Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Géoparcs mondiaux UNESCO

CaoBangUGGp.jpg

© phamngockhoa

Les géoparcs mondiaux UNESCO sont des zones géographiques uniques et unifiées où des sites et des paysages d'importance géologique internationale sont gérés selon un concept holistique de protection, d'éducation et de développement durable. Leur approche ascendante, qui combine conservation et développement durable tout en impliquant les communautés locales, est de plus en plus populaire. À l'heure actuelle, il existe 169 géoparcs mondiaux UNESCO dans 44 pays. Une liste complète est disponible avec plus de détails sur chaque géoparc.

Le travail de l'UNESCO avec les géoparcs a commencé en 2001. En 2004, 17 géoparcs européens et 8 géoparcs chinois se sont réunis au siège de l'UNESCO à Paris pour former le Réseau mondial des géoparcs (GGN), où les initiatives nationales en matière de patrimoine géologique contribuent et bénéficient de leur appartenance à un réseau mondial d'échange et de coopération.

Le 17 novembre 2015, les 195 États membres de l'UNESCO ont ratifié la création d'un nouveau label, les Géoparcs mondiaux UNESCO, lors de la 38e Conférence générale de l'Organisation. Cela exprime la reconnaissance gouvernementale de l'importance de gérer les sites et paysages géologiques exceptionnels de manière holistique.

L'Organisation soutient les efforts des États membres pour créer des Géoparcs mondiaux UNESCO dans le monde entier, en étroite collaboration avec le Réseau mondial des géoparcs.

 

DECOuvrez les 8 nouveaux géoparcs

 

Foire aux questions

  • téléchargez la F.A.Q complète (.pdf)

Les Géoparcs mondiaux UNESCO sont des zones géographiques uniques et unifiées où les sites et les paysages d'importance géologique internationale sont gérés selon un concept holistique de protection, d'éducation et de développement durable. Un Géoparc mondial UNESCO utilise son patrimoine géologique, en relation avec tous les autres aspects du patrimoine naturel et culturel de la zone, pour améliorer la sensibilisation et la compréhension des questions clés auxquelles la société est confrontée, comme l'utilisation durable des ressources de notre planète, l'atténuation des effets du changement climatique et la réduction des risques liés aux catastrophes naturelles. En faisant prendre conscience de l'importance du patrimoine géologique de la région dans l'histoire et la société d'aujourd'hui, les Géoparcs mondiaux UNESCO donnent aux populations locales un sentiment de fierté pour leur région et renforcent leur identification avec celle-ci. La création d'entreprises locales innovantes, de nouveaux emplois et de cours de formation de haute qualité est stimulée car de nouvelles sources de revenus sont générées par le géotourisme, tandis que les ressources géologiques de la région sont protégées.
Une approche ascendante
Les Géoparcs mondiaux UNESCO donnent des moyens d'action aux communautés locales et leur permettent de développer des partenariats cohérents dans le but commun de promouvoir les processus géologiques, les caractéristiques, les périodes, les thèmes historiques liés à la géologie ou la beauté géologique exceptionnelle de la région. Les Géoparcs mondiaux UNESCO sont créés dans le cadre d'un processus ascendant impliquant tous les acteurs et autorités locaux et régionaux concernés par la zone (par exemple, les propriétaires fonciers, les groupes communautaires, les prestataires de services touristiques, les populations autochtones et les organisations locales). Ce processus exige un engagement ferme de la part des communautés locales, un partenariat local solide et multiple avec un soutien public et politique à long terme, et le développement d'une stratégie globale qui répondra à tous les objectifs des communautés tout en mettant en valeur et en protégeant le patrimoine géologique de la région.

    Non ! Si un Géoparc mondial UNESCO doit présenter un patrimoine géologique d'importance internationale, l'objectif d'un Géoparc mondial UNESCO est d'explorer, de développer et de célébrer les liens entre ce patrimoine géologique et tous les autres aspects du patrimoine naturel, culturel et immatériel de la région. Il s'agit de reconnecter la société humaine, à tous les niveaux, à la planète qui nous abrite et de célébrer la façon dont notre planète et son histoire longue de 4 600 millions d'années ont façonné tous les aspects de nos vies et de nos sociétés.)

      Non, un Géoparc mondial UNESCO reçoit cette désignation pour une période de quatre ans, après quoi le fonctionnement et la qualité de chaque Géoparc mondial UNESCO sont réexaminés en profondeur au cours d'un processus de revalidation. Dans le cadre du processus de revalidation, le Géoparc mondial UNESCO examiné doit préparer un rapport d'activité et une mission de terrain sera entreprise par deux évaluateurs pour revalider la qualité du Géoparc mondial UNESCO. Si, sur la base du rapport d'évaluation sur le terrain, le Géoparc mondial UNESCO continue à remplir les critères, la zone restera un Géoparc mondial UNESCO pour une période supplémentaire de quatre ans (appelée "carte verte"). Si la zone ne remplit plus les critères, l'organisme de gestion sera informé de prendre les mesures appropriées dans un délai de deux ans ("carte jaune"). Si le Géoparc mondial UNESCO ne remplit pas les critères dans les deux ans suivant la réception d'un "carton jaune", la zone perdra son statut de Géoparc mondial UNESCO (appelé "carton rouge").

      Related information

       

        Il existe 169 Géoparcs mondiaux UNESCO répartis dans 44 pays. Alors que les Géoparcs mondiaux étaient jusqu'à récemment concentrés en Europe et en Chine, ces dernières années ont vu l'initiative des géoparcs se répandre dans le monde entier, de sorte qu'il existe des Géoparcs mondiaux UNESCO existants, ou des demandes actives pour devenir des Géoparcs mondiaux UNESCO, sur tous les continents. Les fiches d'information sur les Géoparcs mondiaux UNESCO fournissent des informations détaillées sur les Géoparcs mondiaux UNESCO dans les différents pays du monde.

          Le Réseau mondial des géoparcs (GGN), dont l'adhésion est obligatoire pour les géoparcs mondiaux UNESCO, est une organisation à but non lucratif légalement constituée et dont les membres paient une cotisation annuelle. Fondé en 2004, le GGN est un réseau dynamique dont les membres s'engagent à travailler ensemble, à échanger des idées sur les meilleures pratiques et à se joindre à des projets communs afin d'améliorer les normes de qualité de tous les produits et pratiques d'un Géoparc mondial UNESCO. Bien que le GGN dans son ensemble se réunisse tous les deux ans, il fonctionne grâce au fonctionnement de réseaux régionaux, tels que le Réseau européen des géoparcs qui se réunit deux fois par an pour développer et promouvoir des activités communes.

          Information complémentaire:

           

            Les Géoparcs mondiaux UNESCO, ainsi que les deux autres désignations de sites de l'UNESCO - les réserves de biosphère et les sites du patrimoine mondial - donnent une image complète de la célébration de notre patrimoine tout en conservant la diversité culturelle, biologique et géologique du monde et en promouvant le développement économique durable. Alors que les réserves de biosphère se concentrent sur la gestion harmonisée de la diversité biologique et culturelle et que les sites du patrimoine mondial encouragent la conservation des sites naturels et culturels d'une valeur universelle exceptionnelle, les Géoparcs mondiaux de l'UNESCO offrent une reconnaissance internationale aux sites qui mettent en avant l'importance et la signification de la protection de la géodiversité de la Terre en s'engageant activement auprès des communautés locales. Dans le cas où un Géoparc mondial UNESCO en devenir comprend un site du patrimoine mondial ou une réserve de biosphère, une justification claire et des preuves doivent être fournies sur la façon dont le statut de Géoparc mondial UNESCO ajoutera de la valeur en étant à la fois une marque indépendante et en synergie avec les autres désignations.