Judith Randrianatoavina

Assistante exécutive 

Avant de rejoindre l’équipe, en février 2010, Judith Randrianatoavina a travaillé comme assistante à l’UNESCO pendant trois ans, d’abord sur le programme anti-dopage au sein du secteur de l’éducation, puis au secteur des sciences sociales et humaines (SHS). Pendant un peu plus d’une année, elle a été chef de section adjoint du programme MOST au SHS. En tant que juriste, elle a utilisé ses compétences au sein d’un cabinet d’avocats en France, puis a rejoint une organisation américaine qui œuvre dans le domaine de la protection de l’environnement et de la santé.