À propos du Bureau de l'UNESCO à Rabat

L’Accord de Siège portant création du Bureau de Rabat a été signé le 22 février 1990. Le Bureau a un mandat multi pays représentant l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), au niveau des cinq pays du Maghreb (Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie et Tunisie).

          Le Bureau contribue à la promotion des idéaux de l’Organisation, en terme de paix, de démocratie et de droits de l’homme, par le partage et la diffusion des connaissances. Il conçoit, exécute et assure le suivi des programmes dans les cinq domaines de compétence de l’Organisation (Education, Sciences naturelles et exactes, Sciences sociales et humaines, Culture, Communication Information).

          Le Bureau apporte un appui aux pays du Maghreb en vue de formuler des politiques nationales pour atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés dans les secteurs de compétence de l’UNESCO. 

         Les actions du Bureau sont menées sous forme d’assistance technique à travers l’élaboration de diagnostics, le développement de nouveaux outils, le renforcement des capacités des institutions nationales et locales, l’accompagnement du changement et l’aide à l’élaboration de politiques publiques dans les pays du Maghreb.

         Le Bureau veille à la mutualisation des ressources, à l’échange et au partage des résultats et des bonnes pratiques, au renforcement de la collaboration et de la coopération entre les pays (Nord- Sud, Sud- Nord, Sud-Sud) ;

Plus spécifiquement, le Bureau a pour missions de :

         Développer un travail de proximité et en étroite collaboration avec les Gouvernements des Etats membres qu’il couvre, les Commissions nationales pour l’UNESCO, les organisations gouvernementales et non gouvernementales, les acteurs académiques et culturels, les agences bilatérales de développement, les ONG et les autres représentants de la société civile.

          Le Bureau assure une implication active et un suivi continu de l’action du Système des Nations unies pour le Développement (SNUD) dans chacun des pays du Maghreb, avec un accent particulier sur sa contribution à la mise en œuvre et à la réalisation des Objectifs du Développement durable (ODD).

 

Golda EL-Khoury Directrice du Bureau de l’UNESCO à Rabat et Représentante de l’UNESCO pour le Maghreb

Directrice du Bureau de l’UNESCO à Rabat et Représentante de l’UNESCO pour le Maghreb depuis 2018, Golda El-Khoury a rejoint l'UNESCO en 2009 en tant que Chef de Section de la jeunesse, du sport et de l'éducation physique. En 2012, elle a été nommée chef de la section de l’inclusion sociale. De 2002 à 2008, elle a occupé le poste de première conseillère régionale de l'UNICEF pour la jeunesse pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. Auparavant, elle était Directrice de l’ONG Save the Children en Iraq, Egypte, Jordanie et Indonésie. Mme EI-Khoury est titulaire d'une licence en philosophie de l'Université Libanaise, ainsi que d'un Master en genre et développement de l'lnstitute of Development Studies de l'Université du Sussex.

Director of Rabat Office and UNESCO Representative for the Maghreb

Director of UNESCO Cluster Office in Rabat and UNESCO Representative for the Maghreb since 2018, Golda El-Khoury joined UNESCO in 2009 as Chief of Section for Youth, Sport and Physical Education. In 2012, she was appointed Chief of section of social inclusion. From 2002 to 2008, she was UNICEF’s First Regional Advisor for Youth in the Middle East and North Africa region. Prior to that, she was the Country Director for Save the Children in Iraq, Egypt, Jordan and Indonesia. Ms El-Khoury holds a BA in philosophy from the Lebanese University as well as a Master's degree in Gender and Development from the Institute of Development Studies at the University of Sussex.