en faisant don de produits de première nécessité, notamment de nourriture, de médicaments et de produits d'hygiène, ainsi qu'en organisant des activités éducatives et culturelles mettant en valeur le patrimoine culturel et la scène contemporaine dynamiques de Beyrouth.
FAITES UN DON

22 millions de dollars nécessaires, 85 000 élèves affectés, plus de 160 écoles endommagées

et des besoins en matière d'enseignement à distance importants

Reconstruction immédiate de 40 écoles

Les élèves de Beyrouth ne retourneront pas à l'école en septembre en raison de l'explosion, qui vient s'ajouter aux fermetures d'écoles causées par la pandémie COVID-19. L'UNESCO soutient l'enseignement à distance et les enseignants pour que les enfants puissent surmonter cette crise grâce à des environnements d'apprentissage sûrs et à un soutien psychosocial. Nous devons prendre des mesures urgentes pour garantir que les jeunes du Liban bénéficient d'un accès égal à une éducation de qualité. C'est leur droit.
FAITES UN DON

La Directrice générale de l'UNESCO visite les écoles et les sites culturels de Beyrouth endommagés par les explosions

Voir toutes les photos

Fairuz pleure Beyrouth dans sa chanson Li Beirut

En 1984, au plus fort de la guerre civile, Fairuz, l'iconique chanteuse libanaise, se lamentait dans sa chanson Li Beirut ("Pour Beyrouth") que sa ville bien-aimée était devenue un lieu de feu et de fumée, et demandait : "Pourquoi a-t-elle éteint ses lumières ? »

Écoutez Li Beirut, une chanson encore tristement d'actualité. 

 

Partenaires médias