Anna Cristina D'Addio

Analyste principal des politiques 

Anna Cristina D’Addio est économiste de formation et travaille comme analyste principale des politiques au sein de l’équipe du Rapport mondial de suivi sur l’éducation (GEM) à l’UNESCO depuis mars 2017. Avant d’occuper cette fonction, Anna a travaillé à l’OCDE sur une vaste série de questions telles que l’éducation financière et de la maîtrise des concepts financiers, l’inégalité, la pauvreté, la transmission intergénérationnelle de l’éducation, le vieillissement de la population, la protection sociale, l’approche de la politique sociale tout au long de la vie ou encore la baisse de la fécondité, en mettant particulièrement l’accent sur le rôle des politiques. À ce poste, elle a contribué à la publication phare de l’OCDE « Croissance et inégalités » et à plusieurs numéros de « Panorama des pensions » et « Perspectives de l’OCDE sur les pensions », entre autres. Avant d’intégrer l’UNESCO, Anna a été chercheuse en microéconométrie appliquée aux questions relatives au marché du travail et à l’éducation. Elle a enseigné et mené des recherches au sein du Centre for Applied Microeconometrics (CAM) de l’Université de Copenhague ; de l’Institut supérieur du travail (HIVA) de l’Université catholique de Louvain ; du Département d’économie de l’Université d’Aarhus ; du Center for Research in Integration, Education, Qualifications and Marginalization de la Aarhus Business School ; du Center of Operations Research and Econometrics (CORE) et de l’Institut de recherche économiques et sociales (IRES) de l’Université catholique de Louvain-la-Neuve. Elle est titulaire d’un doctorat en économie quantitative (programme doctoral européen) délivré par le CORE et l’IRES (Université catholique de Louvain-la Neuve), d’un doctorat en économie publique de l’Université de Pavie et d’un master en économie quantitative délivré par le CORE.