Un enseignement de qualité accessible à tous

Nom du projet :

Projet Améliorer l’enseignement dans la région du Sahel

Budget :

more than 5M$

Durée du projet :

01-01-2021
Key figure: 

5 pays

Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad

Budget

12 187 142 USD

Durée

45 mois

Le contexte d’instabilité sécuritaire et politique a un impact particulièrement important chez les plus jeunes, qui voient les fermetures d’écoles se multiplier et assistent aux difficultés du maintien d’une continuité pédagogique qui leur permettrait d’acquérir des connaissances solides et des perspectives d’avenir satisfaisantes. En réponse à cette situation, l’UNESCO grâce à un financement de l’Union européenne, met en œuvre le projet « Améliorer l’enseignement dans la région du Sahel » dans 5 des pays au cœur des zones de tensions [Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad]. Il vise à favoriser l’accès à l’éducation et à assurer l’amélioration des résultats d’apprentissage des élèves à travers le renforcement de la qualification, de la gouvernance et de la gestion des enseignants dans les pays cibles.

 

Le projet qui s’inscrit dans l’Agenda Éducation 2030 dont l’Objectif de développement durable n°4 (ODD4) ambitionne d’assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et de promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie. Pour ce faire, la cible 4.C prévoit «d’ici à 2030, accroître considérablement le nombre d’enseignants qualifiés, notamment au moyen de la coopération internationale pour la formation d’enseignants dans les pays en développement, surtout dans les pays les moins avancés et les petits États insulaires en développement».

 

« Améliorer l’enseignement dans la région du Sahel » s’articule en trois volets, qui répondent chacun à trois objectifs spécifiques : 1) la gouvernance et la gestion des enseignants 2) la formation initiale et continue des enseignants 3) et le renforcement des capacités à concevoir, mettre en œuvre, suivre et évaluer les réformes curriculaires en vue d’un alignement systémique. Les deux premiers volets sont portés par le Bureau Régional Multisectoriel de l’UNESCO pour l’Afrique de l’Ouest (Sahel) et le troisième par le Bureau International d’Éducation de l’UNESCO. L’amélioration de la gouvernance et de la gestion des enseignants s’applique par une assistance technique aux pays du Sahel dans l’adoption, la contextualisation et l’opérationnalisation des politiques existantes ou nouvelles des enseignants de même que pour les cadres régionaux, les normes et les outils des enseignants. Le renforcement de la formation initiale et du développement professionnel continu se fait par une assistance technique aux institutions et prestataires de formation, en alignant la formation des enseignants sur les objectifs du programme scolaire.