39ème session de la Conférence générale

Mercredi, 8 Novembre

Télécharger la version imprimable

Highlights

  • L’élection de membres du Conseil exécutif a eu lieu le 8 novembre 2017. Cliquez ici pour les résultats de l’élection

  • Les experts internationaux ont participé au débat d’experts « Définir un nouvel agenda : des partenariats pour la liberté artistique » organisé par les délégations permanentes auprès de l’UNESCO du Danemark, Finlande, Norvège et Suède ainsi que le Secteur de la culture. L’événement a été présenté grâce à la vidéo « La liberté artistique n'est pas un luxe ! » et modéré par Francesco Bandarin, Sous-Directeur général adjoint pour la culture.

    Les violations de la liberté artistique, perpétrées soit par les Etats soit par des acteurs non étatiques, ont augmenté ces dernières années. La difficulté consiste à obtenir des informations et données avérées et à les traduire en actions concrètes sur le terrain via des politiques et lois nationales garantissant les droits des artistes, selon Srirak Plipat, Directeur exécutif de Freemuse. Katja Holm, Vice-président de la Fédération internationale des acteurs, a souligné combien il importe de donner plus de moyens aux artistes et à la société civile : la surveillance et la divulgation des violations exigent des artistes eux-mêmes qu’ils saisissent bien leurs droits. Nous devons également mieux expliquer en quoi ces droits sont essentiels pour les systèmes démocratiques. Elin Rosenström du Swedish Arts Council a affirmé que la solidité du cadre législatif et d’un plan d’action en vigueur en Suède en matière de protection de l’expression artistique n’empêche pas ces menaces de se traduire par l’autocensure chez les artistes.