39ème session de la Conférence générale

Jeudi 2 novembre 2017

Télécharger la version imprimable

Points forts

  • La Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’UNESCO et le Gouvernement de Norvège ont accueilli une manifestation spéciale en présence de la Directrice générale de l’UNESCO, de M. Peter Thomson, le tout premier Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'océan, et de M. Björn Haugstad, Vice-Ministre du Ministère de l’enseignement et de la recherche de Norvège.

    Ils ont plaidé ensemble pour une Décennie des Nations Unies de l'océanologie au service du développement durable (2021-2030) : L'océan dont nous avons besoin pour l'avenir que nous voulons. Peter Thomson a fait valoir qu’une science de qualité est plus que jamais essentielle pour éclairer la prise de décisions en vue de protéger nos océans.

    La manifestation spéciale a promu cette grande initiative proposée par la COI de l’UNESCO et de nombreux autres acteurs en vue de réaliser l'Objectif de développement durable 14 qui appelle à utiliser et à exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines. Mme Bokova a souligné que la coopération scientifique et la diplomatie étaient essentielles pour instaurer le cadre collectif nécessaire à la réalisation de l’ODD14 à l’horizon 2030.

  • La Directrice générale de l’UNESCO a animé le Petit-déjeuner de travail pour les ministres sur la voie à suivre pour renforcer les capacités dans le cadre de l’agenda Éducation 2030. Le Petit-déjeuner a rassemblé le Premier Ministre de Madagascar et une vingtaine de ministres, notamment les ministres de l’éducation de trois pays (Finlande, Norvège, Suède), pour débattre des moyens de concrétiser l’ODD4 et du rôle du développement des capacités dans l’éducation en vue d’effectuer des progrès sur la voie de l’agenda Éducation 2030.