L'UNESCO souligne que 40% des pays les plus pauvres n'ont pas réussi à soutenir les apprenants à risque pendant la crise de COVID-19 et plaide pour l'inclusion dans l'éducation